Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Fermeture de la représentation polynésienne en Russie



PAPEETE, 24 juillet 2017 - La maison de la Polynésie à Saint-Pétersbourg, en Russie, fermera fin août, a confirmé lundi la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau.

La décision a été actée en juin dernier par le conseil d’administration du GIE Tahiti Tourisme, comme le révèlent lundi nos confrères de Radio 1 : la maison de la Polynésie à Saint-Pétersbourg ne passera pas l’année. La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau a confirmé lundi, que la future ex représentation de Tahiti en Russie pourrait cesser toute activité en lien avec la promotion de la destination Polynésie française dès la fin du mois d’août.

"Ce qui posait problème, surtout, ce sont les personnes qui avaient été choisies en Russie pour gérer la structure. Elles ne connaissaient pas bien le secteur, n’avaient pas saisi le rôle de la structure et étaient difficilement joignables par les services en Polynésie", expliquent nos confrères de Radio 1.

Fin février, le magazine Tahiti Pacifique s’était intéressé à l’ouverture de cette représentation à Saint-Pétersbourg. Le périodique s’interrogeait sur les réelles motivations qui avaient conduit à son ouverture. Et, dans quelle mesure la Maison de la Polynésie à Saint-Pétersbourg, l’antenne promotionnelle du GIE Tahiti Tourisme en Russie, n'avait-elle été pensée pour servir les intérêts d’un réseau d’influence intéressé par l’importation en Polynésie de gaz naturel liquéfié, de ciment et d’acier ?

Le sujet s’intéressait aussi au rôle et à l’influence de l’homme d’affaires Dominique Auroy, omniprésent dans ce qui semblait un réseau d’influence où "les liens paraissent se tisser "jamais en vain, toujours en vin", comme l'annonce la devise de la Confrérie des chevaliers du Tastevin : du milieu d’affaires russe jusqu’à Tahiti, ce réseau trouve des relais jusqu’au cœur du gouvernement".

Le projet d'ouverture d'une délégation de la Polynésie française à Saint-Pétersbourg avait été soumis à la validation du conseil d’administration du GIE Tahiti Tourisme, en décembre dernier à l’initiative de Jean-Christophe Bouissou, alors ministre du Tourisme. Le projet avait été validé.

"Après quelques mois d’activité Tahiti Tourisme a fait le constat que l’action était inopérante, ou en tout cas pas conforme au format des autres représentations", a expliqué lundi Nicole Bouteau, pour commenter cette décision de fermeture. "Sur cette base, en juin dernier, lors du dernier conseil d’administration, nous avons proposé la fermeture de cette représentation de Saint-Pétersbourg".

Un budget prévisionnel de 15 millions Fcfp avait été voté pour financer les actions de cette représentation à Saint-Pétersbourg. Selon la ministre du Tourisme, pour l’instant seuls 3 millions Fcfp auraient été consommés.

"C’est une fermeture à compter de la fin du mois d’août", explique aussi Nicole Bouteau. "Il faut savoir que les représentations peuvent s’ouvrir, se fermer. Nous en avons ouvert une au Canada, en janvier dernier. Elle fonctionne plutôt bien. (…) Il est vrai qu’en juin dernier, au vue de ce qui nous a été présenté par la direction du Tahiti Tourisme. Nous avons décidé de fermer Saint-Pétersbourg".

La ministre du Tourisme n’est cependant pas opposée à l’ouverture d’une représentation en Russie. Il s’agit plus d’une problématique liée au choix du prestataire : "L’ensemble des professionnels convient que la Russie peut présenter un marché d’avenir. Mais pas dans ces conditions. On parle aujourd’hui de Saint-Pétersbourg. Mais cette représentation pourrait tout aussi bien être installée à Moscou".

Rédigé par JPV le Lundi 24 Juillet 2017 à 17:24 | Lu 3049 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance