FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Exposition "Tiki" : conférences et sculptures "in situ" au Musée de Tahiti et des îles



Sculpteur aguerri, Jonathan Mencarelli a commencé lundi son œuvre "in situ".
Sculpteur aguerri, Jonathan Mencarelli a commencé lundi son œuvre "in situ".
PUNAAUIA, le 22 novembre 2016 - Le Musée de Tahiti et des îles organisera des conférences les 2 et 13 décembre prochains, autour de la grande exposition "Tiki". Aussi, pendant plusieurs semaines, six sculpteurs du fenua seront dans les jardins pour réaliser en "live" des performances artistiques et des démonstrations. Tous les autres artistes souhaitant participer à cet événement sont également les bienvenus !

"Cette série de performances artistiques et de conférences a pour objectif de faire vivre l'exposition Tiki qui est ouverte jusqu'en mars 2017", a expliqué hier matin Théano Jaillet, la directrice du Musée de Tahiti et des îles. Du 21 novembre au 13 décembre, et même après pour certains d'entre eux, six sculpteurs du fenua réaliseront des œuvres sur pierre et sur bois autour du thème "Tiki", dans les jardins de Te Fare Manaha. En effet, Jonathan Mencarelli, Teva Victor, Mataitai Tetuanui, Eriki Marchand, Augustin Kaiha et Paulin Tamarii ont répondu à l'appel, mais tous les autres artistes souhaitant se joindre à eux sont également les bienvenus. Les visiteurs auront ainsi l'occasion rare de suivre en direct l'évolution d'une pièce d'art et de découvrir les différentes techniques utilisées par les professionnels. Les réalisations seront ensuite exposées du 24 février au 7 mars. "Le Musée a aussi pour mission de promouvoir l'art contemporain et de le mettre en valeur", a rappelé Théano Jaillet.

Le thème "Tiki" étant vaste, plusieurs conférences seront également proposées les 2 et 13 décembre prochains. Des spécialistes livreront leurs différentes visions sur cet objet emblématique de la culture marquisienne, comme Tamara Maric ("Opération de sauvegarde des grands tiki de Puamau à Hiva Oa aux îles Marquises", Michèle de Chazeaux ("Le déplacement des tiki de Raivavae en 1965 de Mamao à Papearii"), Frédéric Torrente ("La fonction religieuse des tiki"), et plein d'autres encore (voir encadré ci-dessous).

Pour rappel, un concours d'arts plastiques a été lancé en début de semaine à destination des établissements scolaires et des Centres de jeunes adolescents (CJA). Les résultats seront connus le 24 février prochain, et les œuvres retenues seront exposées au Musée. Encore un autre événement à noter dans vos agendas : la présence de peintres, graffeurs et autres sculpteurs dans les jardins de Hiti, le parc du site culturel, du 20 au 24 février 2017. Un parcours permettra au public de voir en "live" les diveres créations des artistes dans un cadre exceptionnel. La galerie Winkler s'associera à ce rendez-vous qui porte un "autre regard", un regard contemporain, et exposera ensuite les œuvres du 23 février au 7 mars 2017.

Jonathan Mencarelli : "C'est intéressant de se réapproprier ce symbole très fort"

"J'ai emmené une pierre pesant plusieurs centaines de kilos, c'est du basalte de Moorea. Le tiki est la personnification même de l'identité de la culture marquisienne. Pour un artiste, c'est intéressant de se réapproprier ce symbole très fort. Je vais réaliser un tiki avec un corps traditionnel et une tête plus moderne, à la manière de Constantin Brâncuși, l'un des sculpteurs les plus influents du début du XXe siècle."

Exposition "Tiki" : conférences et sculptures "in situ" au Musée de Tahiti et des îles
Teva Victor : "Le tiki est au cœur de la culture polynésienne"

"Je vais sculpter une pierre de basalte, ce sera une pièce moyenne de 90 cm de haut environ, pesant une centaine de kilos. Je la finirai ensuite plus tard car, à compter de mardi prochain, je me consacrerai à ma nouvelle exposition à la salle Muriavai. Le tiki est à mon sens au cœur de la culture polynésienne. En tant qu'artiste, je vais revisiter cette pratique traditionnelle en y apportant ma touche personnelle ; je vais créer un tiki contemporain avec notamment une bouche réaliste, ma marque de fabrique en quelque sorte."

Paulin Tamarii : "Je vais réaliser un grand tiki marquisien en bois"

"Cela fait plus de trente ans que je sculpte, et sur tous les supports : bois, nacre, os, ivoire, etc. C'est un art que j'ai appris de mon père et que tous mes frères pratiquent également. Enseignant au Centre des métiers d'art, je suis aussi maître artisan depuis 2006. Je suis heureux de partager ma passion avec les autres artistes et faire une démonstration au public. Le tiki est une divinité marquisienne omniprésente dans notre culture. Originaire de Ua Huka, je vais réaliser un grand tiki marquisien en bois de 2 m de haut en marumaru (acacia)."

Les conférences

Vendredi 2 décembre :
- Michel Bailleul / "Le regard des Occidentaux sur les croyances et les pratiques magiques des Marquisiens"
- Tamara Maric / "Opération de sauvegarde des grands tiki de Puamau à Hiva Oa aux îles Marquises"
- Michèle de Chazeaux / "Le déplacement des tiki de Raivavae en 1965 de Mamao à Papearii"
- Michael Koch / "Les tiki meurent aussi"
- Pascal Erhel (en attente de l'intitulé)

Mardi 13 décembre :
- Véronique Mu-Liepmann / "Les objets marquisiens dans les collections françaises"
- Teiki Huukena / "Le symbole matahoata et l'effigie marquisienne"
- Frédéric Torrente / "La fonction religieuse des tiki
- Tara Hiquily (en attente de l'intitulé)

Contact : 40 54 84 40 / 87 73 29 25




Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki