Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Internet : l'OPT planifie une extension du câble vers les îles Marquises



L’OPT pourrait mettre en œuvre dès cette année une liaison internet câblée entre Tahiti et les îles Marquises.
L’OPT pourrait mettre en œuvre dès cette année une liaison internet câblée entre Tahiti et les îles Marquises.
PAPEETE, 2 mars 2016 - L’Office des postes et télécommunications (OPT) planifie une extension de la liaison internet haut-débit vers l’Ouest des Tuamotu et l’archipel des îles Marquises.

Une liaison internet haut-débit aux îles Marquises et sur certains atolls des Tuamotu : le projet pourrait être mis en œuvre dès cette année. Le conseil des ministres a rendu exécutoire le budget prévisionnel 2016 de l’OPT, voté par le conseil d’administration de l’Office le 28 janvier dernier.

Ce document intègre notamment le plan stratégique "Ambition 2020" de développement que l’OPT envisage pour se mettre à niveau en fonction de la concurrence, mais aussi pour rechercher de possibles niches d’économie. L’une d’entre-elles pressentie par l’OPT est celle des transmissions internet par satellite. Pour l’instant en dehors des rares îles raccordées au câble Honotua, l’essentiel du territoire polynésien accède à l’internet par le biais d’une liaison satellite en vertu d’un accord pluriannuel signé par la collectivité au début des années 2010 avec la société Intelsat.

"Ce qui a été décidé par le conseil d’administration de l’OPT et approuvé par le conseil des ministres, c’est d’investir dans un nouveau câble qui partira de l’île de Tahiti vers les Tuamotu de l’Ouest et de l’Est, mais aussi sur les Marquises", a confirmé mercredi Jean-Christophe Bouissou, porte-parole du gouvernement, lors du point presse du Conseil des ministres. "Et, ce faisant, nous allons donner des accès facilités au niveau des îles, permettre le développement de ces îles grâce à la venue de l’internet de haut débit et en même temps réussir ce double objectif de réduire la dépense par rapport au satellite qui nous coute fort cher".

Le coût de cette opération n’est pas encore établi, mais il se trouve déjà des voix pour contester la pertinence de l’investissement. "Un projet de câble pour alléger le coût des liaisons satellite, c’est intéressant...", note un observateur du développement numérique polynésien. "Mais aujourd’hui, aucun modèle économique viable ne permet d’en estimer la rentabilité. Ce que l’on sait, c’est qu’il n’y a pas de marché en termes d’abonnés potentiels dans ces archipels. Et compte tenu du modèle de péréquation adopté en Polynésie française je crains qu’à un moment donné les investissements pour ce nouveau câble ne finissent par être répartis sur l’ensemble des abonnés à internet".

Parallèlement, le conseil d’administration de l’OPT a validé fin janvier dernier un accroissement des capacités satellitaires en direction des populations des archipels et le raccordement de la Polynésie française par un deuxième câble sous-marin international, a confirmé mercredi Jean-Christophe Bouissou.

Rédigé par JPV le Mercredi 2 Mars 2016 à 15:40 | Lu 1642 fois






1.Posté par Phil le 02/03/2016 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'observateur du numérique polynésien a certainement raison... mais pour tout ce qui est infrastructures aux Tuamotu et aux Marquises, il n'y a pas de rentabilité. Si je suis son raisonnement, on arrête de faire des ports, des aéroports, de faire des hôpitaux, des centres médicaux, voire même des écoles (tellement peu d'élèves). C'est donc bien là un raisonnement idiot d'un insulaire de Tahiti qui ne conçoit manifestement le développement que par l’hyper concentration sur Tahiti. Et après on s'étonne des velléités sécessionnistes des Marquises ?

2.Posté par Barney le 02/03/2016 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'accord avec Phil, faut voir un peu plus loin que le bout de son nez et surtout arrêter d'être égoïste... analyse de nantis, le service public pour tous, ou alors pas de service public du tout!

3.Posté par Raimana le 02/03/2016 19:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Exact, après faut pas se plaindre du coût de la vie ;)

4.Posté par coyote le 02/03/2016 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

plus d'abonnements si il y avait du reseau potable ce qui est loin d'etre le cas

5.Posté par Tonton le 03/03/2016 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour , je suis écœuré de ce que je lis , ayant discuté personnellement avec un des officiers du bateau qui a tiré le câble à l'époque , il me disait qu'il s' étonnait à ce que l'on ne desservent pas les tuamotus et les marquises "ça ne coûterait pas beaucoup plus cher , "on la proposé mais les instances dirigeante ne veulent pas " alors la je me pose la question pourquoi ? peut être parce-que à ce moment la ils avait montré des signes de sécession aux élections ????? en tous cas je ne dis pas merci au gouvernement guignolesques en place à ce moment la voila encore une dépense qui aurait pu être réduite de beaucoup !!!!

6.Posté par LE MARQUISIEN le 03/03/2016 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La dispersion de la population est telle qu'il est impossible de raisonner en fonction de rentabilité. Potentiellement, combien d'abonnés aux Marquises? Aux Tuamotu??? Une misère, c'est certain. Faut-il alors les ignorer? On a bien construit des pistes, mis en poste des pompiers et autres pour desservir une fois/semaine des atolls ne comptant que 200 habitants. Le développement harmonieux de TOUTE la Polynésie française passe par ces nécessaires investissements, ce qui permet aussi d'éviter un exode massif des jeunes vers Tahiti, avec tous les problèmes que cela engendre..

7.Posté par Teva le 03/03/2016 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense aussi que cet observateur à raison. Le financement se fera de manière indirecte par les autres opérateurs qui répercuteront les coûts auprès des autres abonnés. après il me semble que l'on a la capacité de fournir des offres très haut débit à partir de 2018 via des offres satellitaires moins onéreuse que le câble (www.kacific.com) ! Il existe bien des solutions adaptées aux archipels éloignées, qui coûtent moins chères qu'un nouveau raccordement câble et qui auront moins d'impact sur l'ensemble des abonnés. Ce projet de cable ver les marquises et une aberration, je ne comprends pas comment le gouvernement peut se laisser embarquer dans une telle décision ! La vraie question est de savoir pourquoi l'OPT semble se précipiter vers un nouveau cable vers Samoa (vers lequel il n'y a pas de marché non-plus) et étendre son réseau vers les Marquises. aurais-t-il peur de perdre son monopole sur les télécommunications internationales?

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance