Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


"Ils veulent que je démissionne, non mais ils rêvent là" (Dauphin Domingo)



Dauphin Domingo restera sur son fauteuil de maire, malgré tout.
Dauphin Domingo restera sur son fauteuil de maire, malgré tout.
HITIAA O TE RA, le 19/10/2016 - Une motion de défiance a été votée ce mercredi après-midi lors du conseil municipal de Hitiaa o te ra. Même si cela n'aura aucun impact sur l'équipe actuelle, les 18 élus de la nouvelle majorité ont décidé de marquer le coup en demandant "à l'amiable" la démission du premier magistrat de la commune. Et sa réponse ne s'est pas faite attendre : "je reste à mon poste", ce qui entraine du cafouillage dans le vote des délibérations, puisque c'est cette majorité qui prend les décisions désormais.

Le duo Drollet / Flohr porte ses fruits au sein du conseil municipal de Hitiaa o te ra, puisque c'est eux désormais et leurs 16 collègues qui tirent les ficelles quant au vote des différentes délibérations qui seront soumises à l'ordre du jour.

Cette instabilité se fait sentir depuis plusieurs mois déjà, depuis que Jacqui Drollet, maire délégué de Hitiaa avait décidé de rompre le contrat qui le liait à l'ancienne majorité du maire Dauphin Domingo. "Il n'a pas respecté les clauses du protocole d'accord", se justifiait-il.

Ce mercredi après-midi, la nouvelle majorité a décidé de taper fort, en votant une motion de défiance. Même si elle n'a aucun impact sur l'équipe municipale, Drollet et ses acolytes avait un objectif bien précis en tête. "Lui demander sa démission parce que celle-ci ne peut être que volontaire, ça, nous le savons bien. Il sait maintenant que tous les points qu'il souhaiterait apporter au conseil municipal, s'ils n'ont pas notre aval, ne passeront pas."

Fier à lui-même et soutenu par ses adjoints, le maire de Hitiaa o te ra leur a répondu "je ne démissionnerai pas".

En effet, si des motions de défiance sont autorisées à l'assemblée, eh bien dans les communes, "ça n'a aucun poids puisque dans le statut communal, la motion de défiance n'a pas été prévue. C'est juste un acte symbolique afin qu'il prenne le temps de réfléchir", argue Henri Flohr, élu au conseil municipal.

Et durant la séance de ce mercredi, le Directeur général des services de la commune de Hitiaa o te ra, Jean-Claude Apuarii a fait un petit rappel sur les règles fixées par le Code général des collectivités territoriales (CGCT), concernant notamment la démission du premier magistrat : "Il y a trois raisons qui pourraient être acceptées par le CGCT : la démission volontaire du maire, la démission d'office dans le cadre de cumul de mandats ou la révocation par le ministère de l'intérieur dans le cadre d'une faute grave".

Pour la nouvelle majorité, ce vote est un geste fort afin de montrer au maire qu'il n'a plus la main mise sur les dossiers communaux. "Aujourd'hui, c'est cette majorité qui décide de tout, et c'est nous qui devons préparer l'ordre du jour et le budget. Ce n'est pas normal qu'un maire veuille garder ce titre, sans réfléchir à ce qui se passe dans cette commune associée. Pour l'instant, dans sa commune, il ne pense qu'à lui. Il n'y a pas de partages entre nous. Donc ce n'est pas normal, et même pour Jacqui aussi, ce n'est pas normal. Nous sommes 18 et 11 l'autre côté. Nous ne voulons pas faire démissionner le conseil municipal puisque nous l'avions déjà fait en 2014", explique Henri Flohr.

Pour l'heure, Drollet et ses acolytes prendront les décisions au sein de la commune. "Nous attendons qu'il démissionne et le problème du successeur se posera à ce moment-là", précise Jacqui Drollet.

De son côté, Dauphin Domingo reste serein. "Ils veulent que je démissionne, non mais ils rêvent là. Je vais rester à ce poste jusqu'à ce que le Haut-commissaire me demande de partir. Là, je le ferai. Aujourd'hui, le budget a été acté par le haussaire, et j'ai toujours la main mise sur le budget. Aujourd'hui, ils demandent de reporter plusieurs délibérations, mais ce n'est pas moi. Jacqui veut être maire, mais avec tout ce qu'il a fait aujourd'hui, ce n'est pas possible. Il faut qu'il montre l'exemple."

QUELQUES DOSSIERS ÉTUDIÉS LORS DU CONSEIL MUNICIPAL

Aides sociales


La nouvelle majorité a demandé à ce qu'il y ait un cadre à ce niveau-là, afin "que les choses soient bien cadrées et que les aides ne soient pas attribuées comme ça a été le cas jusqu'à maintenant, à la tête du client."

"Nous avons aussi fait une proposition répartie par commune associée, en fonction du nombre de la population. De façon à ce que chaque élu de la commune associée sache le volume du financement qu'il a pour aider les administrés", précise Jacqui Drollet.

Incendie à Panenoo

Il y a quelques jours, un gros incendie avait touché la commune associée de Papenoo sur 10 hectares, selon Henri Flohr.

La nouvelle majorité du conseil municipal a cependant relevé quelques dysfonctionnements.

"Nous avons déjà hérité d'un camion-citerne de Punaauia, qui n'a jamais fonctionné. Là, on nous demande de refaire le même coup avec la commune de Pirae. Nous, nous voulons que la commune rénove son matériel. Nous avons eu une réunion avec la Direction de la protection civile, le Haut-commissaire nous a adressé un courrier disant que pour le moment, nous avons les moyens pour nous entendre avec les autres communes. Mais le mieux serait qu'on achète un camion neuf, nous sommes dans cette optique et comme c'est de la responsabilité de l’État, nous sommes pour faire payer l’État", indique le maire délégué de Hitiaa.

La nouvelle majorité prend désormais les rênes du conseil municipal
La nouvelle majorité prend désormais les rênes du conseil municipal


Rédigé par Corinne Tehetia le Mercredi 19 Octobre 2016 à 18:24 | Lu 2253 fois







1.Posté par mathius le 20/10/2016 06:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'après vous pourquoi ceux qui demandent la démission de l'autre ne démissionnent pas eux meme....
Pour ne pas perdre les élections à venir!

2.Posté par domino le 20/10/2016 07:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


mais,
le fait que tu sois minoritaire, ce sera un cauchemar pour toi ! ! !

3.Posté par lolo98719 le 20/10/2016 09:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lors de leur campagne municipale personne n'a parlé de projets de defusion, ca c'est l'infusion de FLOHR et DROLLET, ils n'ont jamais parlé de rajouter une taxe sur les encombrants ça c'est l'infusion de DOMINGO, une belle bande de rats qui au lieu de s’occuper des préoccupations de leurs administrés, regardent leur pito.

4.Posté par Zorro le 20/10/2016 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Union Pour Les Debiles se bouffe le foie. Ils accuse Domingo d'agir comme un dictateur. Pareil que t'es ma roue et sont histoire onusienne. Lol

5.Posté par Pavlova le 21/10/2016 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est sur Domingo ca doit pas ertre le top de gestion, mais quand on voit Henri Flohr la ramener, on manque de s'etouffer a en vomir, il a largement montre ses competences avec le desastre financier de sa mandature. Et il manque pas d'air le zozo. Que fait le Barbu de l'Union Pour Les Debiles dans ce scenario de pitres.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance