Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Félix Faatau de nouveau dans le viseur de la justice



Félix Faatau est de nouveau inquiété pour des délits qu'il aurait commis alors qu'il était maire de Huahine, entre 2008 et 2014.
Félix Faatau est de nouveau inquiété pour des délits qu'il aurait commis alors qu'il était maire de Huahine, entre 2008 et 2014.
PAPEETE, 8 avril 2016 - Félix Faatau a été mis en examen pour plusieurs délits qui auraient été commis alors qu’il était maire de Huahine, entre 2008 et 2014.

Félix Faatau, représentant à l’assemblée au sein du groupe Rassemblement pour une majorité autonomiste (RMA) et ancien maire de Huahine (2008-2014) est mis en examen pour détournement de fonds et de biens publics, prise illégale d’intérêts et abus de confiance, dans le cadre d’une information judiciaire confiée au juge d’instruction Laurent Mayer. L’information a été révélée par nos confrères de La Dépêche de Tahiti.

L’homme politique des îles Sous-le-vent est inquiété pour des faits qui se seraient produits durant sa mandature à la tête de la municipalité de Huahine. La justice s’intéresse notamment à plusieurs chantiers qui auraient pu être réalisés au bénéfice d’administrés mais aux dépens de la municipalité.

L'ancien édile est par ailleurs soupçonné d’avoir mis à disposition d’une société de transport gérée par sa fille, un bus municipal et l’agent employé pour le conduire. Le transport d’enfants ainsi rendu possible aurait ensuite été facturé à la commune. Félix Faatau est en outre l’objet de soupçons de prise illégale d’intérêts pour avoir empoché à son profit une forte somme d'argent en espèces destinée à la régie municipale.

Le représentant pro-Fritch est en outre, depuis juillet 2015, déjà sous le coup d’une condamnation en correctionnelle à un an de prison avec sursis pour favoritisme. En 2011, alors premier magistrat de la commune des îles Sous-le-vent, Félix Faatau a été jugé coupable d’avoir été complaisant avec un entrepreneur de l’île, "ami d’enfance", à qui il avait accordé un contrat de fourniture pour des stands démontables. D’un montant de 11 millions Fcfp hors taxes, cette fourniture avait été acquise sans recours à un appel d’offres. La consultation imposée par la loi avait été évitée par le biais d’un "tronçonnage" du marché en trois contrats d’un montant inférieurs à 5 millions Fcfp, passé avec des entreprises détenues par le même entrepreneur.

Rédigé par JPV le Vendredi 8 Avril 2016 à 10:24 | Lu 1401 fois






1.Posté par teikitu le 08/04/2016 16:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

des "représentants modèles" d'une majorité douteuse...!

2.Posté par Hirinake le 08/04/2016 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un Faatau cache toujours un autre Faatau....souvenez-vous le petit frere qui a mis en faillite la SPACEM et aujourd'hui qui emarge allegrement a TNAD....good la vie les gars !

3.Posté par Le margouillat le 09/04/2016 07:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore une bonne volonté qui s'est échinée à oeuvrer pour le bien-être de ses concitoyens injustement inquiétée par la justice...
En cette période de pénurie de miel, mais déjà avant, aucun pot de confiture dans notre doux fenua n'est à l'abri des doigts crochus de nos élucaillons. Encore la faute à la France. Vivement que les amis d'Oscar à New York fassent la grande lessive dans nos administrations du fenua (présidence à la vaisselle d'or, municipalités, cimetières) ou de l'Etat (douane, députés...)
Petits Tetuanui que nous sommes, en ce samedi matin comptons les pièces qui restent au fond de nos poches pour voir ce que nous allons pouvoir donner à nos enfants pour ce week-end sans avoir à partager les ripailles de Tavana.

4.Posté par Tuams TUAMS le 09/04/2016 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Y a t'il un seul élu dans l'avion de la probité au fénua ?.... cela fait vomir à force !

5.Posté par Cailloux le 09/04/2016 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr ou Mme Hirinake faut arrêter d'ébruiter des bêtises quand on ne connait pas le pourquoi du comment....et surtout d'accentuer qu'un faatau en cache un autre.....Laisser les Faatau tranquilles car j'en suis un Faatau et fier de l'être....

6.Posté par Mana le 09/04/2016 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En meme temps jamais rien a ete fait sur cette pauvre ile!!!...oui il a donne le marche a un ami, mais au final y a eu des emplacement pour la population...ca a pas plut au concurent donc il a balance voila ou on en est...t as le pouvoir, tu vole et detourne, t as pas le marche tu sabote ce qui se fait....dur les gars dur!!!

7.Posté par tutua le 10/04/2016 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo les zozos, encore vous !

8.Posté par zozo le 19/04/2016 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

condamné en 2015 mais pas d'inégibilité ! tant qu'on pourra être président de parti en étant inéligible, tant que les élus ne seront pas inéligible à vie après avoir abusé de leur fonction et manqué à leur devoir nous aurons des élus malhonnêtes ! n'oublions pas que le favori pour l'election présidentiel de 2017 est un repris de justice qui selon le protecteur de notre vieillard était le meilleurs d'entre nous !!
Mais entre un dictateur, un etat islamique et notre démocratie il y a pas photo. Le pouvoir attirera toujours les malandrins ,mais notre justice bien qu'imparfaite et surtout nos journalistes indépendants sont là pour les arrêter MERCI à tous les journalistes ,c'est eux qui sont nos vigies !! PROTEGEONS LES !!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 16:21 Coup de jeune au Pôle Entreprises de la CCISM

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance