Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Huit citoyens polynésiens, un jour d'élection



Derrière les panneaux électoraux, la plage
Derrière les panneaux électoraux, la plage
TAHITI, le 22 avril 2017 - Pendant que les QG de campagne des partis politiques s'affolaient et que les représentants des candidats enchaînaient les tours de l'île et les poignées de main, les quelque 190 000 citoyens français du Fenua vivaient chacun l'élection à sa manière. Premières décisions pour les jeunes majeurs, mauvais timing ou jour de plage pour les abstentionnistes, hésitations jusqu'au dernier moment pour de nombreuses bonnes volontés… Tranches de vies d'électeurs polynésiens.


Paul, au bureau de vote de Pirae
"Je viens voter parce que c'est un devoir, mais ce qui sera important c'est le deuxième tour. Mais il fallait venir aujourd'hui. Mais les sondages étaient tellement bizarres qu'on ne savait même plus ce que veulent les Français ! J'ai regardé ce qu'ils proposent pour les Outre-mer, et je ne vois pas comment ils vont tenir leur parole, il n'y a pas grand-chose. Ici depuis le retrait du nucléaire l'économie est dans le rouge. Moi je pense que le principal c'est de sauver la jeunesse, c'est l'éducation, c'est par ça qu'il faut commencer, et c'est sur ça que je vais voter. Mais ce ne sera certainement pas selon les consignes de vote locales !
Je reviendrai au deuxième tour, j'espère au moins qu'il y aura un des candidats que jepréfèrerai. Aujourd'hui je sais pour qui je vais voter, mais ce n'est pas pour un des quatre principaux ! C'est mon fils qui m'a dit 'Lui il nous écoute'. Parce qu'à mon âge, qu'est-ce qu'il va m'apporter ce président… C'est pour le futur qu'on va voter."

Tehei, au bureau de vote de Pirae
"Comme à chaque vote, c'est notre devoir de venir, c'est important. Je sais déjà pour qui je vote. Pour choisir je me suis basé sur tout, les appels locaux bien sûr, mais aussi en me renseignant sur les candidats. Je n'ai pas trop suivi la campagne, j'ai pu regarder rapidement les programmes avant de venir, mais c'est important de venir voter à chaque fois."

Gwenaëlle, 18 ans, premier vote à Pirae
"Ça fait plaisir de voter pour la première fois, c'est beaucoup de responsabilités. Je sais que cette élection est importante, mais j'avoue qu'avec tout ce qui se passe, les histoires de corruption, je suis un peu perdue. Aujourd'hui je sais pour qui je ne vais pas voter, mais je ne sais pas encore qui je vais choisir ! Je pense que ça va se décider dans l'isoloir… Aujourd'hui je vote parce que nos ancêtres se sont battus pour ça, donc il faut voter. Et sur les sujets qui m'inquiètent, vu tous les attentats et tout ce qu'il se passe, il faut vraiment qu'on fasse quelque chose pour la sécurité du Pays. Et aussi il faut absolument essayer de sortir de la crise. Du coup j'ai regardé les programmes sur le site internet du gouvernement, j'ai regardé les débats, j'ai un peu cherché par moi-même… J'ai essayé de bien faire mon travail de citoyenne !"

Clément, militant Mélenchon, au bureau de vote de Faa'a
"Je sais pour qui je vais voter depuis le début de la campagne, et je n'ai pas changé d'avis. J'ai jugé les candidats sur leur programme national et sur ce qu'ils proposent pour la Polynésie, et j'ai choisi Mélenchon ! J'épouse son programme et ses idées à 100 %, j'aime aussi sa personnalité, sa rhétorique, et que c'est quelqu'un d'honnête."

Mélissa, électrice des Tuamotu en voyage de dernière minute à Tahiti
"Moi je ne vote pas ici, je vote aux Tuamotu, et je n'ai pas eu l'occasion de faire une procuration. Donc je suis venue voir quand même, par curiosité, je regrette de ne pas pouvoir participer. C'est important quand même, la France nous donne de l'argent pour investir, d'autres croient qu'on peut mettre l'argent nous-même… Mais finalement, je n'aurai pas su pour qui voter parce que je n'ai pas beaucoup suivi les débats."

Tetua'umere, au bureau de vote de Paea
"Je vote à Paea depuis que je suis en âge de voter, et en général je rate les élections nationales. Mais cette fois, avec les sondages qui montrent qu'il y a ces quatre candidats très serrés… je ne sais pas, j'ai tendu un peu l'oreille. Mais sinon ça ne m'intéresse pas.
Donc là j'ai regardé les débats et les programmes, ça m'a aidé à faire un choix. Pas les appels des hommes politiques locaux. Mais maintenant je sais pour qui je vote à ce tour-ci. Honnêtement, j'avoue franchement que je suis déçue par le système politique et j'ai envie de moralisation des élus et de la vie politique."

Malvina, au bureau de vote de Paea (avec sa maman)
"Nous sommes venus en famille aujourd'hui, c'est important pour nous tous de voter, c'est l'avenir. Et après on fait un bon déjeuner ! Et on a pu parler politique en famille, dire ce qu'on trouvait chacun bien ou non, tester les arguments des candidats. On a regardé leurs propositions pour la Polynésie, mais on fait aussi attention à se qu'il se passe de l'autre côté. Mais je suis encore hésitante, c'est assez difficile cette année. Mais du coup je pense que notre vote sera d'autant plus important."

Kaniki, jeune citoyen, au PK18 avec les Aoua Boys de Paea
"J'ai 20 ans, mais cette élection ne m'intéresse pas. Si je vais voter, ça ne changera rien… Même si je pense qu'il pourrait y avoir quelque chose ou quelqu'un qui vaudra la peine que j'aille voter pour lui, un jour. Mais pas cette fois là. Je n'ai pas regardé les débats ni lu les programme... Je préfère venir à la plage avec mes amis. Je vois qu'on est nombreux !"

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Samedi 22 Avril 2017 à 19:56 | Lu 3858 fois






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Septembre 2017 - 15:31 Concert de la Paix : la solidarité au service des arts

Vendredi 22 Septembre 2017 - 15:09 Marathon numérique pour Jean-Christophe Bouissou

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance