TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Expression libre: "Le PS complice de dérapages racistes en Polynésie ? "




On devrait penser le contraire, tant le PS, dans ses paroles que dans sa déclaration de principes, prône une société "permettant l'épanouissement de la personne humaine dans un système politique démocratique fondé sur la liberté, l'égalité, la dignité des hommes et des femmes, le bien-être, la responsabilité et la solidarité".

On devrait en convenir, constatant que le PS a pour Premier secrétaire, donc pour premier représentant de sa philosophie politique, Mr Harlem Désir, qui n'est autre que le fondateur du célèbre mouvement "SOS Racisme", dont le but ultime est de combattre toutes formes de racisme.

On devrait s'en persuader, puisque le PS organise aujourd'hui même une vaste consultation populaire sur le choix de son candidat à la prochaine élection présidentielle, et qui permet à chaque postulant de mettre en avant ces principes démocratiques généreux.

Et pourtant !

Ces derniers jours, Mr Oscar Temaru, Président de la Polynésie française, a tenu de graves propos envers certains représentants de la société civile tahitienne, notamment les responsables de la sécurité sociale polynésienne (CPS). Ceux-ci, suite à leur refus d'accorder un prêt supplémentaire au gouvernement de Mr Temaru, et malgré leurs solides arguments utilisés pour motiver ce refus, se sont faits traiter en tahitien de "chiens ratiers", et "d'énergumènes" en français à une heure de grande écoute sur une chaîne de télévision locale.

Ces propos ont bien évidemment été dénoncés par les responsables politiques locaux de tous bords. Et seul le PS reste silencieux .....

Cette attitude est indigne et incompréhensible si l'on raisonne en termes de philosophie politique. Elle l'est moins quand on apprend qu'une "Convention de partenariat" entre le PS et le Tavini huiraatira de Mr Temaru a été signée entre les deux formations le 27 janvier 2011 pour une durée de quatre ans ...

Cette convention stipule notamment que le PS soutient les efforts du Tavini visant à "mettre un terme à une politique néo-coloniale faisant obstacle à un développement autocentré et durable, respectant l'histoire, la culture et la personnalité des Polynésiens".



Cette vision des choses n'est pas condamnable en soi, ce sont les méthodes utilisées qui le sont : démarches de Mr Temaru à l'Onu pour demander l'inscription de la Polynésie dans la liste des pays à décoloniser sans l'accord des Polynésiens, organisation d'un référendum sur le changement de nom de la Polynésie française en toute illégalité, gestion calamiteuse du budget du gouvernement polynésien qui compromet sérieusement l'avenir de ce territoire.




Il apparaît donc que Mr Temaru a gravement failli dans son action de Président de tous les Polynésiens, et dans son rôle de partenaire du PS, en piétinant les principes auxquels il a pourtant souscrit. Le PS, de son côté, a également failli dans son rôle de parti partenaire, non seulement en laissant faire Mr Temaru, mais également en trahissant ses propres militants et sympathisants polynésiens par ce double langage. La morale bien propre en métropole, et les procédés inavouables en Polynésie ?

Le racisme en Polynésie serait-il donc moins important que le racisme en métropole ? Y aurait-il un racisme à deux vitesses, selon que l'on se trouve à Papeete ou à Saint Germain des Prés ?

Que pense donc réellement Mr Harlem Désir des propos inacceptables et choquants de Mr Temaru ?

Les pactes avec le diable sont souvent très dangereux, le passé en est très encombré.

En ce dimanche où le PS se glorifie d'apporter un vent de fraîcheur démocratique en métropole, il doit clairement et impérativement dénoncer le comportement de Mr Temaru, et s'expliquer sur ses liens avec un parti antidémocratique et sectaire.

Teaki Dupont-Teikivaeoho
Sur le même thème...

Rédigé par Teaki Dupont-Teikivaeoho le Dimanche 16 Octobre 2011 à 09:10 | Lu 644 fois



Notez


Commentaires

1.Posté par Gabs le 16/10/2011 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"... démarches de Mr Temaru à l'Onu pour demander l'inscription de la Polynésie dans la liste des pays à décoloniser sans l'accord des Polynésiens"

A-t-on vraiment demandé l'accord des polynésiens pour les essais nucléaires ? Je crois bien que non !

Et si "chiens ratiers" et "énergumènes" sont des propos racistes, que dire de "casses-toi pauvre con" et les divers autres propos de certains ministres UMP envers des personnes d'origine maghrébine, largement médiatisés dans la presse écrite et télévisée ? Serait-ce le "privilège du roi" ou d'une "caste" ?

Il serait bon de balayer devant chez soi avant de regarder chez les autres !

L'histoire de la polynésie a été plus que visitée et revisitée en occultant certains passages pouvant "éclabousser" la République voire entacher certains personnages politiques. La politique de l'autruche et du nombrilisme mènera toujours au néant et au chaos et, sous de prétextes humains et sociaux, les discours à l'image du sujet présent, est et restera toujours un discours de politique politicienne... autrement, du vent !

Si madame Teaki Du pont des Marquises s'intéressait plus à la vie polynésienne et connaissait vraiment la mentalité locale, elle comprendr...

2.Posté par ramses le 16/10/2011 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est clair que l'argumentaire de Gabs ne tient pas la route, et que les propos d'OT ne resteraient pas sans suite en métropole. A ce titre les essais nucléaires ont bon dos.
On peut dire que les socialistes soutiennent un Le Pen puissance 4 en polynésie. Il n'y a que Taubira pour voir en lui "un homme de paix" comme elle l'a dit en 2004 MDR
Les électeurs s'en souviendront, espérons le.



3.Posté par emere cunning le 16/10/2011 22:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voyons Gabs, son président Sarko dirait à Teaki, "casse-toi pauvre conne" qu'elle lui ferait un sourire béat et ne trouverait rien à y redire. Je doute cependant qu'elle se casse, la Miss Dupont. Entre la sucette et la décoration bling bling, c'est bien connu, à l'UMP, ils en raffolent et s'y accrochent.
Idem, son autre pote Hortefeux, "quand y'en a une (elle, bien sûr) ça va ; mais quand y'en a plus (nous, of course), ça pose problème... Et des réflexions de ce goût, d'un racisme hors pair, Dieu sait si on en ramasse à la pelle en SarkoLand. Inutile de balayer,il en pleut aussitôt.
Temaru a encore un bout de chemin à faire avant de leur arriver à la cheville.

4.Posté par Toerau le 17/10/2011 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aaah Gabs, Gabs...dans les années 70 les voitures n'avaient pas d'air-bags, on pouvait rouler en moto sans casque et circuler en voiture sans mettre la ceinture de sécurité. Jusqu'à la fin des années 90 on pouvait fumer comme des malades dans les avions et transporter tout ce qu'on voulait. Les temps changent et le passé reste au passé. Aujourd'hui grâce a internet le peuple dispose d'une tribune où il peut s'exprimer aussi librement que possible. A l'époque on ne nous à pas consulté non-plus au sujet de l'autonomie et pourtant...Tout ça pour dire que le peuple s'interesse à ce qui se passe aujourd'hui et de quoi sera fait demain, le passé c'est de l'histoire. Avec l'information qui circule sans frontieres et à la vitesse de l'éclair, les politiciens de tous bords, ne peuvent plus se permettre des écarts de conduite comme dans le passé, ils sont jugés et observés constament et en temps réel. Si le PS supporte et s'allie à un despote raciste comme c'est le cas, Si à travers ces actes le PS démontre des faits contraires à ce qu'il prône, c'est normal et juste de le signaler, de le faire savoir. Le peuple jugera sur l'acte, c'est son droit le plus légitime. Tes arguments sont ceux ...

5.Posté par Puna le 17/10/2011 15:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gabs...Tu affirmes des choses un peu trop vite. Tu dis, sans l'accord des Polynésiens ? Le 4 février 1963, c'est l'Assemblée Territoriale de la Polynésie Française qui donna son accord au CEP pour qu'il s'installe moyennant compensations.
C'est aussi sous la présidence PS de François Mietterrand que l'on à, de tres loin, tiré le plus de bombes. C'est aussi sous sa présidence que l'on à coulé le Rainbow Warrior. Aujourd'hui, comble du cynisme, c'est Oscar l'indépendantiste qui les répresente.


6.Posté par emere cunning le 18/10/2011 08:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

peine perdue, mon pauvre Gabs,
Toerau et Puna tapent à côté de la plaque, ils n'ont pas encore tilté, qu'en ce qui nous concerne, de Mitterrand à Sarko, c'est du pareil au même. Encore que les "pauvre con", « les crocs de boucher », etc du Sarko dont ils ont hérité, était adressé à des français, COMBLE DU CYNISME. Et c'est dire pour les autres....


7.Posté par Gabs le 20/10/2011 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je constate que la méthode Coué fonctionne toujours et au diable la réalité !

@ Puna : De quelles compensations tu insinues ? Celles que seulement 200 familles en profitent pleinement... au profit du reste de la population ! Tu dois sûrement faire partie d'une de celles-là pour réagir ainsi !

@ Toerau : il faudrait donc oublier le passé ? Le passé est la base, le socle d'aujourd'hui pour pouvoir construire demain. Oublier le passé c'est ne pas savoir d'où l'on vient et qui on est vraiment... Partant de ce constat, on ne sait pas où on va... à moins, bien sûr, de ne pas être du pays, être parachuté ici et chercher à imposer "son" propre passé, ses propres coutumes...

Mais tout ça n'est pas grave en soi ! Les polynésiens seront "nettoyés à coup de karcher" afin de les remplacer par des gens "civilisés" en costard-cravate à l'image des noirs et maghrebins des banlieues qu'un certain français pure souche, Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa a déclaré en 2007.

Je sais, Torea, il faut oublier ! C'est du passé ! Comme les camps de concentrations... c'est du passé !

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki