Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Faa'a : Il asperge d'essence sa femme endormie



Le tane avait déjà menacé de mort sa famille par le passé.
Le tane avait déjà menacé de mort sa famille par le passé.
PAPEETE, le 4 janvier 2016 - Le premier weekend de 2016 aura vu plus que l’alcool couler à flot. Samedi dernier à Faa'a, sous l’effet de la boisson, un homme d’une quarantaine d’années a aspergé sa concubine d’essence avant de se poster près d’elle, une cigarette allumée à la main. Il a été condamné à 1 an de prison ce lundi en comparution immédiate.


Tirée de son sommeil par l'odeur de l'essence, la jeune femme avait heureusement eu le temps de s'éloigner de son homme avant qu'un accident, voire pire ne se produise.

Jugé en comparution immédiate ce lundi pour violence aggravée, le prévenu a nié toute volonté meurtrière et s'est réfugié derrière une consommation excessive d'alcool et l'emprise de la colère.

Tout a commencé lorsque l’homme, bien alcoolisé, s'est présenté devant la maison de sa cousine. Celui-ci voulait, selon ses dires, lui communiquer ses vœux pour la nouvelle année. Sa fille, qui se trouve alors sur place, l’empêche d’entrer. Elle connait son père et ses réactions violentes lorsqu’il boit. La famille en avait déjà fait les frais. Il avait déjà menacé par le passé, couteau à la main, de tous les tuer.

Il voulait "juste" attirer l'attention

Le père se sent alors trahi et humilié de s'être ainsi fait rejeté. De retour chez lui et voulant "foutre la merde" comme il le déclarera pendant sa garde à vue, il s'empare d'un bidon d’essence et le verse sur sa femme. Ne pouvant plus travailler en raison d'un handicap aux mains, bénéficiant des aides de la COTOREP qui constituent le seul revenu de toute sa famille, l’homme a expliqué qu'il se pensait inutile et craignait que femme et enfants n’aient pour lui plus aucune considération.

Aujourd’hui, l’esprit un peu plus clair, le prévenu a persisté à expliquer qu’il voulait simplement attirer l’attention de sa famille tout en reconnaissant ses penchants pour l’alcool. Il avait tout de même tenté de contenir sa dépendance et avait signé pour 5 ans à la croix bleue, une promesse non tenue. Devant le procureur, il a promis de signer à nouveau, mais cette fois-ci à vie. Il a finalement écopé d’1 an de prison assorti de 2 ans avec sursis et mise à l’épreuve.


Rédigé par Raphaël Pierre le Lundi 4 Janvier 2016 à 18:07 | Lu 3318 fois

Tags : FAITS DIVERS






1.Posté par Popol le 05/01/2016 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh bien depuis que le prix du baril d'essence a baissé, sa y va là

2.Posté par Chaval le 05/01/2016 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

..."l’homme a expliqué qu'il se pensait inutile et craignait que femme et enfants n’aient pour lui plus aucune considération. "
Parce que maintenant il est persuadé qu'il va en avoir ? Les dégâts de l'alcool quand on ne sait pas s'arrêter, car il faut boire jusqu'à ce que toutes les bouteilles de bière des caisses soient vides et, on se met minable, et l'on devient un danger pour les siens ou les autres. Et bien sûr dans la majorité de cas c'est la femme qui prend, quand parfois ce n'est pas elle qui est aussi bourrée, alors là c'est du "grand spectacle", il n'y a plus d'humanité que de la sauvagerie.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Septembre 2017 - 17:10 Bébé pleure, papa frappe maman : 4 mois ferme

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance