Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


"Je ne peux pas laisser M. Gaston Flosse s’attaquer aux adhérents Tahoera’a Huiraatira sans réagir"



PAPEETE, 17 août 2015 - Edouard Fritch a réagi lundi après-midi aux accusations portées contre lui dimanche soir par Gaston Flosse, alors que le leader du Tahoera'a Huiraatira est actuellement inquiété par une procédure en référé qui pourrait lui coûter la présidence du parti qu'il a fondé.

Gaston Flosse vous accuse de vouloir « voler le Tahoera’a grâce à la complicité des juges » et d’avoir engagé cette procédure en référé à cette fin.

Edouard Fritch : Moi et la complicité des juges, alors que l’on vient de me renvoyer au tribunal pour l’affaire Radio Maohi ? Vous n’y croyez pas, j’espère. Mon objectif n’a jamais été de prendre le parti, sinon j’aurais agi autrement. Et surtout pas avec la complicité des juges. Avec celle des adhérents du Tahoera’a, oui ! Mais je ne le souhaite pas.

Gaston Flosse déclare aussi, assignation en main, que par cette procédure en référé vous demandez à prendre sa place à la tête du Tahoera’a ?

Edouard Fritch : S’il prétend ça, c’est un mensonge. Je demande la nomination d’un administrateur, si l’incapacité de Gaston Flosse devait être constatée. Je n’ai jamais demandé à venir gérer le Tahoera’a Huiraatira derrière lui. Cela doit passer par un congrès. Je ne réclame pas ça. Il me pousse au dehors du Tahoera’a, je ne vais tout de même pas entrer par la petite fenêtre.
Quant à créer mon parti politique, ce n’est pas son problème, c’est le mien. J’attendrai le temps qu’il faut pour cela
.

La dissolution récente et d'autorité du bureau de la fédération Tahoera’a de Pirae, à l’initiative de Gaston Flosse, vous aurait-elle fait sortir de vos gonds ?

Edouard Fritch : Vous avez tout compris. Tant qu’il s’attaquait aux élus, je n’ai pas réagi en estimant qu’ils étaient assez grands pour se défendre et que s’ils souhaitaient engager des procédures ils pouvaient le faire. Entre parenthèses, je vous fais observer qu’il n’y a pas, à ce titre, de connexion entre le groupe Tapura Huiraatira et moi-même, directement. C’est important, parce qu’on me le reproche.
Par contre, lorsque l’on s’attaque à la fédération de Pirae, lorsque l’on touche à ma fédération, je ne peux pas laisser faire. Nous avons beaucoup travaillé à constituer cette fédération. Elle a gagné toutes les élections, dont certaines dès le premier tour, depuis bientôt quatre ans maintenant, à Pirae. Je ne peux pas laisser M. Gaston Flosse s’attaquer aux adhérents Tahoera’a Huiraatira sans réagir. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de poser une question au tribunal : M. Flosse a-t-il réellement le droit, la capacité, pour prendre de telles décisions ? Ayant perdu ses droits civils a-t-il la possibilité de diriger un parti politique ?


« Edouard Fritch a toujours été incapable de se faire élire par la population », a déclaré Gaston Flosse dimanche soir en vous accusant d’user de « combines » pour accéder au pouvoir. Que répondez-vous ?

Edouard Fritch : Comment pouvez-vous prendre cela pour argent comptant ? N’ai-je jamais été élu ? J’ai été élu maire sur une liste d’union et d’action communale à Pirae ! Et je suis passé au premier tour, devant le maire sortant. Nous étions la seule liste à passer au premier tour lors des dernières municipales.
M. Flosse donne l’impression effectivement qu’il est seul à être à l’origine de l’élection de tous. Mais que font les élus alors ? Les élus des Tuamotu, ont-ils été élus grâce à Gaston Flosse ? N’avons-nous pas mis les pieds là-bas pour les faire élire ? Il faut peut-être respecter le travail réalisé par les élus. Oui, nous sommes tous élus sur une liste. Mais de là à ce que seule une personne revendique le mandat de 38 élus à l’assemblée, je trouve ça un peu fort
.

Jusqu'à présent vous n'avez pas réagi aux sanctions et modifications provoquées par Gaston Flosse au sein du parti. Aujourd’hui, y a-t-il quelque chose de cassé entre vous et Gaston Flosse ?

Edouard Fritch : Oui, parce que je m’élève contre certaines choses, plus qu’avant. Si Gaston Flosse veut me virer du Tahoera’a, qu’il prenne son courage à deux mains et qu’il le fasse ; mais qu’il ne s’attaque pas à ma fédération, pas celle d’Edouard Fritch, celle du Tahoera’a de la ville de Pirae. S’il en veut à ma personne, qu’il organise un congrès – comme il souhaite le faire d’ailleurs – et qu’il me sorte du comité directeur du Tahoera’a Huiraatira. Cela ne me dérange pas : je sais que c’est la sentence qu’il me réserve. Je n’ai pas, jusqu’à présent, voulu m’enliser dans des joutes politiques. Je pense sincèrement que ma mission est ailleurs. Mais aujourd’hui, c’en est trop.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 17 Août 2015 à 16:12 | Lu 2424 fois

Tags : TAHOERAA






1.Posté par Mathius le 17/08/2015 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a tout de même un probleme du garant de la légalité en matière de l'application du droit républicain à l'égard de Flosse.
Il est malheureux que ce soit Fritch qui soit obligé d'aller en référé. A quoi servent vraiment les juristes de l'état super payé?
vous avez le même problème avec les syndicats, c'est à se demander si l'état protège pas le système mafieux.
Dans tous les cas, C'est la démonstration du mépris du gouvernement français pour les polynésiens, rien d'autre.

2.Posté par TEKI TOA le 17/08/2015 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jamais Fritch ne quittera le Tahoera'a. Il veut faire une OPA sur le parti. Pourquoi repartir de zéro alors que ce parti est fort et bien structuré. Il attend son heure c'est tout. Au pire le temps viendra à bout du vieux lion, au mieux la justice lui donnera un coup de pouce pour en gagner (du temps).

3.Posté par emere cunning le 17/08/2015 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Moi et la complicité des juges, alors que l’on vient de me renvoyer au tribunal pour l’affaire Radio Maohi ?"
Et très fortiche, il a déclaré haut et fort sur Radio One (je crois) "NON, JE NE VAIS PAS PERDRE, JE VAIS GAGNER". A moins que son pote OT qui cause avec dieu lui ait filé la connexion, who knows !

"Cela doit passer par un congrès."
Ben voilà. Il est prévu le 24 novembre. Il n’a qu’à venir s'y présenter et se faire élire A LA LOYALE au lieu de se faire acheter par les juges et Hollande qui vient de lui envoyer sa petite lettre de soutien. C’est dire…allez ma petite marionnette, plus haut la papatte. Et on s'exécute, plus vite que ça

4.Posté par emere cunning le 17/08/2015 22:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Quant à créer mon parti politique (…) J’attendrai le temps qu’il faut pour cela"
C'est donc bel et bien dans ses projets. Et rien à foutre du Taho'eraa, de nos gens, du programme et de tout le travail que nous avons fait.
Bon, j’arrête là, trop envie de vomir !
FAUT-IL QU’ON SOIT TOUS NULS A CH.ER POUR SE FAIRE LA GUERRE PENDANT QUE LES NÔTRES CREVENT DE FAIM... ET QUE LES AUTRES SE BIDONNENT LA-BAS !

5.Posté par fetia le 18/08/2015 08:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore une fois POURQUOI a t'il mis le Tahoera'a en difficulté à l'Assemblée. C'est n'importe quoi quand on aime son parti on ne fait pas ça. Il se moque bien de ces élus.....C'est un CONSTAT!!! Vive OSCAR et l'indépendance. MERCI à FRITCH de nous donner l'occasion de revenir au Pouvoir en 2018 hahahaha!!!!!. On se régale d'avance, continuez dans cette voie c'est très très bien, on ne pouvait pas espérer MIEUX pour nous.

6.Posté par soufflot le 18/08/2015 08:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mathius, il doit y avoir des cadavres dans les placards ...C'est vrai que le contrôle de la légalité ne fait plus parler de lui depuis pas mal de temps!

7.Posté par Fiuroa le 18/08/2015 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vieux Lion? Vieux chat de gouttière plutôt !

8.Posté par boran le 18/08/2015 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je me suis toujours pose la question depuis des decenies,

quand fritch TRAHIRA SON CHEF, ou CREUSERA SON TROU pour l'enterrer plus tot

Afin qu'il regne en maitre absolu au tahoeraa.

les lecons de son chef ne lui apporteront pas la qualite et la force de GASTON qui est et restera le plus grand politicien de l'histoire de la Polynesie.Francaise.

9.Posté par papounette le 18/08/2015 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ça suffit d'accepter que un poiiticien déchu tire les ficelles de notre parti, car il n'est là que par notre volonté, Gaston au dodo

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Septembre 2017 - 01:22 "AiME" : et danse l'amour !

Vendredi 22 Septembre 2017 - 01:20 Fifo 2018 : clôture des inscriptions le 14 octobre

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance