TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Football – Coupe de France : Pirae passe très près de l’exploit.


Le public de Pirae a pu assister à un match de folie samedi en début d’après midi. Pirae était opposé à Pontivy, une équipe de métropole, pour un match du 7e tour de Coupe de France. Après avoir pu recoller au score 4 fois dont 3 fois en infériorité numérique, et même pris l’avantage 5-4, Pirae s’est finalement inclinée 6-5 en raison de failles et approximations de sa défense. Un résultat malgré tout encourageant pour le football tahitien.



L'attaque de Pirae a été efficace lors de cette rencontre avec 5 réalisations
L'attaque de Pirae a été efficace lors de cette rencontre avec 5 réalisations
PIRAE, le 14 novembre 2015. Comme chaque année, le vainqueur de la Coupe de Tahiti joue la Coupe de France. En 2014, Tefana avait affronté Noisy-le sec en France, l'équipe de Faa'a s'était inclinée sur le score serré de 2-1. Le niveau de l'adversaire était élevé mais Tefana avait tout de même tenu tête.
 
Cette fois-ci, c'était au tour de Pirae de tenter sa chance contre Pontivy, à domicile. Le match s'est déroulé samedi en début d'après midi au stade Pater, à Pirae. Malgré une grosse chaleur, le public est venu nombreux pour soutenir son équipe face à celle venue de métropole. En début de match, une minute de silence a été observée en hommage aux victimes des attentats de Paris. Les joueurs se sont mis en cercle en alternant un joueur tahitien et un joueur français, pour ne former qu'un.
 
Les nombreuses stars du beach soccer de l’équipe de Pirae, les Tiki Toa, étaient présentes : Naea Bennett, Raimana Li Fung Kuee, Teva Zaveroni, Tearii Labaste, Heiarii Tavanae ou encore Raimoana Bennett ; avec, bien sûr, Marama Vahirua en chef d'orchestre, lui qui a déjà gagné la Coupe de France avec Nantes en 2000. Nicolas Vallar, le défenseur central de Pirae, a quant à lui malheureusement quitté l’effectif.

Pontivy a su trouver les ressources pour s'imposer malgré une chaleur écrasante
Pontivy a su trouver les ressources pour s'imposer malgré une chaleur écrasante
C’est un match de folie qui va être proposé au public du stade Pater. C’est l’équipe de Pontivy qui va ouvrir le score après un jeu de passes précis et efficace. Marama Vahirua, que l’on verra un peu partout lors de ce match, adresse ensuite un centre à Naea Bennett qui se fait pousser dans le dos : l’arbitre féminin Stéphanie Frappart, irréprochable lors de cette rencontre, siffle un penalty qui sera transformé en but par le spécialiste de la bicyclette au beah soccer, le Tiki Toa Tearii Labaste. 1-1 entre Pirae et Pontivy.
 
Les verts de Pontivy font le jeu, faisant preuve d’une belle technicité alors que du côté de Pirae les relances de la défense laissent à désirer. Suite à un nouveau dribble, un attaquant des verts se retrouve face au gardien de Pirae, qui commet une faute et qui écope d’un carton rouge. Le coup franc des verts termine par un but de la tête, le but du 2-1. Nous sommes à la 25e minute, Pirae va devoir jouer en infériorité numérique.
 
Le jeune Heirauarii Salem, fils du nouveau président du club, laisse sa place au gardien remplaçant Ricky Fassain. On se dit, à ce moment là, que cela va être très compliqué mais le talent de Raimana Li Fung Kuee va parler, il contrôle avec sang froid la balle avant d’adresser un centre millimétré vers Naea Bennett, le capitaine, qui reprend la balle à la volée et permet à son équipe de recoller au score 2-2.

Teva Zaveroni a fait un bon match
Teva Zaveroni a fait un bon match
Les verts multiplient les gestes techniques mais c’est sur une maladresse incroyable du gardien remplaçant que les verts de Pontivy vont reprendre l’avantage en début de seconde période. Suite à une passe en retrait, le gardien tarde à dégager et évalue mal la distance avec la balle, freinée par une rafale de vent : Il est contré par un attaquant des verts qui marque : 3 à 2 pour Pontivy, tout est à refaire.
 
Marama Vahirua lance une ouverture vers Naea Bennett qui dévie sans contrôle vers Raimana Li Fung Kuee qui s’envole vers le but et marque de l’extérieur de son pied gauche magique, permettant à son équipe de recoller au score : Les deux équipes sont à égalité 3 partout.
 
A nouveau les verts se font menaçants, le n°10 Diop longe la surface pour se placer en face du gardien avant d’adresser un tir à ras de terre qui trompe Ricky Fassain, à nouveau tout est à refaire, alors que, rappelons-le, Pirae joue en infériorité numérique. Pontivy mène 4-3. Raimana Li Fung Kuee rend folle la défense adverse, il obtient un coup Franc qu’il tire lui même et qui, dévié par un défenseur, terminera au fond des filets. 4-4 entre les deux équipes.

Une rencontre qui restera dans les mémoirs avec beaucoup de buts marqués
Une rencontre qui restera dans les mémoirs avec beaucoup de buts marqués
Raimana Li Fung Kuee, encore lui, prend de vitesse le dernier défenseur des verts qui le ‘fauche’. Ce dernier prend un carton rouge. Marama Vahirua transforme le coup franc en but, permettant à Pirae de mener pour la première fois au score par 5-4. Pirae n’est donc plus en infériorité numérique, alors qu’il reste 10 minutes à tenir dans cette seconde période. Pirae manque deux occasions qui auraient pu tuer le match.
 
Malheureusement, dans un match décidément de folie, les verts vont parvenir à égaliser avant la fin du temps règlementaire, contraignant les deux équipes à passer par les prolongations. Raimana Li Fung Kuee, habituellement si calme, est pris d’un accès d’énervement, dû aux failles de la défense.
 
Des espaces se créent avec de belles occasions de part et d’autre lors des prolongations mais c’est finalement Pontivy qui aura le dernier mot, obtenant un penalty suite à une faute du gardien, qui sera transformé en but.

Ce fut également un moment de fraternité avec les joueurs venus de France, fans de Marama Vahirua, le plus titré sur le terrain
Ce fut également un moment de fraternité avec les joueurs venus de France, fans de Marama Vahirua, le plus titré sur le terrain
On pourra certes reprocher les failles de la défense et les approximations du jeune gardien de but de Pirae mais après le match perdu 2-1 par Tefana en France en 2014, on constate que la différence de niveau n’est plus aussi franche avec les équipes de métropole. Pirae, grâce entre autres à ses joueurs de génie revenus tout récemment de Dubaï, est parvenue à revenir au score par 4 fois dont 3 fois en situation d’infériorité numérique.
 
L’équipe sort à peine d’une situation de crise liée à la succession à la présidence du club qui semble fort heureusement avoir trouvé une issue, Heimana Salem ayant été conforté dans sa position de président. Ce fut en tous cas un match plein d’émotion et de beaux buts, encourageant pour la suite. SB

Rédigé par SB le Dimanche 15 Novembre 2015 à 12:05 | Lu 880 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki