Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Golf de Moorea : Jean-Louis Gregori se dit "à la merci des vautours"



Jean-Louis Gregori, actionnaire majoritaire de la société par actions simplifiée South Pacific Golf and Resort Development (SPGRD), exploitante du golf de Moorea
Jean-Louis Gregori, actionnaire majoritaire de la société par actions simplifiée South Pacific Golf and Resort Development (SPGRD), exploitante du golf de Moorea
PAPEETE, 12 octobre 2015 – Le tribunal de commerce doit statuer définitivement, le 26 octobre prochain, sur l’avenir de la SPGRD, la société exploitante du golf de Moorea, après 30 mois de redressement judiciaire.

De prolongation en prolongation de sa période d’observation, cela fera 30 mois le 22 octobre prochain, que société par actions simplifiée South Pacific Golf and Resort Development (SPGRD), détenue par Jean-Louis Gregori et exploitante du golf de Moorea, est en redressement judiciaire. Trente mois alors que la loi prévoit qu’une telle situation ne puisse excéder une période de 6 mois éventuellement renouvelable une fois.

Le tribunal s’est engagé à statuer définitivement à l’audience du 26 octobre prochain.

Depuis le 22 avril 2013, la SPGDR est en redressement devant le tribunal mixte de commerce de Papeete, plombé par près de 2 milliards Fcfp de créances, dont 696 millions Fcfp auprès des banques Socredo et de Tahiti et 1,14 milliard Fcfp à la seule société Gregori international, aménageur du golf.

Depuis 2014, le tribunal mixte de commerce a été tenu en haleine, au fil d’une douzaine de prolongations, par une succession d’offres de reprise potentielles de l’activité, toutes restées infructueuses.

Deux nouvelles ont été exposées ce lundi par Jean-Louis Gregori. Une constituée autour d’un partenariat avec le Mexicain Javier Perez pour un investissement de 1,15 milliard Fcfp ; l’autre n’en est pour l’heure qu’au stade de la lettre d’intention d’un investisseur métropolitain pour l’acquisition du golf.

Le tribunal mixte de commerce de Papeete est par ailleurs en possession d’une proposition alternative faite par la banque Socredo. Il s’agit d’un plan de continuation de l’activité assorti d’un dédommagement de 264 millions Fcfp à la SPGRD en contrepartie de ses droits sur le golf.

Une offre jugée "scélérate" et "dérisoire" par Jean-Louis Gregori. "Ce qui me scandalise, c’est que la Socredo n’est pas là, normalement, pour enterrer et spolier des entreprises", nous explique-t-il. "C’est une banque de développement qui travaille avec l’argent du Pays et de l’Etat. Avec cette offre, elle s’apprête à enterrer tous les créanciers, dont moi-même".

Le "par 70" qui s’étale au nord de Moorea à Temae est un projet inachevé, faute de moyens financiers. Ce golf, imaginé par le célèbre concepteur Jack Nicklaus, a d’emblée été pensé avec à une activité hôtelière de standing. Un complexe hôtelier de type "resort", avec 154 chambres, un centre de fitness et un spa. Mais cette part complémentaire et vitale du projet n’a jamais pu être réalisée par la SPGRD.

Il n’en reste pas moins que les terres marécageuses achetées 250 Fcfp le mètre carré au début des années 2000 ont, moins de 15 ans après, une valeur vénale estimée à 21 000 Fcfp/m2. C’est-à-dire que dans le laps, l’emprise des 17 ha du golf connait une plus-value de 84 fois son prix d’origine. Et les 150 hectares autour, également détenus par sa société, bénéficient de cette revalorisation. Jean-Louis Gregori estime que cette situation aiguise les appétits tandis qu’il s’épuise financièrement : "Je suis aujourd’hui à la merci des vautours", dit-il. "J’aurais pu comprendre que le coup de grâce vienne d’une banque commerciale ; mais d’une banque de développement, c’est une hérésie".

Il se pourrait fort, pourtant, que le tribunal opte en faveur de l'offre de la Socredo, le 26 octobre prochain. Dans ce cas, l'aventure polynésienne de Jean-Louis Gregori aurait coûté près de 1,2 milliard Fcfp à l'investisseur. "Une danseuse de luxe", comme il le reconnait lui-même avec la sagesse de ses 80 ans, et un sens certain du détachement.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 12 Octobre 2015 à 16:52 | Lu 2598 fois

Tags : GOLF MOOREA






1.Posté par POTI le 12/10/2015 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà de quoi dissuader les investisseurs d'investir à Tahiti. Lamentable !

2.Posté par Zorro le 13/10/2015 02:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans le microcosme local pas de doute que le tribunal et la socredo veulent le tondre et faire une plus value par la suite en demembrant le golf et les terrains alentours. Comme on est a Tahiti aller savoir si 2 ,ou 3 politiques bien vereux ne voient pas d'un bon oeil cette reprise par la Suck.

3.Posté par Mana le 13/10/2015 05:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et apres ca on veux encore construire des golfs a tahiti? Qui va ouvrir les yeux en premier et arreter les mauvais placements???.

4.Posté par Mathius le 13/10/2015 07:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Poti, généralement un investisseur responsable et pro actif ã suffisamment de capitaux pour finaliser son projet sinon il ne le commence même pas. Je ne comprend même pas pourquoi médiatiser un échec économique aussi infligeant pour son promoteur.

5.Posté par TuladiBouffi le 13/10/2015 07:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce pays c'est un piège à cons pour investisseurs isolés, c'est pour ça que les chinois se précipitent à reculons. La Socredo est une banque c'est pas la croix-rouge,quant au tribunal du commerce il fait ce que les plus forts commandent, plus que quelques jours et l'affaire est dans le sac. Il suffit de regarder la Dream Team des anciens de la Socredo aujourd'hui aux manettes au gouvernement ou a ATN et au GIE Tourisme pour comprendre qu'ils forment d'autres projets pour ce domaine foncier. Entuber son prochain est devenu un sport territorial dans ce qui est le "dernier sanctuaire de l'humanité" (métaphore nombriliste locale à prononcer sans pouffer de rire).

6.Posté par Tooro bubule le 13/10/2015 08:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la Socredo se fait de l'argent avec notre argent.

7.Posté par geminipf54 le 13/10/2015 08:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut dire que ce gars prête le flanc: très mauvaise intervention sur TNTV hier soir. Pas clair du tout ses explications. S'il gère tout comme sa communication, tu m'étonnes qu'il va se faire plumer.

8.Posté par tutua le 13/10/2015 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le golf est un sport prisé des touristes "haut de gamme", je parle du coût des billets, des hôtels, du ma'a, des locations voitures et autres plus le shopping artisanat local, etc. ce sont de très bon clients pour le fenua. Un golf n'est pas un mauvais placement, il est incontournable si on veut faire du tourisme. Il devrait y en avoir 3 pour mieux attirer les golfeurs, le dernier à Bora s'il reste encore de la place... on peut faire confiance aux ingénieurs golfeurs

suite

9.Posté par Mathius le 13/10/2015 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hoooo! Certes les banques sont des rapaces mais arrêtez de tout mélanger. Le problème de cette homme est son déni face à ses erreurs. Il yen a marre des sois disant investisseurs de ce Pays qui accusent n'importe qui pour ne pas reconnaître leur imcompetence.

10.Posté par SIRE le 13/10/2015 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que j'aimerais que Mr GREGORI gagne au loto, solde ses dettes et conserve son golf, juste pour assister au bal des aigris.

Mais vous n'y pensez pas mon cher, un popa'a propriétaire de 167 Ha en terre mahoi.

11.Posté par papounette le 13/10/2015 15:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui va ramasser le golf? RDV dans quelques mois pour le savoir, je parie mes baskets qu'il sera profitable à certains du groupe SOC ATN AIR TAHITI qui ont les chevilles enflées par leur goût de l'argent dont ils aiment le bruit, ils font même miam-miam quand il y pensent . Monsieur GREGORI est un homme d'honneur je souhaite qu'il ait le dernier mot dans cette affaire juste pour faire la nique à toute cette clique

12.Posté par Duc le 13/10/2015 20:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui en profite? Un beau gateau a se partager....on pourrait avoir une part?

13.Posté par tutua le 14/10/2015 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Grégori n'en est pas à son 1er golf, loin de là, c'est un pro. Pour son malheur, il lui a manqué les fonds pour terminer le golf avec son ou ses hôtels. A-t-il été imprudent ? quelle a été l'attitude des banques ? j'ai bien peur qu'on cherchera plutôt à le dévaliser

14.Posté par pif paf le 14/10/2015 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est un peu la multiplication des trous !

15.Posté par tamatoas le 15/10/2015 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana ,
A poste 4 , oui Poti a raison , qu'as tu fais dans ce pays pour poster un tel commentaire , Grégory est un grand spécialiste de l' aménagement de golfs dans le monde , il a été lâché par les banques c' est tout , on ne peut faire une telle opération en fonds propres , et c'est contraire a toutes logiques d'investissement ; Ceux qui l'ont lâché proposent de le racheter à la casse par l' intermédiaire d' une banque dont ce n'est pas le métier . Le propos du poste 11 donne un aperçu de ce qui pourrait se passer ., ça va refroidir plus d'un futur investisseur !

16.Posté par MOOREA56 le 26/10/2015 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Grégory n'est pas un spécialiste " golf" mais il vend des plantes. Malheureusement il a toujours cru qu'il était le pot de fer ,et ses comportements successifs en ont fait le pot de terre.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance