Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Grève inédite à la radio franceinfo depuis le lancement de la chaîne d'info publique



Paris, France | AFP | jeudi 15/12/2016 - L'antenne de la radio franceinfo était fortement perturbée jeudi en raison d'un mouvement de grève suivi par une grande partie des journalistes, le premier depuis le lancement de l'offre publique d'information en septembre.

"La direction de cette chaîne de radio a décidé de créer un +média global+ avec France Télévisions sans transparence ni concertation", dénonce jeudi dans une "lettre aux auditeurs" le syndicat SNJ, qui a appelé à la grève avec le SNJ-CGT.

La chaîne de télévision franceinfo a été lancée en septembre par France Télévisions en partenariat avec Radio France, l'INA et France 24, qui fournissent une partie des programmes.

En particulier la radio franceinfo fournit des flashes toutes les 10 minutes diffusés à la fois à la radio et à la télé, ce qui a obligé la radio à adapter ses formats, ainsi que des émissions le matin et le soir. L'antenne bascule sans cesse entre Radio France et France Télévisions, et la nuit sur France 24.

"Nous refusons de transformer progressivement nos journaux radio en modules faits pour la télévision. Nous refusons également d'être un laboratoire social de fabrication de produits télévisés à moindre coût", accusent les grévistes, qui ont rédigé cette lettre en assemblée générale jeudi matin.

Quarante journalistes devraient se déclarer grévistes pour la journée, soit la moitié des journalistes en CDI censés être présents jeudi, selon le SNJ. Selon la direction, ils étaient seulement 33 grévistes à 11H00 sur 121 journalistes au tableau de service.

Fabienne Sintes a présenté jeudi matin une matinale perturbée, et certains journaux n'étaient pas assurés au cours de la matinée. L'antenne devait être perturbée tout l'après-midi, jusqu'à l'émission de sport du soir, le "Clasico", qui risque d'être annulée faute de présentateur.

Le syndicat FO, qui avait appelé à la grève dans un premier temps, a levé son préavis après de premières négociations avec la direction de franceinfo et de Radio France.

La direction de franceinfo avait réaffirmé mercredi soir aux salariés que sa priorité restait le développement de la radio, selon une source syndicale. Le flash de 3 minutes diffusés toutes les heures à la demi-heure serait désormais produit par la radio, et sa forme finale devrait être discutée avec les salariés.

Les rappels de titres sont maintenus sur l'antenne radio toutes les dix minutes, mais ne devraient plus être repris systématiquement par la chaîne d'info publique, selon une source proche de la direction.

Les syndicats demandent également une rémunération supplémentaire pour les journalistes de Radio France qui produisent de la vidéo, notamment quand ils participent à la chaîne d'information publique. Les discussions, bloquées depuis plusieurs mois, devraient reprendre mardi avec la direction de Radio France.

Rédigé par () le Jeudi 15 Décembre 2016 à 05:32 | Lu 142 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance