TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Fifo 2017 : l'identité au cœur des films sélectionnés




L'identité est un thème qui apparaît en toile de fond dans la majorité des films.
L'identité est un thème qui apparaît en toile de fond dans la majorité des films.
PAPEETE, le 30 novembre 2016 - La 14e édition du Festival international du film documentaire océanien (Fifo) se tiendra du 4 au 12 février 2017. Ce cru s'annonce prometteur avec 14 films en compétition, 16 hors compétition, 10 dans la nouvelle catégorie "Écrans océaniens" et 13 courts métrages, tous "originaux et de grande qualité" selon les membres du comité de sélection.


Si le grand rendez-vous du documentaire océanien se tiendra en février prochain, il n'est jamais trop tôt pour parler de cet événement culturel majeur pour les peuples du Pacifique. L'Association du Festival international du film documentaire océanien (Afifo) a présenté le jury 2017 emmené par Stéphane Martin (voir encadré), avant de dévoiler la sélection officielle de cette 14e édition. Gérald Prufer, le nouveau directeur régional de Polynésie 1ère, a exprimé tout d'abord son soulagement de "participer enfin" à ce festival né en 2004 à l'initiative de Walles Kotra, l'un de ses prédécesseurs, et de Heremoana Maamaatuaiahutapu, alors directeur de Te Fare Tauhiti Nui et actuel ministre de la Culture. Il a ensuite annoncé la création d'un "Service du patrimoine" au sein de la station de Pamatai, dont le but est de "porter nos richesses océaniennes". Heia Parau, en charge de ce nouveau département, sera par conséquent membre du jury cette année pour représenter la chaîne locale.

La présidente de l'Afifo, Miriama Bono, a expliqué pour sa part "l'importance de cet événement pour le monde audiovisuel, à la fois pour les professionnels mais également pour les Polynésiens". Et d'évoquer : "Si l'équipe a été renouvelée, elle reste dans la continuité et le partage. Aussi, c'est une fierté de constater l'engouement des jeunes qui participent au festival, certains ayant grandi avec le Fifo. Le jury est composé de connaisseurs du Fifo et de l'Océanie, avec notamment Stéphane Martin, un président d'exception qui a été membre du jury à quatre reprises. Nous sommes tous une grande famille." La nouvelle déléguée générale de l'Afifo, Mareva Leu, a quant à elle plaisanté à propos de la parité du jury "respectée avec la présence de quatre hommes et quatre femmes", puis a précisé que "l'organisation a nécessité un an de préparation". Elle a rappelé en outre "le temps passé par le comité de sélection des documentaires, qui n'a pas compté ses longues heures passées à visionner les films et à en débattre".

Les organisateurs du Fifo 2017 annoncent un cru de grande qualité.
Les organisateurs du Fifo 2017 annoncent un cru de grande qualité.
142 FILMS DOCUMENTAIRES INSCRITS

Pour ce Fifo 2017, 142 films documentaires ont été inscrits, dont 28 proviennent de Nouvelle-Zélande, le record de participation de ce cru, 27 sont d’Australie, 22 de Polynésie française, 19 de France et 14 de Nouvelle-Calédonie. À noter aussi, la participation de Hawaii en progression (six films) et de régions insolites comme la Bosnie-Herzégovine. Marie-Noëlle Frémy, qui fait partie du comité de sélection, révèle les grandes tendances : "Cette année, les sujets sur l'environnement sont moins présents et nous pouvons constater un regard essentiel sur l'identité, un thème qui apparaît en toile de fond dans la majorité des films. Le Fifo est une tribune documentaire et artistique, dont le terreau est la culture. Les thématiques abordées sont très variées : économie, religion, musique, danse, tradition, histoire de l'igname et du 'uru, politique, société, sans oublier les portraits ou les mythes actuels… Tous les films sont originaux et de grande qualité, c'est pourquoi nous avons eu beaucoup de mal à les départager."

Parmi les 14 films en compétition, seul le documentaire polynésien "Alors on danse", réalisé par Jacques Navarro-Rovira, est en lice, tandis que trois opus locaux participent hors compétition. Cette année, le festival ouvre également la catégorie "Écrans Océaniens" (1 film polynésien sur 10), qui regroupe des films présentant des pays, des peuples ou des aspects moins connus de l’Océanie. Enfin, parmi les courts de fiction, 13 métrages ont été retenus, dont 5 du fenua. Tous les films sélectionnés sont éligibles au prix du public. Seuls les films "en compétition" sont ouverts aux prix du jury. Pour rappel, le grand lauréat 2016 était "Another Country", que l'on doit à la cinéaste australienne Molly Reynolds.

Photo : G. Semu / Musée du Quai Branly
Photo : G. Semu / Musée du Quai Branly
Le jury du Fifo 2017

- Président : Stéphane Martin (actuel président du Musée du Quai Branly)
- Michel Kops (directeur du réseau Outre-mer de France Télévisions jusqu'en mai dernier)
- Sacha Wolff (réalisateur français de "Mercenaire" en 2016)
- Haunui Royal (directeur de la programmation pour Māori Television en Nouvelle Zélande)
- Lisette Marie Flanary (auteure, réalisatrice et productrice de la société hawaiienne Lehua Films)
- Chantal T. Spitz (écrivaine, premier prix Popaï 2016 dans la catégorie "Littérature du Pacifique")
- Heia Parau (chargée du département "Service du patrimoine" de Polynésie 1ère)
- Lynette Wallworth (réalisatrice australienne de "Tender" en 2016)

"Beauté fatale"
"Beauté fatale"
Les films en compétition

. "100 tikis" (Samoa américaines/USA)
. "Alors on danse" (Polynésie)
. "Beauté fatale" (France/Wallis et Futuna)
. "Bons baisers de Moruroa" (France)
. "How Bizarre, The Story of an Otara Millionnaire" (Nouvelle-Zélande)
. "La tribu de l'invisible" (Nouvelle-Calédonie)
. "Mele Murals" (USA)
. "Servant of Slave" (Australie)
. "Terre de métal" (Nouvelle-Calédonie)
. "The Opposition" (Australie/Papouasie-Nouvelle-Guinée)
. "Waiting for John" (USA)
. "War for Guam" (USA)
. "Yam" (Nouvelle-Calédonie)
. "Zach’s Ceremony" (Nouvelle-Zélande)

"Another Country", grand prix du jury 2016
"Another Country", grand prix du jury 2016

Rédigé par Dominique Schmitt le Mercredi 30 Novembre 2016 à 17:43 | Lu 938 fois


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:32 Écroué pour avoir planifié le meurtre de sa mère

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance