TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Fitness – Roméo Lai Fao : Focus sur un sportif-businessman passionné et altruiste


Roméo Lai Fao fut vice-champion du monde de va’a en 2008, à Sacramento. Comme tout sportif de haut niveau, il a commencé à s’intéresser à tout ce qui tourne autour de la remise en forme, la nutrition et la préparation sportive. Passionné de nouvelles technologies, il crée un site internet autour de ces thèmes, avant de se lancer dans l’aventure d’un trimestriel gratuit : le magazine Tahiti Fit.



Roméo Lai Fao, à gauche, un sportif qui a de la suite dans les idées
Roméo Lai Fao, à gauche, un sportif qui a de la suite dans les idées
TAHITI, le 26 mai 2016. Passionné de nouvelles technologies, ce vice-champion du monde de va’a, en V1 open homme, lance en août 2014 son site internet tahiti-fit.com autour de la thématique du fitness, de la remise en forme et de la nutrition, avec des portraits, des conseils et des infos au sujets des compétitions de bodybuilding, de men’s physique, de bikini fitness, de crossfit, des disciplines connaissant un véritable engouement en Polynésie.
 
Il décide enfin début 2016 de se lancer dans la production d’un magazine trimestriel gratuit, le magasine Tahiti Fit. Dans un contexte économique difficile, Roméo veut partager sa passion avec le plus grand nombre et se dit touché par les problèmes de santé publique que connaît la Polynésie comme le diabète, l’hypertension, la malbouffe en général et tout ce qui en découle. SB

Roméo Lai Fao, un sportif passionné
Roméo Lai Fao, un sportif passionné
Roméo Lai Fao au micro de Tahiti Infos :
 
Comment tout cela a commencé ?
 
« J’ai une licence éco-gestion et un master 1 en management. Il y a deux-trois ans, j’ai travaillé chez Viti, ma passion pour internet et les nouvelles technologies vient de là. J’ai fait du va’a pendant plus de dix ans, j’ai été vice-champion du monde à Sacramento en 2008. J’ai toujours aimé le sport, le challenge. En 2014, j’ai fait une compétition de men’s physique. J’ai toujours été passionné de muscu, de fitness, de nutrition. J’ai commencé par la création d’une simple page facebook puis j’ai crée le site tahitifit.com et enfin le magazine. »
 
La thématique du magasine ?
 
« C’est un trimestriel gratuit, le premier est sorti en février, le deuxième est sorti en mai. La ligne éditoriale est légèrement différente de celle du site internet qui est très fitness-muscu. Dans le Tahiti Fit magazine on élargit un peu à tout ce qui est santé, bien être, pour qu’il soit accessible à tout le monde. On parle de sport en général, de préparation physique, il y a aussi des recettes de cuisine… »
 
Au niveau nutrition, il y a la tendance « healthy food » et celle des compléments alimentaires, ta position ?
 
« Je pense qu’on est dans des milieux totalement différents, la prise de compléments alimentaires c’est exclusivement réservé à des athlètes de haut niveau, alors qu’une nutrition plus saine, plus équilibrée, avec des produits bio, on est plus dans le secteur de la santé et pas forcément sur l’amélioration de ses performances. Cela dépend de ce que la personne recherche, de ses principes, de ses convictions. C’est comme le végétarisme, c’est avant tout un choix personnel. »
 
L’essor des catégories men’s physique au détriment du bodybuilding, c’est moins de produits et plus de naturel ?
 
« L’essor de ces catégories bikini fitness et men’s physique cela reflète la tendance actuelle, les gens veulent prendre soin de leur corps et si possible être bien physiquement. C’est avant tout être mieux dans sa tête, être mieux dans son corps. C’est plus accessible que le bodybuilding qui demande des années de travail et de sacrifices. »
 
Avec les gros problèmes de santé que la Polynésie connaît, il y a une vraie demande de conseils ?
 
« J’essaie d’apporter ma pierre à l’édifice et de faire en sorte que les spécialistes du milieu, nutritionnistes, diététiciens et professionnels de la santé puissent promouvoir une nouvelle ligne de conduite. Changer de mode de vie et changer de mode d’alimentation car on est à un taux d’obésité énorme pour la population locale, l’heure est grave. Cela me touche quelque part, car j’aime mon pays et sa population. »
 
« Voir que l’on va dans la mauvaise direction cela me peine alors j’essaie vraiment de faire quelque chose, de changer les choses à mon niveau, en créant une synergie avec tout ce monde là. Mon rôle n’est pas de donner les conseils, mais de mettre les professionnels en avant pour qu’ils puissent conseiller au mieux les gens. »
 
Economiquement, c’est un pari ?
 
« Au niveau conjoncturel, ce n’est pas facile mais il ne faut pas lâcher, vu les enjeux de santé qu’il y a derrière. Il faut que ça marche. Je remercie ma femme qui me soutient tous les jours et qui m’aide à avancer dans ce projet, merci à l’équipe Tahiti Fit et à tous les acteurs du milieu du fitness, du sport et de la santé, c’est grâce à eux que le magazine continue à vivre. Merci aussi à tous les lecteurs ainsi qu’à Tahiti Infos. »

La couverture du magasine Tahiti Fit n°2
La couverture du magasine Tahiti Fit n°2

Rédigé par SB le Jeudi 26 Mai 2016 à 15:36 | Lu 4002 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki