Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Grève Air Tahiti : des négociations mais le mouvement se durcit



Grève Air Tahiti : des négociations mais le mouvement se durcit
PAPEETE, le 19 mai 2016 - La grève générale à Air Tahiti se poursuit, les négociations avec la direction ont repris hier après-midi. Le mouvement pourrait se durcir les jours prochains. Trois préavis de grève ont été déposés également dans le secteur des carburants avions, du ravitaillement alimentaire notamment.

Aucune issue favorable n'a été trouvée lors des négociations d'hier entre la direction et les différentes organisations syndicales. Le dialogue n'est pourtant pas rompu, les négociations se sont poursuivies dans la soirée "à pas de fourmis" sans avancée notable.

Le directeur général de la compagnie aérienne, Manate Vivish, a déclaré lors d'une pause dans les négociations "les négociations avancent, dans la journée nous avons survolé la situation des PNC et des PNT en nous appesantissant sur les plannings car les leaders syndicaux ne connaissent pas le métier."
De leur côté les représentant syndicaux ont confirmé la poursuite des négociations ainsi que la lenteur de leur avancée.

Le président Edouard Fritch a souhaité également s'exprimer sur le conflit social. Dans un communiqué de presse, il indique : i["je fais confiance à la bonne volonté des uns et des autres pour tenir compte des revendications légitimes des salariés, tout en mesurant les conséquences financières et économiques qu’elles pourraient générer notamment sur les coûts des billets. […] Il est indispensable que ce conflit trouve une issue favorable, non seulement parce que la réputation de notre destination touristique pourrait en pâtir. […] Je forme donc le vœu que le dialogue et les négociations, qui ont repris cet après-midi, aboutissent rapidement à un retour à la normale des vols."]i

Les archipels éloignés se sentent oubliés


Hier, sept vols charters en direction de Bora Bora étaient programmés par la compagnie aérienne, pour transporter un groupe de 500 touristes américains. Pour effectuer ces liaisons, la direction aurait sollicité du personnel navigant commercial en CDD, selon Titaina Viriamu. "Nous en avons trois dont un qui date depuis 2010. On a appris aussi que la direction essaye de modifier leur repos : ils essayent de réduire cela à un seul jour de repos", assure la représentante du personnel navigant commercial.

"Ils vont nous coller sur le dos le problème des touristes. J'ai pitié de ces touristes mais est-ce que la direction est consciente du mal qu'elle fait. Ce ne sont pas uniquement les grévistes, c'est un droit qu'on exerce ", explique Lucie Tiffenat secrétaire générale de Otahi.

Dans les îles, le mouvement continue avec le SAPAI et le SATA, deux syndicats représentants le personnel au sol des archipels éloignés et de Tahiti. Aux Australes, aux Tuamotu et aux Gambier, les adhérents au SAPAI se sentent oubliés. "Je ne lèverai pas ma grève s'ils n'annulent pas le plan social", déclare Michel Toomaru, secrétaire général du SAPAI, et de poursuivre, "il n'y a pas eu d'études sur les conséquences que pourra apporter ce plan social". Selon Lucie Tiffenat, le personnel des îles représenterait une charge de 60 millions pour la compagnie, "alors que la subvention du Pays s'élève à 180 millions de francs".

Hier soir, sur le tarmac de Faa'a, la pression est encore montée d'un cran et fait tache d'huile avec des préavis de grève déposés dans les sociétés prestataires de service (Somstat pour les carburants, Newrest pour les plateaux repas) et chez Air Archipels. Si aucun accord n'est trouvé avec ces sociétés, la grève pourrait être effective mercredi à minuit. Au moment où nous mettions sous presse, les négociations au sein de la compagnie Air Tahiti étaient toujours en cours.



Vols maintenus ou annulés aujourd'hui

Selon un communiqué d'Air Tahiti, le programme des vols et des annulations pour la journée du vendredi 20 mai :
-Maintien de certains vols Iles-sous-le-vent ainsi que de certains vols vers Tikehau, Rangiroa et Mataiva avec des modifications d'horaires, voire d'itinéraires.
-Annulation des vols Marquises (y compris trajets inter-Marquises), Australes, Ahe, Arutua et Manihi

Rédigé par MCC et CT le Jeudi 19 Mai 2016 à 18:51 | Lu 3470 fois







1.Posté par TUTERAI58 le 19/05/2016 20:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ouais dommage ce qui se passe,mais ce que les grévistes ne savent pas ou le savent,c'est que les tiffenat,le gayic,galenon auront leurs salaires plein en fin de mois.ce qui n'est pas le cas des grévistes.On peut comprendre leurs revendications,parfois tirées par les cheveux,comme cette femme de ménage qui nous dit (polynésie premiere du 10/04/2016)qu"elles sont fatiguées après 2 nuits de travail,c'est vrai qu'elles ont 30 a 40 aéronefs a nettoyer par nuit pffffff faut arreter.Et si abus y a de la direction je suis étonné que les syndicats ou les délégués syndicaux n'aient pas dénoncer cela a l'inspection du travail avec plainte au tribunal du travail?cherchez l'erreur.

2.Posté par Pito le 19/05/2016 22:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais il faut agir, tous dehors et demain on réembauche !!! Ça suffit maintenant leur conn......c'est sur qu'il est plus agréable de ne rien foutre sur un fauteuil que de bosser. Il y a plein de gens qui cherchent du boulot et qui peuvent très bien les temps,acier. Quant aux pilotes et hôtesses/stewards ces nantis devraient avoir honte. Vraiment dans ce pays on marche sur la tête.
Quel bel exemple pour les touristes qui restent coincés ou qui ne peuvent venir au Fenua. Mesdames et messieurs les grévistes vous assis sur une branche que vous sciez vous même, demain plus de touristes = plus de boulot, vous l'aurez bien cherché.

3.Posté par simone grand le 20/05/2016 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai connu un mouvement de grève téléguidé et ce qui est ahurissant c'est de subir les leçons de la part d'incapables qui, forcément parce qu'ils ne connaissent rien s'imaginent tout savoir.
Le ministre d'alors me disait de tenir compte de la remarque idiote de la standardiste, je lui ai proposé de la mettre chef de service et moi standardiste.
Je fus virée pour avoir mis en place avec mon équipe le 1er système d'information géographique de gestion des concessions maritimes et du milieu marin. Ils ont appelé ça : Nintendo administratif, joujou pour scientifique. 30 ans plus tard, ils recrutent des spécialiste en ces systèmes.
La direction Air Tahiti devrait porter plainte contre les syndicats pour harcèlement et sabotage d'entreprise.

4.Posté par simone grand le 20/05/2016 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Confions donc les rênes de l'entreprise aux donneurs de leçons qui savent tout.

5.Posté par lebororo le 20/05/2016 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand tu prévois des vols sur Tahiti et que tu sais qu'il y aura des problèmes...
Pas bon pour les touristes aussi qui amènent des sous "aussi"... (tu fais un choix des mois en avance et tout en bloqué)

6.Posté par gaia le 20/05/2016 15:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C est clair punaise quand tu pense qu il y a des gens qui n ont pas de travail ou qui rament dur pour joindre les deux bouts et bein!!!! Pas contents d avoir du travail et tous les avantages qu air Tahiti offre!!!

7.Posté par voila le 20/05/2016 15:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Y en a vraiment qui en veulent toujours plus!!!!! Ils se rendent pas compte qu y en a des tonnes dehors qui ne désirent qu une chose c est avoir du taff!!?? Taahoa

8.Posté par simone grand le 20/05/2016 23:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les leaders syndicalistes conservent leurs salaires intacts et rigolent dans le dos des grévistes aux salaires amputés.

9.Posté par NERVAL le 22/05/2016 05:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et les otages touristes que deviennent ils..oui je sais...ils s en foutent

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 16:21 Coup de jeune au Pôle Entreprises de la CCISM

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance