TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Hawaiki Nui Va’a 2014 : les bémols de la course…Bagarres, triche, imprudence et pollution...




Hawaiki Nui Va’a 2014 : les bémols de la course…Bagarres, triche, imprudence et pollution...
Le 10 novembre 2014. Alors que l’euphorie générale de l’arrivée est retombée après une édition 2014 d’Hawaiki Nui particulièrement fantastique, plusieurs petits bémols sont apparus. L’objet de cet article n’est pas de faire du sensationnalisme mais plutôt d’exposer plusieurs points qui donneraient à réfléchir pour la suite, dans l’intérêt de tous, dans l’intérêt de la course.
 
Avec la Billabong Pro Tahiti, la grande course Hawaiki Nui Va’a est l’événement sportif de l’année, un événement culturel majeur devenant un atout touristique de plus en plus important dont les enjeux économiques sont évidents. Le comité organisateur est formé de bénévoles et ne peut pas répondre à tout.

Les forces de l'ordre interviennent comme chaque année pour des bagarres à Matira
Les forces de l'ordre interviennent comme chaque année pour des bagarres à Matira
Les bagarres :
 
Chaque année une foule indescriptible se masse à Matira pour l’arrivée de la course. Cette foule est composée de visiteurs de Tahiti, de touristes, d’habitants de Bora Bora… C’est la fête et l’alcool coule à flots. Il y a cependant une catégorie, formée de certains jeunes, qui parfois dérape.
 
On constate alors dans la servitude de la pointe Matira des bagarres à répétition et cette année n’a pas échappé à son lot. Filles comme garçons fortement alcoolisés règlent leurs comptes sous les yeux éberlués des touristes, des visiteurs. Fort heureusement, les forces de l’ordre étaient déjà en place, et cette année encore, elles ont pu contenir ces débordements.

La pirogue Toa Enana a été disqualifiée pour pirogue non conforme
La pirogue Toa Enana a été disqualifiée pour pirogue non conforme
Triche :
 
On se souvient de la pirogue marquisienne Toa Enana qui avait chaviré lors de la première étape. A Matira, Tahiti Infos a été approché par un officiel qui nous donne à demi-mot un ‘scoop’. Tahiti Infos décide de temporiser pour attendre que la chose soit officielle, ce qui est le cas aujourd’hui : Toa Enana a bien été disqualifiée, elle est actuellement à la 84ème et dernière place du classement officiel.
 
Elle aurait utilisé un système de pompe d’évacuation de l’eau, ce qui est formellement interdit par le règlement. Sa pirogue a donc été déclarée ‘non conforme’. Ces règles, selon l’officiel de la fédé, ‘ont été répétées lors des différentes réunions et les contrevenants auraient triché en toute connaissance de ce règlement’.

Les forces de l'ordre rappellent le règlement à ce capitaine de poti marara
Les forces de l'ordre rappellent le règlement à ce capitaine de poti marara
Imprudence :
 
Certains capitaines auraient eu du mal à respecter les règles émises par les autorités maritimes avant la course concernant le nombre de personnes pouvant être accueillies sur un ‘poti marara’. Le nombre de personnes autorisées est au maximum de 9. On peut compter sur cette image prise à l’arrivée de la première étape à Raiatea, au moins 23 personnes, même si le bateau n’a pas fait la traversée ainsi chargé.
 
Le lendemain matin, dans le lagon de Tahaa, comme chaque année, la confusion a régné. Un ‘poti marara’, justement, se retourne : heureusement il n’y aura pas de blessé.

Un poti marara a chaviré dans le lagon de Tahaa
Un poti marara a chaviré dans le lagon de Tahaa

A Tahaa les bénévoles ramassent les détritus dès l'arrivée de la caravane Hawaiki Nui
A Tahaa les bénévoles ramassent les détritus dès l'arrivée de la caravane Hawaiki Nui
Pollution :
 
Chaque année les organisateurs demandent à tous les participants de respecter les sites, de ramasser leurs déchets. Ces préconisations ne sont respectées que partiellement. On a pu, cette année encore, découvrir après le départ de la ‘caravane Hawaiki Nui’ des détritus laissés sur place, sur terre comme sur mer.
 
Prenez un masque et tuba au lendemain de l’arrivée majestueuse à Matira et y vous trouverez de tout : lunettes en plastic, argent, objets en tous genre et surtout bouteilles de bière, cannettes en métal que les riverains ramassent eux mêmes en ‘snorkling’…Hawaiki Nui c’est aussi malheureusement cela… Matira est pourtant notre fleuron touristique, la plus belle plage de la ‘plus belle île du monde’, elle devrait donc être un bijou à préserver. SB

Rédigé par SB le Lundi 10 Novembre 2014 à 11:55 | Lu 7096 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Neo neo le 10/11/2014 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sa devient une beuverie et une porcherie cette course.

Il faut tous simplement interdire l'alcool et beaucoup de problème seront recsolue

2.Posté par poo satellite le 10/11/2014 18:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non c''est pas la course qui est une porcherie mais les mentalités et si sa se trouve tu as de la famille dedans qui avaient jeté leur détritus n''importe où et qui se sont mis à picoler alors regarde ta famille d''abord après les autres. Cassé

3.Posté par Moi le 11/11/2014 13:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si, c''est la course qui est une porcherie!!! Ton "cassé" de merde il sert à rien, si les gens jètent leurs pehu, c''est parce qu''ils sont bourrés, et si ils sont bourrés, c''est à cause de la course! N''importe quoi ton pique à deux balles!!!!!! --"

4.Posté par Hiro Colombani le 11/11/2014 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'alcoolisation des spectateurs débute bien avant l'arrivée de la course. Il est du ressort des pouvoirs publics (commune et gendarmerie) de veiller au respect de la loi...
La pollution est un réel problème. Nous essayons avec nos bateaux suiveurs de ramasser les bouteilles jetées par les rameurs, mais parfois, dans la houle et au milieu des autres bateaux, c'est compliqué... En ce qui concerne ce qu'on retrouve dans l'eau à Matira, encore une fois, sans prendre la défense des cochons qui y ont jeté leur détritus, c'est peut-être à la commune de réaliser ce nettoyage, et pas aux riverains...

5.Posté par Hiro Colombani le 11/11/2014 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Par contre, je ne peux pas vous laisser accuser Toa Enana d'avoir triché : Ils n'ont pas utilisé de pompe, mais un système autovideur comme on en trouve sur les dériveurs et les kayaks. Et même si ce matériel n'est pas autorisé, ils ne se sont pas cachés de l'avoir installé.
Il faut savoir que nous sommes plusieurs clubs à vouloir faire évoluer le matériel avec pour objectif plus de confort et plus de sécurité pour les rameurs.
Cette histoire d'écope manuelle est une vaste blague, la fédé ne veut pas de pompe ni d'autovideur sous prétexte que ce n'est pas "traditionnel". Nos pirogues sont-elles faites en fibre de verre traditionnelle ? Nos bâches sont-elles en nylon traditionnel ? Nos rames ont-elles une forme traditionnelle ? Nos compléments alimentaires et nos boissons isotoniques sont-elles traditionnelles ? Des foutaises !
Et la sécurité, parlons-en : combien de fois, en écopant 3 litres avec mon "bidon d'huile traditionnel" on s'est retrouvé à embarquer 30 litres à cause d'une vagues causée par un bateau passant trop près de notre pirogue ? Parfois même un bateau officiel de la fédé ! Il y a aujourd'hui beaucoup plus de bateaux qui gravitent autour des va'a pendant les course ...

6.Posté par Hiro Colombani le 11/11/2014 20:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les officiels de la fédé vérifient toutes les pirogues dans le parc fermé la veille de chaque étape... Ils avaient la possibilité d'empêcher les Toa Enana de prendre le départ... Ils ne l'ont pas fait, préférant attendre trois jours pour leur infliger une pénalité de 9 heures ( ! ) alors mêmes que les règlements de courses ne prévoient aucune pénalité supérieure à 5 minutes... Comment exiger du sportif un respect aveugle de la règle alors même que l'officiel la réécrit à chaque instant en fonction de son humeur du moment ?

7.Posté par tagole le 12/11/2014 00:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dis donc, c'est quoi ces conneries à deux balles. Ce n'est pas QUE à cause de l'alcool que les gens jettent leur détritus ! Même quand certains ne boivent pas d'alcool, ils jettent leurs saletés n'importe où, il suffit de voir les plages et le fond de la mer pour s'en rendre compte !
Faut arrêter de prendre une excuse pour excuser les propres conneries des autres, on n'y arrivera pas de cette façon. Faut assumer ces actes ! Quand on boit et que l'on sait très bien que l'on n'arrive pas à se tenir à cause de l'alcool, excusez-moi mais c'est vraiment chercher la bagarre !

8.Posté par manutearii le 12/11/2014 08:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout ce qui faut retenir, c'est la course rien que la course. Aprés le reste c'est le problème des autorisées compétentes

9.Posté par Space marine SPACE MARINE le 13/11/2014 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour la pollution, les bagarres, ........c'est juste un problème d'éducation......!!!!!!Mais bon, on est pas prêt de voir le bout du tunnel avec ça.

le sport de haut niveau rend t'-il idiot??????
A tel point que l"on se bousille la santé (dopage)!!!!

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki