Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Hauts-commissaires : Emmanuel Macron veut des "entrepreneurs de l'Etat"



le haut Commissaire a invité l'ensemble de ses chefs de service à appliquer les consignes du Président de la République
le haut Commissaire a invité l'ensemble de ses chefs de service à appliquer les consignes du Président de la République
PAPEETE, le 26 septembre 2017 - Le président de la République a annoncé aux préfets et hauts-commissaires sa volonté de renforcer les responsabilités des représentants de l’Etat tout en augmentant leurs moyens.

Emmanuel Macron ne veut plus des "automates de l'action publique". Le 5 septembre dernier au Palais de l'Elysée, dans un discours adressé aux préfets de France et d'outre-mer, le président de la république les a exhortés à devenir des "entrepreneurs de l'Etat". Dans ce but, Emmanuel Macron a défini sa vision sur deux axes principaux. D’abord, le chef de l’Etat appelle les préfets à faire preuve "d'une volonté d'innovation et de prise de risques accrues", c’est-à-dire qu’il leur promet une plus grande autonomie dans la prise de décisions relatives à la gestion de leurs administrations ou de leurs territoires. Ce qui implique une plus forte responsabilisation dans l'exercice de leur profession. Ensuite, le président de la République a annoncé un renforcement des pouvoirs et moyens afin que les préfets puissent mettre en perspective le renforcement de leurs prérogatives.

En Polynésie française comme en métropole, les orientations données par le Président de la République prendront leur pleine mesure. René Bidal a réuni ses chefs de services afin de les inviter à appliquer ces consignes. Rappelons que comme l'indique l'article 3 de la loi organique de 2004 : "Le haut-commissaire de la République, représentant de l'Etat, représentant de chacun des membres du Gouvernement, est dépositaire des pouvoirs de la République. Il a la charge des intérêts nationaux, du respect des lois et des engagements internationaux, de l'ordre public et du contrôle administratif." Dans un communiqué, le haut-commissaire, René Bidal, a réagi en fin de semaine dernière au discours d'Emmanuel Macron en expliquant que, "pour la Polynésie, selon les conclusions de l'expérimentation, ces dérogations ne pourront concerner que les compétences de l'Etat qui sont essentiellement régaliennes." Rappelons que, sur le fenua, les compétences régaliennes de l'Etat s'appliquent dans les domaines de la Défense, de l'accompagnement des communes, de la communication audiovisuelle, de l'enseignement universitaire et de la recherche, de l'immigration, de la justice, de la monnaie, de la nationalité et des droits civiques, de la police et la sécurité maritime, de la sécurité et de l'ordre public, de la politique étrangère et de la fonction publique civile et militaire de l'Etat.

Pour télécharger le communiqué de René Bidal, cliquez ci-dessous:
communiquehc.pdf communiquéHC.pdf  (552.19 Ko)

Rédigé par Garance Colbert le Mardi 26 Septembre 2017 à 15:32 | Lu 2357 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Novembre 2017 - 09:52 Carnet de voyage:« Gatae », l’or vert de Ahe

Vendredi 24 Novembre 2017 - 09:44 Teva Rohfritsch défend l'économie bleue à Paris

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance