Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Jaloux et manipulé, il frappe son rival avec une pelle



PAPEETE, le 2 novembre 2017 - Cet après-midi, un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate pour des violences volontaires. Berné par les mensonges de son ex compagne, l'homme s'en était pris au concubin de cette dernière en lui assénant des coups de pelle.

L'affaire jugée cet après-midi en comparution immédiate avait tout d'un triste vaudeville. Il était reproché au prévenu d'avoir, le 29 octobre dernier à Moorea, commis des violences sur un homme en le frappant avec une pelle alors qu'il était en train de dormir. Sans justifier ces faits gravissimes, l'audience a permis d'éclaircir le contexte de cette affaire. Et cela semblait nécessaire. A la lecture des auditions, il est apparu que le prévenu, employé dans une ferme perlière à Arutua, avait rencontré une femme par téléphone. Après de nombreux échanges, l'homme s'était amouraché de son interlocutrice qui lui assurait être célibataire depuis plus de dix ans. Il ignorait alors que la femme était en couple depuis 17 ans et que le ménage traversait une période délicate. Croyant vivre une histoire d'amour, le prévenu était venu jusqu'à Moorea pour emmener la femme aux Tuamotu où il lui avait trouvé un emploi.

MANIPULATION

Après un court séjour à Arutua, au cours duquel elle avait réalisé qu'elle préférait retourner à sa vie d'avant, la femme avait remis le cap sur Moorea en promettant à son nouveau compagnon de revenir rapidement. Mais les deux individus continuaient de s'écrire et la femme expliquait qu'elle était battue et séquestrée par son ancien concubin. Le prévenu avait alors décidé de faire le voyage pour venir chercher l'amour de sa vie et la délivrer des mains d'un homme qu'elle disait violent. Il s'était donc rendu au domicile du couple en pleine nuit, avait saisi une pelle hors de la maison avant de se rendre dans la maison et de réveiller l'homme en le frappant. Ce dernier a bénéficié d'une incapacité totale de travail (ITT) de 5 jours. Sa compagne, qui avait tenté de le protéger, a, quant à elle, eu une ITT de 6 jours.

Cet après midi, lors de ses réquisitions, le procureur de la République a déclaré: "nous nous sommes attardés, à raison, sur le mobile de cet acte. Cette femme a menti au prévenu et à son compagnon en les faisant tourner en bourrique. Mais la trahison et le mensonge ne sont pas des délits punis par le code pénal. Même si l'on est manipulé, on ne débarque pas en pleine nuit chez quelqu'un avec une pelle!" Requérant un an et demi de prison dont 12 mois avec sursis et maintien en détention, le représentant du ministère public a évoqué un prévenu dont le profil comportait également "de nombreux points positifs."

Le tribunal a finalement condamné le prévenu à 18 mois de prison dont 15 avec sursis mise à l'épreuve et à une interdiction de se rendre à Moorea ou de s'approcher des victimes.

Rédigé par Garance Colbert le Jeudi 2 Novembre 2017 à 16:34 | Lu 2002 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance