TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Festival Hoho'a Nui - Christian Coulombe et Sylvain Girardot : "La photographie est un art captivant"




Christian Coulombe et Sylvain Girardot sont à l'origine de l'exposition annuelle consacrée à la photographie polynésienne depuis 2010.
Christian Coulombe et Sylvain Girardot sont à l'origine de l'exposition annuelle consacrée à la photographie polynésienne depuis 2010.
PAPEETE, le 19 avril 2017 - Cofondateurs de l'Association F16, Christian Coulombe et Sylvain Girardot sont à l'origine de l'exposition annuelle consacrée à la photographie polynésienne depuis 2010. Cette année, l'événement rebaptisé Festival Hoho'a Nui prend de l'envergure et se décline en plusieurs lieux, thèmes et activités. Expositions, ateliers, démonstrations, rencontres et conférences sont au programme jusqu'au 30 avril.


Comment est née l'idée de l'exposition Hoho'a ?
Nous avions conscience qu'autour de nous gravitaient beaucoup de photographes en herbe, d'autres déjà reconnus et également des professionnels, mais qui au final se croisaient sans vraiment trop se rencontrer. Nous n'avions jamais vu de projet de la sorte sur une île ni de par le monde, aussi original par son caractère mixte, donc nous avons décidé de lancer ce concept intéressant. Certains débutent à peine et font déjà de magnifiques clichés, c'est une belle opportunité pour eux. Nous avons le plaisir en outre de constater l'évolution du niveau des participants réguliers, qui progressent considérablement au fil des éditions.

Quelle est l'histoire de votre rencontre professionnelle ?
Nous avons des métiers distincts (Christian Coulombe est un ancien aiguilleur du ciel et Sylvain Girardot est médecin au Centre hospitalier de Polynésie française, ndlr), mais des amis en commun ont tenu à nous faire rencontrer, car ils disaient que nous avions la même approche de la photographie. Et ils avaient raison ! Nous avons découvert et apprécié le travail l'un de l'autre et appris à nous connaître. C'est vrai que nous sommes complémentaires, nous sommes tous les deux plutôt dans la photo sous-marine, mais nos styles sont différents.





Crédit photo : Sylvain Girardot
Crédit photo : Sylvain Girardot
Racontez-nous les débuts de votre collaboration…
Nous avons démarré notre Association F16 avec presque rien. Nos premières interventions étaient des petits cours de photographie pour initier les gens, puis nous avons fait le marathon photo et très vite l'exposition Hoho'a, qui devient aujourd'hui le Festival Hoho'a Nui et prend une ampleur remarquable.

Le nombre de photographes augmente-t-il au fil des éditions ?
Il y aura encore une quarantaine de photographes locaux cette année. Nous n'avons pas davantage de participation, ça tourne. Il y a un noyau qui reste, des nouveaux qui arrivent et d'autres qui reviennent.

Dominique Schmitt

"Nous irons en Iran, en Inde, en Amérique du Sud, en Afrique… avec l'œil polynésien"

Crédit photo : Christian Coulombe
Crédit photo : Christian Coulombe
Il n'y a pas de thème imposé ?
Depuis nos débuts en 2010, nous avons un thème dans la salle du Musée de Tahiti et des îles, celui de la Polynésie. Nous restons fidèles à ce sujet, car il est inépuisable en clichés et nous tenons à mettre en avant le fenua. Pour l'exposition dans la salle Muriavai de la Maison de la culture, nous avons étendu ce thème avec "Les Polynésiens dans le monde, photos de voyage". Ce sont des photographes locaux qui s'exportent et ramènent des clichés du monde entier. Nous irons en Iran, en Inde, en Amérique du Sud, en Afrique… avec l'œil polynésien.

Avoir "l'œil du photographe", c'est inné ou cela s'apprend ?
Des personnes sont réellement douées dans cet art, mais cela s'apprend bien sûr, cela s'entretient, cela se cultive… On a un œil photographique en regardant aussi ce que font les autres, en observant la nature, en découvrant une belle lumière, etc. Lorsque nous ne sommes pas initiés, il est parfois difficile de se rendre compte que, par exemple, juste avant le coucher du soleil, la lumière est absolument splendide et propice à mettre en valeur un paysage, un portrait, ou même une ambiance sous-marine (souvent très influencée par la lumière qui l'éclaire). Nous sommes donc très contents que les gens qui nous suivent dès le début ont appris tout ça et avancent dans leur démarche artistique. Nous les accompagnons dans leur phase d'apprentissage et de découverte, c'est gratifiant. La photographie est un art captivant. Par ailleurs, beaucoup ne se savent pas et pensent qu'ils sont incapables de réaliser une photo esthétique. Il faut venir s'essayer.

Comment va se dérouler le marathon photo ?
C'est un concept dans lequel les amateurs de photo s'éclatent et qui nous a été de nouveau réclamé.
Rendez-vous samedi 22 avril, à 8 heures, à la Plazza haute du Centre Vaima, devant le magasin Ivea, c'est ouvert à tous ! Les participants auront six thèmes à illustrer, qui seront dévoilés toutes les 30 minutes. À l'issue du concours, nous récupérerons les données de la carte mémoire des appareils afin que le jury sélectionne les gagnants. Les prix seront ensuite remis lors de la cérémonie de clôture du festival, samedi 29 avril, à midi, sur le paepae a Hiro de la Maison de la culture. Nous avons une enveloppe de 100 000 Fcfp de lots pour les plus méritants.

Festival Hoho'a Nui - Christian Coulombe et Sylvain Girardot : "La photographie est un art captivant"
Les expositions

. Jusqu'au dimanche 30 avril
Musée de Tahiti et des îles
Vernissage vendredi 21 avril, à partir de 17h30 (entrée gratuite)
Salle d’exposition temporaire - Ouverte du mardi au dimanche, de 9 à 17 heures
Tarifs : 500 Fcfp ; gratuit (étudiants et moins de 18 ans)
Renseignements : www.museetahiti.pf

. Du mardi 25 au samedi 29 avril
Maison de la culture (salle Muriavai, paepae a Hiro et esplanade basse)
Vernissage mardi 25 avril, à partir de 18 heures (salle Muriavai)
Ouvert du mardi au samedi de 8h30 à 19 heures (13 heures le samedi)
Salle Muriavai : "Les Polynésiens dans le monde, photos de voyage"
Paepae a Hiro : grands formats en plexiglas rétroéclairé
Esplanade basse : grands formats

. Du mardi 18 au samedi 29 avril : Heiva 'ite mata roa
BU du Campus d'Outumaoro à l’Université de la Polynésie française
Vernissage mardi 18 avril, à partir de 9h30
Du lundi au vendredi de 7h30 à 19 heures et le samedi de 8 à 16 heures, sur le thème "Te puta 'e te totaiete : ‘a pata i te hoho’a – Littérature et société : arrêts sur image". 14 photos format kakemono équipées de QR code donnant accès aux textes d’auteurs du Pacifique qui les ont inspirées.

Rédigé par Dominique Schmitt le Mercredi 19 Avril 2017 à 09:13 | Lu 1361 fois






1.Posté par joker le 20/04/2017 06:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo à Christian et Sylvain, j'ai eu beaucoup de plaisir à participer à l'expo il y a deux ans et maintenant que je suis loin je suis heureux de savoir que la manifestation prend de l'ampleur... excellente réussite à tous!

2.Posté par nizet jean michel le 20/04/2017 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

iaorana, je n''''ai pas eu de reponse à ma demande hormis votre robot je voulais vous faire parvenir des photos mais pas de format precis 20x30 je pense mais maintenant c''''est trop tard je pense mauruuru quand meme

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance