TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

IRON SUP à Papeari – Pari gagné pour Georges Cronstadt !




IRON SUP à Papeari – Pari gagné pour Georges Cronstadt !
PAPEARI LE 20 avril 2014. Le Rautirare Surf Club avait fait le choix du long week end de Pâques pour l’organisation de l’Iron Sup 2014, la ‘course de l’année’ en stand up paddle. L’événement était programmé sur trois jours : le triathlon le vendredi, la ‘battle race’ le samedi et la course de longue distance le dimanche avec en bonus des animations et des courses pour les petits.
 
L’Iron Sup a été organisée au Motu Ovini de Papeari près du jardin botanique, un site qui semble satisfaire les organisateurs, les participants ainsi que le public. Georges Cronstaedt, 34 ans, remporte les trois épreuves et confirme sa position de leader incontesté du stand up paddle polynésien. Le jeune Rete Ebb, un des meilleurs rameurs en pirogue V1 (Aito et Super Aito 2013) se place 2ème au classement après les trois épreuves, devant Bruno Tauhiro, 3ème au général.

Georges est également un des organisateurs de l’événement :
 
« Les jeunes sont à l’affût alors ce n’est pas facile. J’essaie de jouer avec le poids du corps pour économiser de l’énergie au niveau des bras et de travailler aussi avec les jambes. Dans le stand up, il faut essayer de travailler tous les muscles du corps, c’est ce qui fait avancer la planche. Les jeunes ‘ont faim’ et récupèrent plus vite que nous, c’est donc à nous de bien se reposer entre les épreuves. »
 
« Il y en a plein qui disent que je mets les parcours en place en fonction de moi mais non, c’est ce qui se fait aux US, à Hawaii. Pour qu’une fois en déplacement là bas on ne soit plus face à un mur. Normalement je prendrai l’avion mardi matin pour les US, il y a une grande course du tour mondial prévue en Caroline du Nord. Il va falloir être prêt physiquement et mentalement. »
 
« Avec l’organisation en même temps, le soir je n’arrive pas à dormir. On est là pour le sport d’abord, c’est un passage obligé pour motiver tout le monde. On essaie de varier les sites pour inciter les jeunes de chaque quartier…On essaie de tourner autour de l’île pour promouvoir le stand up paddle. »
 
« Le Rautirare Surf Club ce sont d’abord des cousins, de la famille. Je les remercie. C’est comme si on était en train de nettoyer le terrain pour que tout soit prêt pour la jeunesse. Dans ce club on a quelques grands champions comme Michel Bourez, mon petit frère Yohann Cronsteadt ou moi même, Rete Ebb et d’autres encore…On essaye de perpétuer ça pour qu’il y en ait d’autres à l’avenir. Merci à tous les participants et vive le SUP ! »

 

Teva Zaveroni : Organisateur, surfeur, Tiki Toa :
 
« On a plein de sites magiques à Teva I Uta, on a choisi de venir ici à Papeari pour changer un peu de Mataiea, de toute façon c’est la même commune. On a été satisfaits de la ‘multi-race’, de la ‘battle’ puis la ‘longue distance’ avec presque une cinquantaine de participants. L’avenir du stand up est en plein essor, c’est formidable pour le futur. »
 
« On connaît tous Georges, c’est bien pour lui de faire ces courses, ces entraînements, il se prépare pour l’étranger et on l’encourage tous, on est tous derrière lui. Aujourd’hui, il a démontré que c’est le boss des Tahitiens. »
 
« Pour la ‘battle’ c’est un parcours technique, il faut quand même une certaine expérience dans les virages, les relances…quand tu contournes la bouée il faut tout de suite repartir derrière. C’est effectivement de la rame mais on est sur une planche donc en quelque sorte le surfeur est avantagé. »
 
« Michel Bourez a fait ses première armes avec le Rautirare Surf Club. Enfin cette victoire pour lui au Maragaret River Pro…Maintenant il n’a plus qu’à aller chercher le ‘Gräal’, être champion du monde, c’est tout ce qu’il lui reste à gagner et on attend plus que ça. On est super fiers de lui, c’est magique. Il ne faut pas être pressé, il faut laisser venir les choses, Michel l’a très bien compris, il a toujours été comme ça. Dans son humilité, il va toujours grandir doucement mais il faudra quand même tenter d’aller chercher ce titre de champion du monde et c’est ce qu’il fera. »
SB


Rédigé par SB le Mardi 22 Avril 2014 à 14:27 | Lu 452 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki