Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Hawaiki Nui Va'a – Etape 2 : Shell Va'a impérial, le rameur hawaiien d'Edt Va'a fait un malaise.


Shell Va'a a pu s'imposer dans la 2e étape d'Hawaiki Nui 2015, réduisant de 40 secondes les 3'57 minutes de retard qu'elle avait eu sur Edt Va'a lors de la 1e étape. L'étape fut intense, au point que le rameur hawaiien d'Edt Va'a a fait un malaise à l'arrivée. Edt a bel et bien pris une option sur la victoire finale mais Shell se battra jusqu'au bout.


Shell va'a a fait la démonstration de toute sa puissance lors de cette 2e étape, qu'elle a bouclé en moins de deux heures
Shell va'a a fait la démonstration de toute sa puissance lors de cette 2e étape, qu'elle a bouclé en moins de deux heures

TAHA'A, le 5 novembre 2015. La 2e étape de la 24e édition d'Hawaiki Nui Va'a s'est déroulée ce jeudi matin, entre Raiatea et Taha'a. Cette étape, longue de 24 km, a été une épreuve de force pure, puisqu'elle s'est déroulée dans le lagon commun de ces deux îles de l'archipel des Raromata'i.

 

Rappelons que lors de la première étape entre Huahine et Raiatea, Edt Va'a s'était imposée engrangeant 3'57 d'avance sur la pirogue de Shell Va'a, suivie par Edt B, Air Tahiti et Paddling Connection. Le départ de cette 2e étape a été donné ce jeudi matin peu après 9H.

 

C'est Arue Va'a qui réussit à prendre le meilleur départ suivi de près par Shell A à sa droite et Matairea Hoe à sa gauche, Edt A étant à une dizaine de mètres derrière. Ce groupe de tête s'était positionné au départ côté récif. Team Opt avait quant à lui choisi de se positionner à l'intérieur, le long de la côte.


Difficile de se distancer vraiment lors de cette 2e étape en lagon
Difficile de se distancer vraiment lors de cette 2e étape en lagon

Au niveau de la balise située à l'approche de Taha'a, Arue et Shell sont toujours au coude à coude, suivis par Po pora te hoe mamu, Paddling Connection, Air Tahiti et Edt mais vers 9H30 environ, la pirogue Shell A va accélérer, sur le côté gauche du chenal, et prendre la tête de la course, qu'elle ne quittera plus, devant Arue Va'a, Paddling et Matairea, qui va décider de quitter ce cap pour se rapprocher de la côte de Taha'a, venant rejoindre Air Tahiti et Hititoa.

 

Dans ce genre d'étape en lagon, les pirogues sont relativement proches les unes des autres et les positions changent fréquemment mais vers 10H, à mi course, Shell A est toujours en tête . A une vingtaine de mètres derrière, Paddling est à gauche et Arue à droite, alors qu'Edt est à 10 mètres derrière. Près de la côte, Air Tahiti est devant Matairea, qui a réussi à dépasser Hititoa.


La population de Taha'a était là pour encourager les aito
La population de Taha'a était là pour encourager les aito

Au niveau du temple protestant emblématique d'Hawaiki Nui car situé en bord de lagon, la population de Taha'a attends les pirogues pour les encourager. Ce sera Shell A qui passera la première, suivie de Paddling Connection, Arue Va'a puis Edt Va'a et Air Tahiti au coude à coude. Depuis le début de l'étape, les rameurs ont pu bénéficier d'un vent favorable de 30 km/H environ, ce qui a permis aux vingt premiers de l'étape du jour d'arriver en moins de deux heures.

 

Shell maintient la cadence et n'a pas quitté la tête de course alors que derrière Edt et Paddling sont à la lutte pour le 2e position, avec Arue Va'a. Un peu plus loin, Air Tahiti, Shell B et Hinaraurea tentent de revenir sur le groupe de tête.


Kainoa Tanoai aura tenu presque jusqu'au bout
Kainoa Tanoai aura tenu presque jusqu'au bout

C'est finalement Shell A qui s'impose en 1H53'35, suivie par Paddling Connection en 1H54'05, Edt Va'a en 1H54'15 et Arue Va'a en 1H54'32 mais c'est le coup de théâtre à l'arrivée : Le rameur hawaiien d'Edt Va'a Kainoa Tanoai, qui n'a pas ramé la veille, est victime d'un malaise. Suite aux hurlements de Steeve Teihotaata les secouristes vont réagir pour sortir le malheureux de son siège, il est alors inconscient et le restera de longues minutes.

 

Il n'y a eu que très peu de surf dans cette étape en lagon, les organismes furent donc soumis à rude épreuve. On évoquait pendant la conférence de presse la difficulté pour les étrangers de se mesurer à Hawaiki Nui Va'a, malheureusement le rameur hawaiien, qui aura attendu quasiment la fin de l'étape avant de s'effondrer, aura illustré ces propos bien malgré lui.

 

Edt Va'a a désormais 3'17 d'avance sur son rival Shell Va'a avant la 2e étape, prévue ce vendredi entre Taha'a et Bora Bora, une étape longue de 58,2 km.

ordre_d__arrivee_etape_2.pdf Ordre d'arrivée étape 2.pdf  (26.61 Ko)


Beau moment de partage entre Steeve Teihotaata et Hiromana Florès, deux champions des deux équipes rivales Edt et Shell
Beau moment de partage entre Steeve Teihotaata et Hiromana Florès, deux champions des deux équipes rivales Edt et Shell

Steeve Teihotaata au micro de Tahiti Infos :

 

Vous aviez prévu de gérer votre avance de 4 minutes aujourd'hui ?

 

« Oui, voilà. L'objectif ce n'était pas de se 'barrer comme des fous', il valait mieux rester calmes. On a bien fait notre démarrage, on a bien 'enclenché' les premières vagues qu'il y avait, mais au bout d'une heure et demie, on avait déjà le copain qui ne se sentait pas bien en raison de la température et de la pression qu'il y a devant. Ce n'est pas évident d'être au combat pour la victoire alors que c'est ton premier Hawaiki Nui, je tiens à le féliciter quand même. »

 

« J'ai 'psychoté' un peu à l'arrivée avec les secouristes car quelques minutes avant l'arrivée, il commençait déjà à ne plus ramer, on ne savait pas s'il était toujours conscient où s'il nous avait quitté. Il fallait faire vite pour le sauver. C'est le choc du haut niveau qui l'a fait flancher. Cela ne faisait que quelques semaines qu'il s'entrainait avec nous, il commençait à trouver ses repaires, mais ça va, on a pas perdu trop de temps non plus. »

 

Vous êtes toujours en bonne position pour la 3e étape ?

 

« Voilà, malgré notre 3e place d'aujourd'hui, je pense qu'on a une bonne longueur d'avance et on va faire remonter sur la pirogue les 4 qui se sont reposés aujourd'hui et qui auront les dents longues pour demain. »

 

C'est un bon début après la déception de Moloka'i ?

 

« On ne crie pas victoire, mais oui, après Moloka'i, on a pu faire un bon début de course même si on a pas gagné la 2e étape comme l'année dernière. Il faut rester lucides, confiants jusqu'à l'arrivée à Matira. »

 


Hiromana Florès est le Fa'ahoro de Shell Va'a, il donne la cadence à l'équipe.
Hiromana Florès est le Fa'ahoro de Shell Va'a, il donne la cadence à l'équipe.

Hiromana Florès le fa'ahoro de Shell Va'a A :

 

Après une 1e étape compliquée vous remportez la 2e étape ?

 

« Là, il n'y avait pas de cap à prendre, il s'agissait de réussir à 'partir.' Je tiens à féliciter les copains, unis aujourd'hui. Dès le départ, on s'est dit qu'il fallait partir mais pas bêtement, il fallait gérer à l'avant et attendre les concurrents susceptibles de revenir. Quand on a vu qu'ils avaient du mal à revenir, on s'est dit qu'on allait gérer encore pour la dernière ligne droite et c'est ce qu'on a fait aujourd'hui. La course n'est pas terminée. »

 

Pour la 3e étape tout reste possible ?

 

« Dans toutes les traversées, le cap c'est vraiment important, je pense que demain il faudra bien jouer le coup. (…) Avec notre nouveau barreur, cela fait un an que l'on tourne, depuis le début d'année. C'est sa première Hawaiki Nui avec Shell Va'a. Je pense qu'aujourd'hui on a une moyenne d'âge de 25 ans, c'est une toute jeune équipe. Chapeau à notre barreur, ce n'est pas n'importe qui, c'est quand même l'ancien barreur de Hinaraurea. »

 

Qu'est ce qui a fait la différence par rapport à l'année dernière ?

 

« L'année dernière ont est partis comme une flèche et on s'est fait 'bouffer' au dernier kilomètre, aujourd'hui on a travaillé avec la tête, c'est ce qui a fait la différence aujourd'hui. On était frais aujourd'hui et on avait tous faim, je félicite encore mes coéquipiers. »

 

La victoire à Moloka'i vous a mis en forme ?

 

« La forme était déjà là, mais gagner la 2e plus belle course au monde cela nous remotive et cela nous redonne du moral. Là, on est repartis avec un moral à 100% et aujourd'hui cela paye, l'union était vraiment là. » SB


Rédigé par SB le Jeudi 5 Novembre 2015 à 16:47 | Lu 1492 fois





Dans la même rubrique :
< >

Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017