Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Inquiétudes en France autour du développement d'"OGM cachés"



Inquiétudes en France autour du développement d'"OGM cachés"
PARIS, 29 juillet 2013 (AFP) - Dix organisations - associations écologistes, fédérations d'agriculture biologique et syndicats d'agriculteurs - s'inquiètent, dans une lettre ouverte, du développement en France de "colzas et tournesols tolérants aux herbicides" qu'ils considèrent comme des "OGM cachés".

"A l'instar de la plupart des OGM, ces plantes ont été génétiquement manipulées pour pouvoir survivre, tout en étant traitées avec des herbicides. Mais ce sont des OGM cachés, car elles ont été arbitrairement exclues du champ d'application de la réglementation sur les OGM", dénoncent ces organisations dans une lettre ouverte au ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, transmise à l'AFP lundi.

"Nos organisations, déjà préoccupées par la possible levée du moratoire sur le maïs OGM MON810 de Monsanto, s'inquiètent donc du développement de ces plantes et vous demandent de vous opposer à leur développement", poursuivent les signataires : la Confédération paysanne, l'Union des apiculteurs de France (Unaf), les Amis de la Terre, les Faucheurs volontaires d'OGM, Agir pour l'Environnement, le Réseau Semences Paysans, OGM Dangers, Nature et Progrès, Demeter et la Ligue de protection des oiseaux (LPO).

Selon les données disponibles, ces variétés tolérantes aux herbicides (VTH) représentaient en 2011 10% des cultures de tournesol et plusieurs centaines d'hectares de colza fleuri en 2013.

"Dans un rapport publié en novembre 2011, une expertise collective INRA/CNRS, commanditée par les ministères de l'Agriculture et de l'Écologie, appelle à la vigilance sur l'impact de ces plantes sur l'environnement : biodiversité, résistance aux herbicides, contamination génétique, qualité de l'eau", s'inquiètent-elles.

Rédigé par () le Lundi 29 Juillet 2013 à 05:12 | Lu 217 fois






1.Posté par Kaddour le 29/07/2013 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'exemple même de ce que nos gouvernants européens rejettent par la grande porte et laisse rentrer par la petite porte!!
Admirons la puissance du lobby Monsanto qui va réussir à faire rentrer le maïs OGM par la grande porte !!!
Qui donc en sera le grand bénéficiaire ? Les grands céréaliers de Beauce ou de Brie ? Les petits agriculteurs du Cantal ou de Gironde ?
Ou comment l'Europe plie le genou devant la toute puissance du colosse au pied d'argile : les USA !

2.Posté par Tehei le 29/07/2013 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Raison de plus pour sortir de l'Europe , et de redéfinir des accords qui ne lèsent plus la souveraineté de la France §

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 03:36 Un décès sur six lié à la pollution en 2015

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies