Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Grève à l'aéroport : Des lits de camps pour les touristes



photo de lundi soir, DR. ADT
photo de lundi soir, DR. ADT
PAPEETE, le 16 mai 2017 - La grèves de pompiers de l'aéroport de Tahiti-Faa'a provoque d'importantes perturbations sur le planning des vols depuis lundi. Ainsi, lundi soir 150 lits de camps ont été installés dans deux salles pour accueillir les passagers bloqués à l'aéroport.

La grève des pompiers de l'aéroport de Tahiti-Faa'a génère d'importantes perturbations pour les vols internationaux depuis hier. De ce fait, les deux vols qui devaient être opérés lundi soir ont été reprogrammés mardi matin. De nombreux passagers qui devaient repartir se sont donc retrouvés bloqués à l'aéroport faute d'hébergement.


photo de lundi soir, DR. ADT
photo de lundi soir, DR. ADT
"Afin de faire face à cette situation de crise, les équipes d'ADT se sont mobilisées pour permettre à ces passagers de patienter dans l'aérogare dans les conditions acceptables", indique Aéroport de Tahiti dans un communiqué de presse.

Les équipes d'ADT ont donc installé 150 lits dans deux salles réaménagées pour l'occasion à l'embarquement domestique et en salle d'arrivée internationale. Par ailleurs, "des fontaines à eaux ont été disposées en salle et une collation a été offerte par ADT aux passagers dans le restaurant de l'aéroport l'Atrium qui est resté ouvert jusqu'à 0h00 avant de rouvrir dès 3h30 ce matin."

Les vols recalés ont finalement pu décoller mardi matin. Dans un communiqué, ADT indique que la même opération se déroulera mardi soir pour les passagers du vol TN002 initialement prévu pour un départ à 23h59. En effet, l'insuffisance de personnel pompier impose de décaler le départ à mercredi matin.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mardi 16 Mai 2017 à 14:03 | Lu 4973 fois






1.Posté par Kriss le 16/05/2017 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah la polynésie, destination de rêve ....! c'est sûr que ça va encore faire une bonne pub pour le tourisme !

2.Posté par Teva le 16/05/2017 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah ces pompiers non seulement ils se la coulent douce et en plus ils réclament des primes. Ils ont tout compris mais attention a ne pas trop tirer sur la corde en ces moments de crise....

3.Posté par substance le 16/05/2017 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est ça la destination haut d gamme dont nous rêvons tous... enfin, pas tous...
Cherchons plutôt qui a été viré ou sur le point de l'être, ou quel est le contrôle ou dépistage obligatoire qui fâche. Messieurs les journalistes investigateurs, il y a peut-être du croustillant là-dessous.

4.Posté par Cool Ruler le 16/05/2017 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au moins, les touristes auront pu gouter au mana polynésien :-)

5.Posté par Fiu Roa le 16/05/2017 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le tourisme est note priorité ?

6.Posté par Pito le 16/05/2017 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une honte !!!

7.Posté par tekau le 16/05/2017 16:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et une prise d'otages de plus à ajouter à la liste. Messieurs les pompiers, vous êtes biens payés à vous tourner les pouces toute la journée (perso je n'ai jamais vu un pompier de l'aéroport éteindre un incendie ou réanimer une victime). Je comprends que vous soyez rongés par l'ennui. Mais si c'est insupportable, laissez la place à d'autres, qui aimeraient bien être payés pour s'ennuyer à votre place. Prenez un peu de recul et essayer de voir les conséquences de cotre comportement d'enfants gâtés.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Juin 2017 - 16:15 Bulibasha : le Patriarche maori

Samedi 24 Juin 2017 - 14:33 Un week-end pour fêter l'orange à Punaauia

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance