TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Gabriel Medina vainqueur de la Billabong Pro Tahiti 2014 devant Kelly Slater




Teahupoo, le 25 août 2014- La Billabong Pro Tahiti, 7ème étape de l'ASP World Tour, s'est achevée hier à Teahupo'o. Le spot internationalement réputé n'aura pas failli à sa réputation et donné du pain sur la planche aux meilleurs surfeurs mondiaux encore en lice après les trois premiers rounds qui s'étaient déroulés la semaine dernière. C’est le Brésilien Gabriel Médina qui a réussi a tirer son épingle du jeu en l'emportant en finale face à Kelly Slater.

L'étape tahitienne du World Championship Tour (WCT) de surf risque de rester longtemps dans la mémoire des 34 meilleurs surfeurs du monde. Après une première journée d'anthologie lundi dernier, la compétition s'est achevée hier dans des tubes gigantesques. Des conditions quasiment qualifiées d'historiques pour une compétition du circuit mondial. "On est pas loin de la puissance des vagues de tow-in" constatait un observateur sur place à l'heure de l'appel.

Il a y même eu de la casse chez les body boarders qui participaient à la free session avant l'ouverture de la compétition officielle. Tahurai Henry, blessé, a été évacué vers l'hôpital de Taravao, tandis que l'Australien Simon Thornton, s'en est sorti avec quelques points de suture à la tête.

La dernière journée a ensuite pu débuter avec les affrontements à trois du round 4. Appelé dans les vagues dès le coup d'envoi pour affronter l'Australien Adrian Buchan et le Portugais Tiago Pires, Michel Bourez a engrangé 13,73 points, avec deux vagues notées 6,23 et 7,50. Un score satisfaisant mais néanmoins trop faible pour terminer en tête, puisque Adrian Buchan terminait avec 14,66 points (5,83 + 8,83), et synonyme de repêchage pour le tahitien.

Les autres séries du round 4 ont été dominées par le Brésilien Gabriel Medina (17,37 pts) l' Hawaiien John John Florence (18,16 pts) et l'Américain Kelly Slater (19,44 pts).

Michel éliminé au round 5

Les séries du round 5 de repêchage se sont ensuite enchaînées dans des conditions allant toujours crescendo, à l'image des scores, qui ont culminé avec une vague parfaite de l’australien Owen Wright notée 10 pts en toute fin de round.

Pourtant habitué au "monstre" de Teahupo'o, Michel Bourez, avec deux vagues notées 7,83 et 6,83 pour un total de 14,66 pts, n'a pas réussi à s'imposer dans son duel face à Bede Durbidge, auteur de deux tubes à 7,60 et 7,80. Avec une avance de 0,74 pts, l'Australien a fermé la porte de la compétition pour Michel Bourez, décidemment fâché avec la vague de ses origines qu’il n’a jamais gagnée depuis ses débuts dans le WCT.

Les repêchages ont par contre réussi à l'Américain Kolohe Andino, tombeur de Tiago Pires, et à l'Australien Dion Atkinson, qui l'a emporté haut la main face à l'Australien Kai Otton grâce à deux vagues presque parfaites notée 9,43 et 9,90. Owen Wright a littéralement survolé sa série face à l'Américain Brett Simpson, en enchaînant deux tubes à 9,87 et 10 pts.

9 et plus si affinités

Les quarts de finale auront été marqués par un enchaînement presque surréaliste de gros scores. Le premier qualifié, Bede Durbidge, a notamment frôlé la perfection face à Adrian Buchan, avec un total de 19,87 pts obtenu grâce à deux tubes notés 9,87 et 10 pts. Derrière lui, c'est le N°1 Mondial Gabriel Medina qui a décroché sa place en demi-finale face à Kolohe Andino avec un honorable score de 17,27 pts. Pour la 3ème série, l'Hawaiien John John Florence a surpassé sa déjà très belle performance du round 4 en affichant un score de 19,67 (9,80 + 9,87 pts), de quoi coiffer au poteau Dion Atkinson pourtant auteur d'un score à 17,76 pts.

Enfin, Kelly Slater a encore une fois bouclé le round en beauté en éliminant Owen Wright grâce à une vague exceptionnelle notée 9,80, doublée d'une vague parfaite à 10 pts.


Gabriel Medina vainqueur de la Billabong Pro Tahiti 2014 devant Kelly Slater
Duel de star pour la finale

En demi-finale, Gabriel Medina est facilement venu à bout de Bede Durbidge, en scorant 18,67 pts, alors que son adversaire plafonnait à 4,17 pts. Dans l'autre duel , le jeune John John Florence (21 ans) a par contre donné beaucoup plus de fil à retordre à Kelly Slater, puisque les deux surfeurs ont joué la partie au coude à coude, pour terminer sur une égalité parfaite à 19,77 pts. Auteur d'une vague parfaite à 10 pts en début de série, c'est Kelly Slater qui a finalement gagné son ticket pour la finale.
Une victoire sur le fil

L'affiche de la finale, avec Gabriel Medina, actuel N°1 Mondial, et Kelly Slater, 11 fois champion du monde, promettait un spectacle époustouflant. Le public amassé sur le spot pour y assister n'aura pas fait le déplacement pour rien : les deux compétiteurs ont cumulé à eux deux pas moins de cinq vagues dépassant les 9 pts. En tête dès le début de la série, Gabriel Medina a néanmoins réussi à conserver son avance, pour terminer premier avec un total de 18.96 pts contre 18,93 pts pour Kelly Slater.

Ce dernier ne perd pas tout au change : grâce à sa belle performance à Teahupo'o, il remonte à la deuxième place du classement mondial derrière Gabriel Medina.

Michel Bourez 4ème mondial

Michel Bourez profite également de la sortie précoce des têtes de série Taj Burrow et Mick Fanning pour gagner une place et se hisser sur la 4ème marche du classement, derrière Joël Parkinson.

La prochaine étape du WCT, la Hurley Pro at Trestles se déroulera en Californie du 9 au 20 septembre


Rédigé par () le Lundi 25 Août 2014 à 15:52 | Lu 1445 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki