Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Forum du Pacifique : Edouard Fritch plaide pour la Polynésie française



POHNPEI, le 8 septembre 2016. Les membres du Forum des îles du Pacifique ont commencé à examiner hier la révision des critères d’accession comme membre à part entière. La Polynésie souhaite grâce à cela pouvoir devenir membre du Forum. Le président du Pays Edouard Fritch a pris la parole devant les membres du Forum.

Le président du Pays Edouard Fritch a pris la parole ce jeudi au Forum des îles du Pacifique, qui a ouvert ce jeudi 7 septembre, aux États fédérés de Micronésie à Pohnpei.
Deux thèmes principaux ont été définis pour ce 47e Forum : l'augmentation de la rentabilité économique de la pêche régionale et les réponses à trouver aux effets du changement climatique et des risques de catastrophe.
Mais ce qui intéresse le plus Edouard Fritch est la question de l'intégration de la Polynésie française comme membre à part entière du Forum. Une analyse des critères d'admission des nouveaux membres a eu lieu ce jeudi (heure de Tahiti, la Micronésie a un jour d'avance sur nous).
Le président Fritch a pris la parole devant les membres du Forum et mis en exergue le rôle majeur de la Polynésie et du Polynesian Leaders Group (groupe des dirigeants polynésiens) qui, à travers la Déclaration de Taputapuatea sur le changement climatique, ou encore la déclaration sur les Océans, « Te Moana o Hiva », signée le 28 juin dernier à Papeete, a "su pousser les grande nations mondiales à agir dans ce domaine, avec en particulier le succès de la COP 21, en décembre dernier à Paris", note la présidence dans un communiqué.
Le Forum des îles du Pacifique (FIP) est l'une des deux principales organisations dans la région, il regroupe 16 États indépendants.
Le 12 août, à Suva, une liste de critères d’admission concernant la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française et Tokelau a été examinée par les ministres des Affaires étrangères des pays membres du Forum du Pacifique. C'est cette liste qui est étudiée par les chefs d’État et de gouvernement jusqu'à la fin du forum.

"PARLER D'UNE SEULE VOIX"
Pour appuyer sa demande, Edouard Fritch a mis en avant dans son discours que les participants à la réunion qui s'est tenue à Fidji en août "ont reconnu que si le Pacifique parlait d'une seule voix au niveau international cela permettrait de développer des opportunités pour le plus grand bien de la région". "Le contexte appelle à une politique régionale solidaire et ambitieuse, et nécessite de l'innovation et l'inclusion de la diversité des voix des gens du Pacifique", a-t-il souligné.
La Nouvelle-Calédonie est engagée dans la même démarche que la Polynésie française. Membre associé du Forum depuis 2006, la Nouvelle-Calédonie a officialisé sa demande d’accession au statut de membre à part entière du FIP lors du 41e Sommet à Port-Vila en 2010.
La demande d'accéder au statut de membre à part entière du FIP n'est pas un désir futile. Unique organisation politique du Pacifique, c’est en effet le Forum qui définit le cadre d’action des organisations régionales techniques du Pacifique (CPS et PROE) et qui héberge et coordonne les négociations commerciales régionales.
D'ici la fin du Forum (samedi soir pour nous), la position du Forum sur l'intégration de la Polynésie française devrait être connue. Mais si le principe d'adhésion de la Polynésie française et de la Nouvelle-Calédonie est acté ce week-end. L'adhésion ne devrait pas se faire immédiatement mais à l'issue d'un processus.

C'est quoi le Forum des îles du Pacifique ?

Le Forum des Îles du Pacifique a été créé en 1971 à Wellington, avec pour objectif principal l’accompagnement du processus de décolonisation des pays insulaires de la région. Depuis, son rôle a considérablement évolué pour se focaliser sur de nouvelles problématiques qui transcendent les frontières de chaque entité dans la région, comme le changement climatique, la sécurité régionale ou les accords de libre-échange régionaux. La vocation du Forum est donc aujourd’hui de développer la coopération et l’intégration régionales, notamment au travers de la mise en commun des moyens de gouvernance et de l’harmonisation des politiques.

Le FIP compte seize membres – l'Australie, les Îles Cook, les États fédérés de Micronésie, Fidji, Kiribati, Nauru, la Nouvelle-Zélande, Niue, Palau, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les Îles Marshall, Samoa, les Îles Salomon, les Tonga, Tuvalu et le Vanuatu. La Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française et Tokelau en sont membres associés. Et Wallis-et-Futuna fait partie des quatorze membres observateurs.

Rédigé par Mélanie Thomas le Jeudi 8 Septembre 2016 à 13:37 | Lu 1430 fois

Tags : FORUM, PACIFIQUE





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Septembre 2017 - 10:24 Gaya exposera ses oeuvres à la salle Muriavai mardi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance