Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Grande barrière de corail: Canberra répond à Barak Obama



Sydney, Australie | AFP | vendredi 21/11/2014 - L'Australie a adressé un sommaire au président américain Barak Obama pour le rassurer sur les efforts faits par Canberra pour préserver la Grande barrière de corail, a annoncé vendredi la chef de la diplomatie australienne.

Le président américain avait exprimé ses préoccupations pour l'avenir de la plus grande formation vivante au monde lors du sommet du G20 à Brisbane le week-end dernier, estimant qu'elle ne serait peut-être plus là pour les générations futures.

L'Australie a un "problème" avec ces déclarations, a déclaré Julie Bishop sur la chaîne Sky News, à New York où elle se trouve. Peut-être le président américain ne fait-il pas assez de cas des efforts australiens en la matière, a-t-elle dit.

L'Australie consacre chaque année 180 millions de dollars australiens (123 millions d'euros) à la préservation de la Grande barrière qui est une attraction touristique majeure, a-t-elle expliqué.

"L'Australie sait mieux que quiconque l'importance de protéger la Grande barrière de corail", a-t-elle martelé. Les services de la ministre ont adressé à la Maison Blanche un memorandum sur les efforts fournis par Canberra dans le but de l'assurer que "le gouvernement australien prend (cette question) très au sérieux", a-t-elle ajouté.

"Je ne crois pas qu'il avait été informé", a poursuivi Mme Bishop. "J'ai considéré qu'il était important qu'il ait en main les faits et les détails de ce que nous faisons pour préserver la Grande barrière".

En 2013, l'Unesco s'est inquiété des menaces croissantes de dégradations sur la Grande barrière, inscrite depuis 1981 au patrimoine de l'humanité. Elle menace de la placer sur la liste du patrimoine en péril mais a donné à Canberra jusqu'au 1er février 2015 pour agir.

Mi-septembre, Canberra avait présenté l'ébauche d'un plan d'action sur 35 ans, proposant notamment une meilleure coordination des pouvoirs publics ainsi que l'interdiction dans certaines zones de nouvelles activités portuaires ou de dragage.

La Grande barrière de corail, étendue de 345.000 km2 le long de la côte orientale, constitue le plus vaste ensemble corallien du monde avec 3.000 "systèmes" récifaux et des centaines d'îles tropicales. Elle souffre du réchauffement climatique, de la prolifération d'une étoile de mer dévoreuse de coraux, des rejets massifs de nitrates et pesticides provenant des exploitations agricoles et du développement industriel sur la côte en raison du boom minier.

Rédigé par () le Vendredi 21 Novembre 2014 à 05:43 | Lu 247 fois






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 03:36 Un décès sur six lié à la pollution en 2015

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies