Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Golf de Temae : la justice accepte l'offre d’une filiale de la Socredo pour 264 millions



PAPEETE, 26 octobre 2015 – Le tribunal mixte de commerce a rejeté le plan de continuation présenté par la société SPGRD, exploitante du golf de Temae. Il accepte en revanche le plan de cession proposé par l’ODT, une filiale de la banque Socredo. La SPGRD devrait faire appel.

La société par actions simplifiée South Pacific Golf and Resort Development (SPGRD), détenue par Jean-Louis Gregori et exploitante du golf de Moorea, est en redressement judiciaire depuis 30 mois. Lundi, le tribunal mixte de commerce de Papeete a accepté de recevoir le plan de cession de la SPGRD pour 264 millions Fcfp, proposé par la société Océanienne de développement touristique (ODT), une filiale de la banque Socredo.

Le plan de continuation présenté par la SPGRD a été rejeté. Jean-Louis Gregori devrait interjeter appel de cette décision dans les jours prochains. La procédure n’est pas suspensive mais elle devrait s’accompagner d’un référé pour obtenir la suspension de l’exécution de ce jugement.

Un deuxième plan de cession présenté par un investisseur métropolitain, sous couvert de la société HGM (Hôtel Golf de Moorea), pour un peu plus d’un milliard Fcfp n’avait pas été pris en compte par le tribunal, le 12 octobre dernier, après que les délais de signification aient été modifiés unilatéralement par le tribunal de Papeete et sans que le porteur de celle-ci en ait été informé. La société HGM devrait se joindre à l’appel de la SPGRD.

Depuis le 22 avril 2013, la SPGDR fait l'objet d'une procédure de redressement judiciaire, devant le tribunal mixte de commerce de Papeete, plombé par près de 2 milliards Fcfp de créances, dont 696 millions Fcfp auprès des banques Socredo et de Tahiti et 1,14 milliard Fcfp à la seule société Gregori international, aménageur du golf.

Jean-Louis Gregori, le gérant de la SPGRD a réagi par voie de communiqué, mardi 27 octobre


"Une affaire Tapie en Polynésie : hold-up sur le Golf de Moorea

Bernard Fouquéré, Président du Tribunal Mixe de Commerce de Papeete passe outre l’avis du Juge Commissaire et de l’administrateur favorable au plan de continuation et tranche en faveur du plan de cession de la SOCREDO mandaté pour le Gouvernement en acceptant que la banque s’accapare des terres à 264 Fcfp le m² alors que les terrains du Club Med en décrépitude ont été rachetées à 21.000Frs le m² parce même gouvernement. La valeur expertisée lors de la mise en redressement du Domaine avec le golf est de 12.000Frs le m².
La SOCREDO à l’instar du Crédit Lyonnais va revendre des milliards de Francs des terres acquises pour 264 millions quand elles sont expertisées 5,8 milliards, permettant à la banque de se rembourser elle-même et de spolier l’ensemble des créanciers et le propriétaire.
Une décision qui restera malheureusement pour la justice en Polynésie dans les annales judiciaires et fait d’ores et déjà l’objet d’un appel suspensif.

Il convient de rester factuel :

Le 6 juillet dernier le Tribunal reçoit la proposition d’un plan de continuation du propriétaire avec un report au 12 octobre pour obtenir un complément d’information.
Le 12 Octobre, le plan de continuation complété des réponses aux questions posées par le président Fouquéré, est rejeté étant considéré par ce dernier comme un nouveau plan. Il rejette également le plan de cession présenté par le groupe HGM ayant déposé 2.000.000€ (!!!) de caution chez l’administrateur au prétexte d’un dépôt de plan tardif. Il valide le plan de cession de la SOCREDO arrivé également hors délais légaux et sans caution financière pour un prix équivalent à 5% de la valeur donc hors périmètre de reprise fixé par les textes régissant les Tribunaux de Commerce.

Le 26 Octobre, le président Fouquéré rend une décision de justice acceptant en intégralité la proposition de la SOCREDO hors cadre légal :
- Date de remise du plan SOCREDO hors délais : hors la loi ;
- Prix de cession SOCREDO déduisant par compensation les dettes de la SOCREDO : hors la loi ;
- Plan et pièces SOCREDO non communiqué au propriétaire : hors la loi ;
- Plan SOCREDO validé sans débat contradictoire : hors la loi ;
- Le représentant des créanciers rejette le plan de continuation malgré l’avis favorable des créanciers (57% d’acceptation) : hors la loi ;
- Le représentant des créanciers valide le plan SOCREDO qui ne remboursera AUCUN créanciers SAUF les banques !!! : hors la loi ;
- Le rapport de l’administrateur demande de revoir l’offre de prix du SOCREDO, le Président passe outre.

Comme pour l’affaire Tapie, les banques spolient son client pour réaliser des milliards de bénéfices.
Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir (Jean de La Fontaine)"
Jean Louis Gregori

communique_de_presse_26_10_15.pdf Communiqué de Presse 26-10-15.pdf  (12.15 Ko)



Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 26 Octobre 2015 à 14:44 | Lu 2090 fois

Tags : GOLF MOOREA






1.Posté par zozo le 26/10/2015 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tribunal ? de commerce ! Mr URVOY a bien raison quand il dit qu'au but d'un certain temps dans les iles il devient difficile pour ceux censé contrôler et surveiller d'exercer leur charge !!! Le représentant de la magistrature au tribunal du commerce ne devrait pas pouvoir faire plus de deux mandats .Surtout quand c'est les juges patrons F M qui le choisissent et que ceux ci viennent d'un seul syndicat avec un ex trésorier tahoeraa Le patron du golf n'a pas trouver la bonne cathédrale pour distribuer ses enveloppes , il aurait du mieux se renseigner. La Polynésie est une vrai république bananière et certaines institutions le montrent bien ;Vivement l'appel et la délocalisation de cette affaire

2.Posté par Un passant le 26/10/2015 18:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sauf erreur de ma part, votre dernier paragraphe doit être reformuler car vous êtes en train de dire que les banques doivent de l''argent à la société SPGDR alors que c''est la société qui doit de l''argent aux banques.

3.Posté par papounette le 26/10/2015 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui va diriger le Golf? les futurs retraités amateurs de ce sport ou leur conseil depuis quelques années, quelle honte?

4.Posté par jojo le 27/10/2015 04:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo la Banque Socredo !Aucun scrupule.Apres l'exploitation des clients par la pratique des tarifs bancaires douteux ,place
à l'exploitation des créanciers par des raisonnements douteux!
Pas étonnant qu'on voit la jeunesse polynésienne sans repères,sans valeurs et l'augmentation de la délinquance avec l'exemple
qu'on leur donne dans le fenua!

5.Posté par jojo le 27/10/2015 04:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Super calcul ingénieux de la banque socredo ,acheter le golf à 264 millions cfp et le revendre 5 ,10 ou 20 plus cher!

6.Posté par TAAHOA le 27/10/2015 06:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faut pas s'étonner qu'aucun investisseur veuille investir chez nous. Ah là là ces banques. Une fois avoir payé les 260 millions la socredo va morceller ce terrain à raison de 40.000.000 XPF par lot. Et si comme le dit Mr GREGORY le gouvernement est complice de ce fait eh ben BRAVO.

7.Posté par bank road le 27/10/2015 06:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la Socredo rachète le Golf de Moorea avec notre argent.

8.Posté par DuChmoLe le 27/10/2015 07:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo la SOC qui se targue de conserver les emplois, et hop 26 sur le carreau !
Et vas-y que je vais te revendre ça 3 ou 5 milliards, avec des acheteurs déjà connus qui n'attendent que ça !

C'est la mafia, il n'y a pas d'autre mot ! Nous avons des mafieux partout ! Dans les banques, les partis politiques, les grandes entreprises etc.
Et la justice ? Ben à poil à quatre pattes devant la mafia, avec le pot de vaseline en main !

Et toi à la moindre connerie > condamné ... il y a des révolutions qui se perdent !

Beurk

9.Posté par etienne le 27/10/2015 09:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On refuse le plan de plus d'1 Mds en faveur de celui de 264 millions??? J'ai bien tout compris???

10.Posté par areke le 27/10/2015 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pfff he bien sur lorque les banques vont vendre leurs terrains ...aux particuliers....elles vont toucher le jackpot !!! L'etat polynésien doit taxer au plus fort ce genre de plus-values ...il faut au moins une taxes de 80 % de leurs ventes ....comment l'état ne recupère rien de tout ça ..C'est indigne daccepter ce genre de magouille des banques ( requins sous couvert de la justice) ...reveillez vous !! c'est les terres polynésiennes qui sont souillées ....sans que l'etat et les polynésien ne recupère rien .....

11.Posté par Anesse le 27/10/2015 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SCANDALEUX ! HONTEUX ! MAFIEUX ! Comme M. Gregori l'expliquait voici 2 ans: "La Polynésie est un piège à cons. On te fait de belles promesses que tu auras tous les permis, les autorisations et les prêts, etc. Une fois le golf terminé, le gouvernement te refuse les permis de construire, la banque "de développement" revient sur sa parole, les autres banques aussi et on essaie de te voler ton travail, ton investissement. Je peux déjà te donner le nom du groupe hôtelier qui sera l'ultime bénéficiaire de cette arnaque."
Qui voudra encore investir chez nous après un tel scandale ? Les Chinois savent lire aussi...

12.Posté par Toki le 27/10/2015 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce que je trouve bizarre c'est que le tribunal a rejetté un plan de cession d'un milliard de la société HGM en prétextant un changement de délai de signification, dont le tribunal est seul à l'initiative et a omis d'en informer la société HGM, et a accepté un plan de cession de la filiale de la Socredo qui s'élève à 264 millions! c'est le monde à l'envers ou il y a anguille sous roche: depuis quand préfère t on une offre de 264 millions à celle d'un milliard?!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 15:28 Ohana Tahiti, c’est reparti !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance