Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Jeux Traditionnels – Tuaro Maohi 2017 : Des records, des couleurs et de la fraternité


Deux jours de jeux traditionnels ont été proposés dans le jardin du Musée des îles vendredi 14 et samedi 15 juillet. Comme chaque année, le public est venu en masse admirer les athlètes. Lancer de javelot, lever de pierre, décorticage de coprah étaient au programme avec cette année le premier championnat du monde de grimper au cocotier, remporté par Iona George des îles Cook.


Iona George des îles Cook, 1er champion du monde de grimper au cocotier avec Tainui Lenoir et Mata Ahumata à sa gauche
Iona George des îles Cook, 1er champion du monde de grimper au cocotier avec Tainui Lenoir et Mata Ahumata à sa gauche
Plusieurs entités sont concernées par les diverses disciplines proposées chaque année lors des festivités du Heiva. La danse est gérée par la Maison de la culture et les soirées s’enchainent à To’ata avec comme point d’orgue la soirée des lauréats du 21 juillet prochain. Il y a également les courses de va’a vitesse et de va’a marathon qui ont été proposées par la fédération tahitienne de va’a. Tout le reste est géré par la fédération des jeux traditionnels présidée par Enoch Laughlin.
 
Il y a eu les régates de pirogues à voile puis, mercredi dernier, les courses de porteurs de fruits lors desquelles se sont illustrés Tefana Tufaimea, qui a remporté la catégorie reine « aito » avec charge de 50 kg, Winsy Tama, le champion d’athlétisme, qui a remporté la catégorie « Tu Hou » avec charge de 30 kg ou encore Mata Tufaimea qui s’impose en « Vahine » avec une charge de 15 kg. Heremoana Manuel gagne chez les jeunes, Maguy Temeiana en vétéran femme et Selveta Tereina en vétéran homme.
 
La semaine s’est achevée en apothéose avec les deux journées de jeux traditionnels dans le jardin du Musée des îles incluant le premier championnat du monde de grimper au cocotier. Comme chaque année, le public est venu en masse et diverses animations étaient proposées, il y avait aussi un grand « ma’a tahiti » et de la danse traditionnelle. Le public a pu assister à de belles scènes de convivialité, d’embrassades, d’échanges entre des athlètes fiers de représenter leur île et leur culture.

Eriatara Ratia a battu son record de 2015
Eriatara Ratia a battu son record de 2015
Le géant de Tubuai, imbattable
 
Personne n’a rien pu faire pour rivaliser contre Eriatara Ratia alias « géant » qui a mis sur son épaule une pierre de 160 kg en 3,60’’ battant son propre record datant de 2015. L’ancien champion Tetuarii Teapehu fait tout de même preuve de constance et d’opiniâtreté en réalisant un temps de 7’’24. Régis Pansi remporte la catégorie 140 kg et Tehaamana Teriinohoapuaiterai gagne dans la catégorie 120 kg. « Géant » a ensuite soulevé une pierre de 175 kg en démonstration.
 
En coprah par équipe, cette fois-ci la victoire n’a pas échappé à la famille Temauri de Moorea. En 2016, le tas de coprah n’était pas bien empilé mais cette fois-ci Roberto Temauri et les siens sont gagnants après avoir décortiqué pas moins de 120 cocos. Ils s’imposent face aux champions de Taha’a, comme Ernest Putahoe (1er) et Steeve Maruae (2e) qui restent leaders en coprah individuel, qui s’est déroulé le vendredi.
 
Le lancer de javelot, toujours aussi beau à regarder, a permis aux spécialistes des Tuamotu de montrer leur savoir-faire en la matière, ébahissant petits et grands. C’est Anaa qui remporte le traditionnel Ia Ora Farani du 14 juillet devant Vai Hinano Nui 1 et Tamarii Faite 2. Par équipe c’est Vai Hinano Nui 2 qui s’impose alors que Glenn Aturia s’impose en individuel homme, Tepoe Tehaamoana en individuel femme et Keanu Pae chez les jeunes.

Le lancer de javelot, discipline de prédilection des tuamotu
Le lancer de javelot, discipline de prédilection des tuamotu
Tainui Lenoir arrache la 3e place
 
Le clou du spectacle était cette année le premier championnat du monde de grimper au cocotier. Une première journée qualificative a eu lieu vendredi. Le Samoan Ellio Fiapa’i avait été le plus rapide, devant Iona George, Mata Ahumata et notre champion habituel Tainui Lenoir. Lors de la finale, les cartes ont été redistribuées alors que le paréo était monté de deux mètres supplémentaires, soit à 8 mètres.
 
Ellio Fiapa’i, des Samoa semblait vraiment à l’aise mais il a dérapé légèrement sur son deuxième essai. Visiblement déçu, le Samoan a longuement félicité Iona George des îles Cook qui devient le premier champion du monde de grimper au cocotier en 5’’62, un centième de seconde plus rapide que lui. Tainui Lenoir a pu se surpasser pour arracher la 3e place avec un temps de 6’’22 devant le Tahitien Mata Ahumata en 6’’66 qui n’avait pas participé les années précédentes. SB

Le décorticage du coprah a enflammé le public
Le décorticage du coprah a enflammé le public
Parole à Eriatara Ratia
 
Content d’avoir battu ce record ?
 
« Mon objectif cette année était de battre mon record de 2015 de 4’00, je me suis bien entrainé cette année pour ça. Je suis donc très content d’avoir atteint les 3’’60. Merci à tous les copains du club de Nahiti de Arue et son président Ludovic Tufaimea, avec qui on se réunit depuis le mois de mars. Merci à mes parents, je crois qu’ils sont fiers de moi. Je dédie cette victoire à mon copain Manea Glenn décédé l’année dernière. »
 
On t’a vu donner des conseils aux autres ?
 
« Oui, mes copains de Nahiti ont bien voulu se mettre aux sports traditionnels. C’est une première participation mais ils évoluent petit à petit, on essaye de jongler entre les Tuaro Maohi, le traditionnel, et le sport en salle, la force athlétique. Ils se sont bien débrouillés, je suis très content d’eux. » Propos recueillis par SB

Le groupe de danse marquisien était aussi de la partie
Le groupe de danse marquisien était aussi de la partie
Parole à Tainui Lenoir
 
Tu as pu finalement monter sur le podium ?
 
« Oui, je suis très content. Hier soir, j’ai pas bien dormi voire pas du tout dormi ! J’ai voulu revoir mes techniques et appliquer ces techniques aujourd’hui. Je suis impressionné par les Samoans et ceux qui viennent de l’extérieur car ils font souvent ça chez eux. J’ai voulu montrer que nous aussi on fait ça ici. Merci à tous les étrangers qui sont venus et à tout le public qui nous a soutenu. » Propos recueillis par SB

Les visiteurs se sont octroyés les deux premières places mais la Polynésie française n'a pas démérité
Les visiteurs se sont octroyés les deux premières places mais la Polynésie française n'a pas démérité

Rédigé par SB le Dimanche 16 Juillet 2017 à 13:26 | Lu 3119 fois





Signaler un abus

Sports | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017