Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Génération Tahiti Infos… ou comment les étudiants de l'Isepp abordent leur journal



PAPEETE, le 16 octobre 2015- Les élèves de l'Isepp sont venus visiter les locaux de Tahiti Infos pour s'immerger physiquement dans le monde de la presse. Leur but : comprendre comment les sujets des articles sont choisis et quels sont les choix éditoriaux qui reflètent l'esprit du journal. Au terme de leur visite, ils ont rédigé l'article ci-dessous.

Un + chaque jour !

Tahiti Infos, c’est d’abord un journal généraliste qui traite de choses diverses, mais c’est aussi un journal d’actualité locale. Par actualité on entend la dure réalité des tribunaux, les faits divers, la complexité de la politique et de l’économie, mais aussi une actualité positive toute en couleur ! Car "ce qui fait un pays, ce sont aussi les personnes qui ont des initiatives, des entrepreneurs qui ont envie de faire bouger les choses, qui se lancent dans des activités de solidarité ou de développement durable !" indique Nathalie Montelle, la rédactrice en chef. "C’est dans la partie magazine du journal Tahiti Infos que nous retrouvons le sourire et une foi certaine en l’avenir du Fenua. Venez découvrir un + chaque jour. Jeunes et seniors se réjouiront, sur papier ou sur application mobile".

Like jeunes

Un site, une page Facebook, un format papier et une application... Né sur internet, s’épanouissant sur les réseaux sociaux, le Tahiti Infos n’a pas fini de grandir. Cependant, sa naissance atypique le labélise d’office comme "le journal des jeunes et des étudiants", véritable pôle d’information. Les supports web fournissent une actualité enrichie, plus vivante et attrayante, agrémentée de liens vers des vidéos ou vers de la documentation supplémentaire, consultable entre deux clics, 24h/24h, sur Facebook, sur smartphone ou sur le site. Sauf si on n'aime pas les infos, plus d’excuses désormais pour ne pas connaître l’actualité du moment ! Mais les jeunes reconnaissent aussi en ce journal le moyen d’exprimer leur ressenti, de faire entendre leur opinion, de soulever des problèmes sur lesquels devraient se pencher les journalistes. Sur le site, comme sur Facebook, tout lecteur devient ainsi acteur de la société et de l’évolution de notre Fenua. Partageons nos idées.

Objectivité : Un pari à tenir.

Lire un article dans un journal gratuit pourrait faire penser que les sources ne sont pas fiables. Pourtant, le Tahiti Infos se proclame indépendant -politiquement et économiquement- et libre dans sa rédaction. Pourtant le journal sous-tend un paradoxe : sous l’égide du businessman Albert Moux, comment rester impartial ? A ce jour, c’est la vision d’une information libre et ouverte qui lui permet de rester neutre dans sa façon d'aborder et de traiter les sujets.

Le Tahiti Infos affiche un positivisme engagé et une certaine neutralité politique, des critères que les jeunes du Fenua attendent sans doute d’un nouveau journal en ces temps d’instabilité sociétale et politique. Ouvert à l’avis du peuple, ouvert au monde, ouvert à l’avenir, le jeune quotidien ouvrira-t-il ses portes aux journalistes de demain ?



Trois questions à Nathalie Montelle, rédactrice en chef de Tahiti Infos

Nathalie Montelle, rédactrice en chef de Tahiti Infos avec les étudiants en communication de l'Isepp lors de la visite des locaux du journal à Fare Ute.
Nathalie Montelle, rédactrice en chef de Tahiti Infos avec les étudiants en communication de l'Isepp lors de la visite des locaux du journal à Fare Ute.
Le Tahiti Infos est-il autosuffisant?

Nous arriverons à l’équilibre en fin d’année. Sur l’année 2015, avec l’arrivée de l’imprimerie, Tahiti Infos est passé d’un petit format de 16 pages à un format de 40 pages et même de 48 pages depuis quelques semaines. Il a pris de l’ampleur, on a augmenté notre équipe de journalistes : on est vraiment en phase de développement et les coûts ont augmenté. Par bonheur, les annonceurs nous suivent, ce quie stv indispensable car l’intégralité des recettes qui font le fonctionnement de l’entreprise est basée sur la publicité. Nous ne touchons aucune subvention. Malgré tout Albert Moux a investi dans un outil industriel extrêmement important, l’imprimerie, ce qui nous évite des charges supplémentaires.

Fenua TV a-t-il favorisé la lancée et la réussite du Tahiti Infos ?

Oui, c’est grâce aux recettes de FenuaTv que Tahiti Infos a pu se développer au début. Au commencement, Tahiti Infos était uniquement sur Internet ou il a trouvé rapidement sa rentabilité grâce à un positionnement leader. Dans un premier temps nous avons réussi à organiser toute une activité de journalisme sans avoir les charges liées à l’impression. Cela nous a permis de développer la notoriété de la marque, de s’implanter dans le paysage médiatique local, sans avoir à supporter les coûts d’impression. Puis le site a pris beaucoup d’ampleur. Mais sur Internet, l’espace publicitaire est limité et on s’est retrouvés saturés. De là est née l’idée de lancer le support papier sans avoir, au début, à rajouter des coûts supplémentaires puisque nous utilisons les mêmes moyens, les mêmes journalistes. Le papier nous a permis de pouvoir proposer de nouveaux espaces publicitaires, ce qui nous a permis, pas à pas, d’évoluer en utilisant les succès d’un support pour développer les suivants.

Pensez-vous que le format papier ait encore de l’avenir ?

Dans le monde on ressent la crise du journal papier : les grands journaux papiers se transforment en journaux numériques. Ici, en revanche on ne constate pas encore de baisse d’intérêt pour le journal papier. Au contraire, on publie 19000 exemplaires quotidiennement, et nous n’en récupérons aucun ! Je pense que le journal papier a encore de beaux jours à Tahiti. On n’a pas la même lecture sur un support web ou mobile que sur le papier: Sur une tablette ou un ordinateur, on a une lecture « efficace », « pratique », « rapide », le papier offre une lecture « plaisir », beaucoup plus « imprégnante »…et puis c’est beaucoup plus amusant de faire ses mots-croisés sur le papier.

Rédigé par Timeri Galenon et les étudiants de 2è année de communication de l'ISEPP le Vendredi 16 Octobre 2015 à 16:51 | Lu 1635 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance