TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Fitness – Nahiti Ultimate Challenge : c’est le marquisien Teremu Touatekina le plus fort.




Le Marquisien Teremu et ses amis du team Nahiti
Le Marquisien Teremu et ses amis du team Nahiti
ARUE, le 22 novembre 2014. C’est au gymnase de Arue que le ‘Nahiti Ultimate Challenge’ s’est déroulé, une compétition de Crossfit, une discipline en plein essor dans le monde. Le Crossfit est lié à la remise en forme et à la force athlétique. Ses pratiquants sont de ‘beaux bébés’ de plus de 100 kg, mais il ne s’agit pas de ‘gonflette’ mais de puissance pure, de souplesse et de cardio.
 
Deux clubs étaient représentés : Gym Zone et Nahiti no Arue, le club organisateur. Ludovic Tufaaimea, le président de Nahiti, s’est montré globalement satisfait même s’il a déploré un certain absentéisme qu’il a attribué au chikungunya qui n’a pas épargné les athlètes, notamment les athlètes féminines.

Teremu Touatekina remporte le prize money de 100 000 fcp :
 
« Comment as-tu commencé le ‘crossfit’ ?
 
« On a débuté après avoir visionné des vidéos par hasard sur le net, on avait trouvé ça intéressant. On a cherché ensuite à s’améliorer, c’est ce qui nous a motivé. On a commencé ici, avec les amis de la salle de Arue avec le club Nahiti. »
 
Comment analyses tu ta compétition ?
 
« Je ne pensais pas gagner aujourd’hui parce que je ne me suis pas entraîné aussi sérieusement qu’auparavant. Je me suis un peu laissé aller et quand j’ai entendu parler de la compet’ par notre président Ludovic, j’ai repris les entrainements sur une courte période, apparemment cela a suffi ! »
 
Qu’est ce qui a fait la différence à ton avis ?
 
« Au niveau de la finale, ce sont les ‘clean & jerk’ (épaulé-jeté) et les ‘snatch’ (arraché) qui m’ont fait prendre de l’avance, ce sont des mouvements où je suis à l’aise. Les ‘walking hands’ (marcher sur les mains), je n’ai pas cru que j’allais tenir, car c’est un mouvement que je ne fais quasiment pas, mais j’ai pu le faire, alors je suis fier de moi ! »
 
Le ‘prize money’ a été également motivant ?
 
« C’est sûr que 100 000 fcp, ça a motivé mais je crois que je n’étais pas le seul à être motivé ! Mon rêve c’est de partir à l’étranger, je pense que c’est comme cela que l’on s’améliore dans ce genre de sport, en participant aux compets’ régionales, les ‘crossfit games’. »
 
Souvent les gens font l’amalgame avec la ‘gonflette’ ?
 
« Si tu es trop ‘gonflé’ tu congestionne vite, ce n’est pas pareil pour un bodybuilder. Il faut un bon cardio alors si tu es bodybuilder et que tu pèses 100 kg et plus, tu es mal barré ! Il faut être souple, avoir un bon cardio et être fort en même temps. »
 
C’est le sang marquisien qui a fait la différence aujourd’hui ?
 
« Peut être, je ne sais pas ! (rires) J’ai pu peut être prouver aujourd’hui cette légende ! Je suis de Puamau à Hiva Oa. Pour arriver à ce niveau en Polynésie il faut surtout vraiment s’entraîner et à l’étranger c’est une autre musique ! Je remercie mon sponsor Fitness Island, mon président Ludovic, les collègues et tous ceux qui ont participé aujourd’hui. J’invite tout le monde à pratiquer ce sport, il n’y a pas d’âge pour ça. » SB

Manu Walker et Ludovic Tufaaimea
Manu Walker et Ludovic Tufaaimea

Rédigé par SB le Mardi 25 Novembre 2014 à 12:13 | Lu 1047 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki