Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


France Inter diffuse une émission au vitriol sur le "système Flosse"



PAPEETE, 15 mars 2016 - France Inter diffuse une émission en forme de réquisitoire à la paille de fer au sujet du "système Flosse", mardi, sous l’égide de l’émission quotidienne "Affaires sensibles", produite et présentée par Fabrice Drouelle.

La station radio généraliste nationale publique française du groupe Radio France résume 30 ans de la carrière politique du leader autonomiste polynésien sous l'angle de ses turpitudes politico-judiciaires, dans la quotidienne "Affaires sensibles", ce mardi.

La carrière politique de Gaston Flosse y est d'abord analysée à travers le prisme de la proximité notoire du Vieux Lion avec l'influent Jacques Chirac, fondateur du RPR, premier ministre de cohabitation dès 1986 avant d'être élu président de la République en 1995 et réélu pour un quinquennat en 2002.

L'autre moitié de cette quotidienne radiophonique est consacrée aux bouleversements induits dans le paysage politique local après le "taui" de mai 2004 et l'accession surprise à la tête de la collectivité d'outre-mer de l'indépendantiste Oscar Temaru. Un compte exhaustif des affaires qui vont surgir de 2005 à 2010 est alors présenté à l'auditeur par la voix de Fabrice Drouelle. On est alors conduit à travers l'affaire des Sushi, le rebondissement de l'affaire JPK, les affaires des emplois fictifs, du SED, des annuaires de l'OPT, de l'atoll Anuanuraro. Le constat est clairement fait aussi de l'emballement judiciaire occasionné après l'accession de Nicolas Sarkozy à la tête de l'Etat, en 2007, auquel sera associée localement la réorganisation du parquet de Papeete, dès 2009.

"Le tas de m... habituel que font les journalistes parisiens lorsqu'ils tentent de rendre compte de la situation politique polynésienne", n'hésite pas à critiquer un proche conseiller d'Edouard Fritch au sujet de cette émission finalement assez partiale dans son traitement.


Rédigé par JPV le Mardi 15 Mars 2016 à 11:03 | Lu 2869 fois






1.Posté par Mathius le 15/03/2016 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le pire je vois toujours les meme profiteurs du système Flosse dans la nouvelle majorité . Fritch ã du souci à ce faire, en realité, la POLYNESIE reste encore la victime des palfronniers qui n'ont rien fait d'autre que de bouffer l'argent de l'état en mépriser l'avenir economique du pays.
Édouard réveille toi ,il te reste peu de mois pour changer les mentalités, alors, commençe par changer les hommes qui sont des magouilleurs au service d'un prince. Ce sont eux qui ont fini par mordre flosse ils ne veulent pas que la POLYNESIE change, ils te trahiront comme ils l'ont toujours fait.

2.Posté par Pascal ALBERT le 15/03/2016 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quoi de partial dans ce reportage?.
Ce qui est dit est le reflet de la réalité......Et vraisemblablement une part seulement de la réalité.
En métropole, GF, aurait depuis longtemps été mis hors jeu de toute action politique, compte tenu de ses pratiques et de son "patrimoine" judiciaire.
Au bout de la France, tout fut permis........

3.Posté par JE SUIS GASTON le 15/03/2016 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces journalistes gauchistes à la solde de Hollande et de Valls et financés par les milliards de l'argent public !
Il n'en faut pas moins pour décrédibiliser leurs discours.
Il s'agit de copié-collé des autres fonctionnaires d'État tel le procureur-liquidateur Thorel, et les journaleux de RFO qui empêchent les invités de s'exprimer !

4.Posté par TAAHOA le 15/03/2016 16:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mathius est ce un cri du coeur que tu envoies à Edouard Fritch pour te nommer ministre ou conseiller spécial ? TU ES UN OPPORTUNISTE

5.Posté par TAAHOA le 15/03/2016 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh Gaston pourquoi ne pas travailler avec Oscar pour demander l'indépendance de notre Fenua. On va fermer leur gueule et on n'entendra plus parler des Mathius, Pascal albert etc....

6.Posté par tortue verte le 15/03/2016 20:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

post2 : honnêtement quand tu vois les carrières de Pasqua ou de Balkany, tu ne peux pas dire qu'en France les hommes politiques sont des exemples de morale et de vertu. Certains ont créé de véritables bastions et sont réélus malgré les scandales...

7.Posté par tutua le 16/03/2016 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils se réveillent un peu tard les franchies là bas chez eux

8.Posté par MICROSTRING le 16/03/2016 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ON CONSTATE SURTOUT LA COLLUSION ENTRE L'ETAT FRANCAIS ET LE POUVOIR JUDICIAIRE LOCAL. EN TOUTE OBJECTIVITE...

9.Posté par emere cunning le 16/03/2016 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh oui, France Inter, France 1ère... Y'en a qui sont payés avec l'argent des con-tribuables pour détourner le regard sur l'autre de peur qu'on voit les poutres qui leur barrent les deux yeux, leur bouche et poches pleines. Tout comme leur "procureur-liquidateur", bien dit JE SUIS GASTON.
Trente ans que Mathius et Pascal ALBERT sont là à profiter de ce que G Flosse a construit au lieu de rentrer bosser dans leurs usines, remplir les poches de leurs élus et les caisses de l'Etat en faillite, bichonner leurs migrants après les avoir bombardés, c'est qu'ils risquent d'en crever, les pauvres. Ce doit être ça TAAHOA, Mathius espère, d'un coup de lèche, être ministre des fainéasses.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance