Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Jean-Michel Monot relève le défi du Tour Divide



PAPEETE, 21 mai 2015 - Jean-Michel Monot relève un nouveau défi sportif, pour sensibiliser au sujet de la maladie de Charcot, qui frappe un de ses amis. Pour ce trek en VTT de 4.450 km baptisé Tour Divide, l’aventurier fait un appel aux dons pour l’aider à réaliser son périple sur la ligne de partage des eaux d’Amérique du Nord.

Le démarrage officiel du Tour Divide est programmé le vendredi 12 juin prochain, 8 heures, à Banff. Au départ de cette petite station canadienne de ski située dans l’Alberta, Jean-Michel Monot envisage de rallier sans assistance la frontière mexicaine à Antelope Wells, en suivant les montagnes Rocheuses à travers le territoire des Etats-Unis. Un itinéraire difficile sur la zone de séparation des eaux qui mènera l’aventurier sportif à parcourir près de 4500 km en 25 à 30 jours, du Canada jusqu’au Nouveau-Mexique.

Jean-Michel Monot se lance ce nouveau défi pour sensibiliser la population au sujet de la maladie de Charcot, autrement appelée Sclérose latérale amyotrophique (SLA) et soutenir son ami Loïc Lecottier, kinésithérapeute et amateur de raids et triathlon longue distance, comme lui.
Un appel aux dons est lancé pour contribuer solidairement au financement de ce défi sportif réalisé en l’honneur de Loïc Lecottier. Voir la page leechi.com de ce projet ICI

L'itinéraire du Devide
L'itinéraire du Devide
"Le combat que livre notre Ami Loïc Lecottier depuis plus d’un an contre cette maladie sournoise et destructrice qu’est la SLA est tout simplement héroïque", explique Jean-Michel Monot. "Chaque jour, il lutte contre son corps, contre la douleur, contre le temps… Son passé de sportif lui donne la force de relever le défi, de ne pas se laisser aller. La force de rire, de partager avec ceux qu’il aime, de donner son avis sur l’organisation de notre X Terra Tahiti, de garder l’espoir encore… C’est pour cela, pour concrétiser sa fougue et sa volonté désormais touchées dans sa chair, que j’ai pris la décision de relever le défi du Tour Divide", insiste aussi ce sportif de l’extrême.

"Ce sera certes, bien moins difficile que sa lutte quotidienne. Mais ce défi est néanmoins fait de doutes, de craintes et surtout d’espoir : rallier la station de ski Banff, au Canada, à la frontière mexicaine au niveau d’Antelope Wells, c’est 4.450 kms de pistes et chemins sur le fameux Divide, cette ligne de séparation des eaux entre le Pacifique et l’Atlantique traversant les Rocheuses, les parcs comme Yellowstone, le Wyoming, le Colorado pour rejoindre le Nouveau Mexique en franchissant un dénivelé positif d’environ 65.000 mètres, soit plus de 7 fois la montée du mont Evererst", annonce-t-il en outre.

Un exploit sportif que le baroudeur justifie sans détour : "L’objectif est clair : finir pour Loïc afin de sensibiliser un maximum de monde à le soutenir, à encourager la recherche, dans le but d’améliorer son quotidien et d’éradiquer un jour ce fléau".

Après les déserts, la traversée Ouest-Est des Etats-Unis, la Patagonie... Jean Michel Monot s’attaque dorénavant au Tour Divide et s’engage à mettre toute son énergie pour faire connaître la maladie de Charcot, afin que la recherche avance. Le défi Tour Divide est l’occasion pour lui de communiquer et d’amener une partie des amateurs de sensations fortes à remettre des dons pour aider les chercheurs et soutenir son ami Loïc.

Jean-Michel Monot et son ami Loïc Lecottier
Jean-Michel Monot et son ami Loïc Lecottier

La maladie de Charcot, qu'est-ce c'est ?

La Sclérose latérale amyotrophique (SLA), également appelée maladie de Charcot, de Lou Gehrig ou maladie du motoneurone, est une maladie neuromusculaire non transmissible dont l’évolution est rapide et l’issue fatale.
Elle se caractérise par la dégénérescence de cellules nerveuses, dans le cerveau et la moelle épinière, entraînant une paralysie progressive des muscles.
La SLA peut frapper n’importe qui, sans égard pour l’âge. C’est une maladie non contagieuse, elle apparaît le plus souvent entre 40 et 70 ans, mais peut se manifester à tout âge. Cette maladie conduit habituellement à la mort du sujet qui en est atteint dans les deux à cinq ans suivant le diagnostic.
Cette maladie touche proportionnellement un nombre important de sportifs.
Loïc Lecottier est diagnostiqué atteint de la SLA depuis le 5 décembre 2013. Depuis cette terrible nouvelle, il se bat contre la maladie, entouré de tous ses amis.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 21 Mai 2015 à 09:24 | Lu 2666 fois






1.Posté par tamatoas le 21/05/2015 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo , bon courage à tous !

2.Posté par Bodin le 22/05/2015 10:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo à Loic pour son combat admirable et à Jean-Michel pour ce challenge à la hauteur des enjeux : mettre fin à la SLA par un aboutissement des recherches. Je suis de tout cœur avec vous.
Amitié et soutien. Magguy

3.Posté par Capitaine haddock le 22/05/2015 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est beau c'est fabuleux c'est héroique .....et c'est touchant ! bravo

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance