Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Formation au concours d'entrée des Instituts d'études politiques : 130 élèves du pôle Papeete sur les rangs



Les élèves sont venus nombreux au lycée Paul Gauguin pour suivre le premier jour de formation au concours d'entrée des IEP.
Les élèves sont venus nombreux au lycée Paul Gauguin pour suivre le premier jour de formation au concours d'entrée des IEP.
PAPEETE, le 30 septembre 2015 - Le lycée Paul Gauguin a accueilli environ 130 élèves, hier après-midi, pour les informer du dispositif mis en place pour la formation - gratuite- au concours d'entrée des instituts d'études politiques (IEP). Des places sont encore disponibles pour les premières et les terminales qui souhaitent saisir cette chance.


Pour la troisième année consécutive, les professeurs du lycée Paul Gauguin ont présenté le cursus de la formation que pourront suivre les lycéens afin de se présenter dans les meilleures conditions au concours d'entrée des instituts d'études politiques (IEP), communément désignés par l'apocope "sciences-po". Conscients de cette opportunité, environ 130 élèves étaient sur les rangs hier après-midi. Tous les mercredis, de 13h30 à 15h30, les volontaires des classes de première et de terminale (toutes filières confondues) se verront enseigner trois disciplines : histoire (de 1945 à nos jours), questions contemporaines (démocratie et école) et langues vivantes (anglais ou espagnol). Cette formation fondamentale pluridisciplinaire, fondée sur les sciences sociales et orientée sur la prise de responsabilités, est dispensée par des professeurs référents et des intervenants qui ont obtenu le concours, comme Sémir Al Wardi ou Victor Lau. Ce dernier, qui a été reçu en 1974 et partagera son expérience d'ancien chef d'entreprises, remarque : "L'enrichissement et l'ouverture d'esprit que procure cette voie sont considérables."

Il existe dix IEP en France, et le concours commun regroupe sept IEP de province : Aix-en-Provence, Lyon, Lille, Toulouse, Strasbourg, Rennes et désormais Saint-Germain-en-Laye. Aussi, pour offrir l'égalité des chances aux Polynésiens, un partenariat a été mis en place entre les établissements secondaires publics et privés de Tahiti et d'Uturoa (Raiatea). Trois pôles ont ainsi pour vocation à travailler en synergie : le pôle Papeete, qui regroupe les lycées Paul Gauguin, La Mennais, Aorai, Taaone et Samuel Raapoto ; le pôle Papara-Taravao, composé des lycées polyvalents des deux communes ; et le pôle Uturoa, constitué du lycée des Îles Sous-le-Vent. "C'est un privilège, une chance formidable à saisir !", a expliqué Éric Besse, le proviseur du lycée Paul Gauguin.

"LES CADRES DE DEMAIN"

Les objectifs de cette préparation, a rappelé Jérôme Schmitt, responsable du pôle urbain, sont multiples : "Mettre en valeur un vivier d'excellence qui existe en Polynésie française afin de fournir les cadres de demain et favoriser la réussite pour tous en élevant le niveau général des lycéens du fenua." Et de noter par ailleurs : "Tous les élèves assidus ont obtenu une mention au baccalauréat." Rappelons que seuls les élèves de terminale et de niveau Bac+1 peuvent se présenter au concours d'entrée, qui aura lieu en mai 2016 et qui durera trois heures en questions contemporaines (coefficient trois), trois heures en histoire (coefficient trois) et une heure trente en langue vivante (coefficient deux).

L'année dernière, sur dix-neuf inscrits, cinq élèves ont été admis, avec trois reçus au concours et deux autres pris sur dossier. Si la sélection est rude et le travail nécessaire important, la récompense est pourtant au bout du chemin. Après cinq ans d'études (deux années de formation générale, une année de stage à l'étranger et deux autres de spécialisation), la garantie d'emploi est assurée et les débouchés sont nombreux : métiers de l'entreprise, médias, recherche, concours de catégorie A et grandes écoles (ENA…).

Le pôle Papeete regroupe les lycées Paul Gauguin, La Mennais, Aorai, Taaone et Samuel Raapoto.
Le pôle Papeete regroupe les lycées Paul Gauguin, La Mennais, Aorai, Taaone et Samuel Raapoto.

Rédigé par Dominique Schmitt le Mercredi 30 Septembre 2015 à 17:22 | Lu 1159 fois






1.Posté par Kaddour le 01/10/2015 07:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Les cadres de demain" ?????????? A condition qu'ils appartiennent à une famille friquée ou bien placée...... Pour les autres un poste de sous fifre aux ordres sera bien suffisante !!!

2.Posté par JacquesAdi le 01/10/2015 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je cite "la garantie d'emploi est assurée et les débouchés sont nombreux : métiers de l'entreprise, médias, recherche, concours de catégorie A et grandes écoles (ENA…)." Pour les emplois ce sera ailleurs car au fenua les bonnes places sont déjà prises. Demandez aux étudiants qui sont partis faire des études supérieures et revenus plus tard pour se retrouver étrangers dans leur propre pays. Encore de l'enfumage ! La matière grise quitte le fenua et ce n'est pas une bonne nouvelle pour la suite. Des chômeurs instruits et diplômés c'est le nouveau statut social. Il reste l'armée ou la gendarmerie, engagez-vous et vous verrez du pays !

3.Posté par JacquesAdi le 01/10/2015 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand on voit le nombre d'étudiants polynésiens partis à l'extérieur pour des études supérieurs qui reviennent ensuite avec de l'expérience et sont obligés de retourner d'où ils viennent, on ne peut que se prendre le ventre à deux mains à lire tant de co....... Nul n'est prophète en son pays, c'est bien vrai. Bienvenue à chômage-city.

4.Posté par tutua le 01/10/2015 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut de tout pour faire un monde, des riches et des pauvres, des intelligents et des bêtes, parole de philo (par acopoque)

5.Posté par Heremoana le 01/10/2015 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Kaddour, @JacquesAdi,

L'élite polynésienne actuelle refuse effectivement de voir ses prébendes remises en question. Nous sommes ainsi la seule entité d'Outre-Mer à être restée systématiquement à l'écart des négociations visant à délocaliser l'examen d'entrée de Sciences Po Paris dans les territoires ultramarins. Il est donc à ce jour pratiquement impossible pour un-e étudiant-e polynésien-ne d'intégrer l'établissement parisien.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance