Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Grève générale au CHPF : les discussions ouvertes



PAPEETE, le 1er juin 2015. Les négociations ont commencé lundi après-midi au CHPF entre la direction et l'intersyndicale qui a déposé jeudi dernier un préavis de grève générale.

Le mouvement social deviendra effectif le mercredi 3 juin, à 0 heure, si aucun accord n'est trouvé d'ici là. Les principales revendications concernent l’organisation du travail et le fonctionnement de l’établissement. Les revendications des radiologues ont été intégrées au préavis de grève générale.Ces professionnels de santé réclament notamment la mise en place de deux heures de réduction du temps d’exposition (RTE).

Le préavis de grève a été signé par cinq syndicats : A ti'a i Mua, CSTP-FO, O Oe to oe Rima, Otahi et CSIP.

le Lundi 1 Juin 2015 à 17:08 | Lu 918 fois

Tags : CHPF, GREVE






1.Posté par John Deuff le 01/06/2015 18:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça sent le grenouillage de première. le service commandé...
quand on voit le nom de la représentante syndicale, on a vite compris...

2.Posté par Téva . le 01/06/2015 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et j'ai des amis infirmiers qui se plaignent. Ils sont contre cette grève, tout ce que cela va faire c'est les embêter pour faire leur travail car les syndicats vont bloquer les entrées.

3.Posté par Poseidon le 02/06/2015 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et c'est reparti pour une grève.
De toute façon, même quand ils risquent d'être payés après le 31 du mois ils menacent de faire grève. Ils ont la sécurité du travail et prennent en otage les patients, c'est indécent.
Et après ils s'étonnent d'être la risée nationale en étant parodiés dans le livre qui se fiche bien de leur tête: "Le Centre Hospitalier Pierre François" (--> C.H.P.F.), numéro ISBN 978-2-9549016-0-2 .
(trouvable en ligne ou localement qu'à Odyssey, vu que c'est la seule librairie qui n'a pas eu peur des pressions pour sa vente)

4.Posté par TAAHOA le 02/06/2015 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand j'entend la déléguée syndicale Mme LEGAYIC (eh oui toujours les m^mes) dire au sujet du Directeur : Mais de qui se prend t-il pour prendre des décisions ? Je voudrai lui dire : C'est le directeur du CHT donc il prend des décisions qui s'imposent, il a été nommé pour prendre des décisions. Voilà c'est tout. Quelle honte de demander des augmentations alors qu'il n'y a pas d'argent dans les caisses.

5.Posté par michel le 02/06/2015 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

comme d'habitude, quece soit à Tahiti ou en métropole , les syndicats foutent le bazar!!!!!!!
ils y a quand même des travailleurs qu'ils empêchent de bosser

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Août 2017 - 12:05 Echouage du voilier Bethel II à Ahe

Lundi 21 Août 2017 - 11:41 Cyclisme: une course pour lever des fonds

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance