TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

"Je salue son courage" déclare Edouard Fritch à propos du renoncement de François Hollande




François Hollande, lors de sa visite officielle en Polynésie française, le 22 février 2016.
François Hollande, lors de sa visite officielle en Polynésie française, le 22 février 2016.
PAPEETE, 1er décembre 2016 - Élu en 2012 face à Nicolas Sarkozy, François Hollande a annoncé jeudi à Paris qu’il ne se présenterait pas à la présidentielle de 2017. Interrogé jeudi matin, le président Fritch a salué une "décision très courageuse".

Au plus bas dans les sondages de popularité, François Hollande sera le premier président de la Ve République à renoncer à briguer à sa succession. "C’est une décision très courageuse", a réagi Edouard Fritch à l’annonce de cette décision. "Nous avons tous bien compris que c’est pour l’intérêt de la France. (…) Il a pris cette décision et je salue son courage".

"Je dois avouer que ça m’affecte de voir cet homme décider de se retirer pour tenter de ramener de l’unité dans son parti politique. Ca ne se trouve pas partout", a aussi déclaré Edouard Fritch en faisant une allusion à peine déguisée à la situation du camp autonomiste polynésien et aux relations tendues qu'il entretient avec Gaston Flosse.

Il reste que le président de la République avait pris des engagements devant les élus polynésiens, lors de sa visite officielle à Tahiti en février 2016 : rétablissement du montant de la Dotation globale d’autonomie (DGA) à 10,8 milliards Fcfp et "sanctuarisation" de cette rente dans le statut d’autonomie actuellement en voie de toilettage ; modification du décret d’application de la loi Morin d’indemnisation des victimes du nucléaire ; convention d’un "accord de Papeete pour le développement de la Polynésie française dans la République".

Ces promesses ont été "traduites pour une grande part dans la loi de finances 2017", estime Edouard Fritch, notamment en ce qui concerne la DGA. Et "le projet de décret modificatif de la loi Morin nous a été transmis".

Mais on sait aujourd’hui que le toilettage statutaire de la Polynésie française n’aura pas lieu avant la présidentielle de 2017 et, s’il doit l’être, ne sera examiné que sous la prochaine législature. Quant à l’Accord de Papeete : "Je vais envoyer quelqu’un à Paris, dans les jours à venir, pour ça", a précisé Edouard Fritch, jeudi.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 1 Décembre 2016 à 16:36 | Lu 1445 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Mathius le 01/12/2016 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hollande a au moins démontré qu'il est plus responsable que Flosse et Tamaru. Dur, dur pour des polynesiens se prenant pour des Dieix.😜😋😛

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance