Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Gros jardinage à l'Assemblée, pendant l'intersession



Près de 600 m3 de terre et de compost ont été répandus dans les jardins sur l'arrière de l'Assemblée.
Près de 600 m3 de terre et de compost ont été répandus dans les jardins sur l'arrière de l'Assemblée.
PAPEETE, 19 juillet 2015 - Marcel Tuihani a lancé pour près de 10 millions Fcfp de travaux de jardinage pour réhabiliter les espaces paysagers de l'Assemblée. L'essentiel de ce budget sera investie dans le parc du jardin de la Reine.

Le parc est situé à l'arrière du bâtiment de l'Assemblée de Polynésie française : 5 400 mètres carrés d'un terrain qui accueille le fare pote de Tarahoi, borde le bassin de la Reine et que surplombent les gradins de pierre aménagés en 2012. Sur cet espace, depuis quelques jours, 600 mètres cubes de terre et de compost viennent d'être étalés pour un budget de 3,6 millions Fcfp. Des éclairages seront bientôt installés (1,6 millions Fcfp) et du gazon sera déroulé pour finir le tout, d'ici le mois d'août (4,3 millions Fcfp).

Ces travaux peuvent surprendre aujourd'hui alors qu'en 2012, près de 60 millions Fcfp avaient déjà été consacrés à de précédentes réalisations paysagères dans les jardins de Tarahoi, sous la présidence de Jacqui Drollet. Mais "Le niveau du terrain s'était affaissé sur le milieu et provoquait ; il y avait des problèmes d'infiltration par temps de pluie. Dans ce jardin, l'herbe avait du mal à pousser. La terre n'était pas de bonne qualité", explique Marcel Tuihani qui déclare suivre personnellement ces travaux, avec le concours de l'équipe de jardiniers de l'Assemblée : 4 salariés, 3 stagiaires en contrat d'accès à l'emploi (CAE) et 3 du CFPA. "Certaines essences ont été retirées et replantées ailleurs sur le site de Tarahoi ; quelques arbres seront retirés, parce que malades ou dangereux pour les bâtiments, après consultation du service du développement rural et d'un botaniste".

Les entreprises ont été choisies "par consultation". Ces budgets sont engagés à la discrétion du président. Et les travaux devraient être accomplis début août. "Je souhaite donner une autre allure à cet espace qui est très fréquenté par les touristes et pour que les gens puissent s'approprier ce site. Sinon à quoi bon prétendre que l'Assemblée est la maison du peuple ?"

Ailleurs, près de 500 000 Fcfp ont déjà été investis depuis quelques mois pour replanter totalement les jardinières qui bordent le bâtiment principal de Tarahoi.

Depuis septembre 2014, et l'accession de Marcel Tuihani à la présidence de l'Assemblée, 14 millions Fcfp ont déjà servi à la rénovation des boiseries de l'hémicycle, durant la précédente intersession.

Mais le gros chantier à venir, dès 2016 à l'Assemblée, sera la rénovation totale du réseau électrique de l'institution et d'importants travaux d'étanchéité qui devraient coûter 180 millions Fcfp.


Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 20 Juillet 2015 à 06:15 | Lu 1325 fois






1.Posté par poussinette le 20/07/2015 08:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut entretenir mais ne pas abuser de l'entretien et veiller à un bon rapport qualité prix et surtout au juste prix, tout un programme.

2.Posté par tamatoas le 20/07/2015 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana

60 millions sous Jacqui et 10 millions sous Marcel pour 5400 m2 ça commence à couter cher au m2 de jardin , surtout en période de crise , mais chacun doit laisser sa marque alors il faut y mettre des millions pour que ça se voit , son contrat n'étant pas terminé il y a encore de la place pour des millions à craquer !

3.Posté par Joseph TEMAURI le 20/07/2015 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il a raison bien sur !, en période de crise et de chaumage on dépense les millions que nous autres payons en impôts et taxes.

Normal, on est riche !.

4.Posté par zozo le 20/07/2015 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

grosses dépenses à l'assemblée, grosse perte de financement au tahoeraa !!!! il va falloir surveiller de près les comptes, le président de l'assemblée a déjà fait preuve de beaucoup de "naiveté' dans une affaire de vaisselle tout comme son père dans une affaire de sushi . Bientôt l'affaire des jardins du président ? LOL

5.Posté par rico le 20/07/2015 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est tellement facile de dépenser de l'argent quand il ne s'agit pas du sien ! Peut-on savoir si tout a été fait dans les règles? appels d'offre, devis comparatifs, et à qui vont profiter tout cet argent claqué en l'air?
Encore une folie du vieux nostalgique du jardin de la Présidence? avec son petit bassin à carpes? Pantin petit Tutu !!

6.Posté par tavararo le 20/07/2015 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Logiquement et dans un souci de bonne gestion de l'argent public, notamment des 60 millions FCP déjà investis en 2012, le président de l'APF devrait se contenter de corriger les imperfections du terrain, améliorer l'existant et non tout saccagé comme le montrent les images. Marcel Tuihani ne nous dit pas toute la vérité, car est-ce Flosse le grand architecte de ce saccage ?

7.Posté par tavararo le 20/07/2015 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Logiquement et dans un souci de bonne gestion de l'argent public, notamment au regard des 60 millions FCP déjà investis en 2012, le président de l'APF devrait se contenter de corriger les imperfections du terrain, améliorer l'existant et non tout saccager l'existant comme le montrent les images. Marcel Tuihani ne nous dit pas toute la vérité, car est-ce Flosse le grand architecte de ce saccage ? Si c'est Flosse, ce n'est pas étonnant, lui qui aime gaspiller l'argent public. Merci Tuihani pour votre docilité.

8.Posté par tari le 20/07/2015 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non mais voyez vous ca! Allez y vous même Mr Tuihani a la pelle et à la beche...ça ne coutera que l huile de coude ! Pffff

9.Posté par poussinette le 20/07/2015 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les devis sont-ils consultables? allez Tutu un peu de courage, fouilles dans ta poche et dis nous un peu combien ça coute et combien ça rapporte à tous les partenaires de ce chantier

10.Posté par Clearstream le 20/07/2015 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On n'aime pas quand on parle d'argent en Polynésie, et même quand on n'en parle pas, le sujet revient au galop (cf. article sur la croix rouge).

Cette tendance se traduit par l'absence d'investissement de l'élite locale bien qu'ils aient des milliards en compte. Les pauvres ne gagnent plus rien. Et la classe moyenne créée de la richesse au travers d'emprunts bancaires, mais inutile de vous dire ou celle-ci sera investit.

La Polynésie a été très riche et on peut voir comment en 20 ans nous avons détruit tout espoir de développement : Instabilité politique - mise à l'écart de la concurrence - clientélisme ont été la cause d'une concentration des capitaux.

Or toute "Guerre" a pour origine une mauvaise répartition des ressources.

Si l'intérêt personnel a primé depuis la nuit des temps en Polynésie (tant au niveau de nos dirigeants jusqu'au plus petit dénominateur commun), il est encore de temps de changer le cours des choses.

Le capitalisme est un système qui porte sa destruction en lui même (K. Marx.), et dans un pays aussi restreint que le notre, le mouvement est accéléré.

11.Posté par Zorro le 20/07/2015 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour laisser une trace eventuellement se soulager sur un arbre est moins couteux.

12.Posté par poussinette le 20/07/2015 20:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec toute cette terre remuée on est en train de forer un puits de pétrole qui même au figuré rapportera gros et à qui.

13.Posté par santucci le 20/07/2015 20:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quand on voit certaine famille vivre sur les trottoirs ils n'ont HONTE de dépenser de l'argent ils feraient mieux de construire des logements et oui l'huile de coude monsieur celà vous ferait voir se qu'est le vrai travail et le courage

14.Posté par santucci le 20/07/2015 20:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quand on voit certaine famille vivre sur les trottoirs ils n'ont HONTE de dépenser de l'argent ils feraient mieux de construire des logements et oui l'huile de coude monsieur celà vous ferait voir se qu'est le vrai travail et le courage

15.Posté par maque le 21/07/2015 05:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

60 millions sous Drollet, ça sent l'intox

16.Posté par poussinette le 21/07/2015 08:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non il faut retourner dans les archives, on est tout près du compte, et l'argent est allé à qui? ce serait très sympa de le savoir, pas deux poids et deux mesures

17.Posté par Yves Tendraien le 21/07/2015 09:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo pour un essentiel qui sera investie. Moi aussi je trouve important qu'un organe de presse parle bien sa France ! :p

18.Posté par TUTURUTUTU! le 21/07/2015 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

gaspillage, incurie!, incompétence, et plus grave : faire tourner la machinerie a redistribuer!!!!

ds ces temps de crise, c'est inacceptable!

il faut voir les dessous de cette affaire de terre.

TUTU, allez qu'est ce que tu nous caches!! c'est quoi ta manigance flossienne!


arrêtes de gaspiller l’argent du peuple, pour sois disant la maison du peuple!!
tu es le gold medal des mots creux et de la VACUITE!!

oui d'accord avec tous les post ci dessus!

c'est tellement facile de dépenser l'argent qui ne nous appartient pas!!!

allez la CTC, regardez, fouillez fouillez!!!!!!!!!!!!!! sous le tas de terre,.....

ya til des représentants pour se lever et dire tout haut ce que le peuple pense tout bas,!

19.Posté par suzuki le 21/07/2015 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ça fait plusieurs millions pour quelques décilitres d'eau . qui à intérêt à remuer toute cette terre? L'eau de pluie bien sûr

20.Posté par dauphine le 21/07/2015 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tahiti To Day connait-il les dessous de l'affaire?

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Novembre 2017 - 18:35 Le salon du livre 2017 : "une réussite"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance