Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Euro-2016 - Les Bleus ont flanché sur la dernière marche



Euro-2016 - Les Bleus ont flanché sur la dernière marche
Saint-Denis, France | AFP | dimanche 10/07/2016 - Des blessures, des polémiques en préparation, des matches stressants, un champion du monde envoyé au tapis en demie: du premier stage à Biarritz jusqu'à la finale de l'Euro perdue en prolongation, le parcours des Bleus a été épique.

. 17 mai: Tout commence à Biarritz

L'équipe de France débute à 17 (12 membres de la liste initiale des 23 et cinq réservistes) son stage de préparation au Pays Basque. Didier Deschamps le Bayonnais est comme à la maison et la star c'est bien lui. L'engouement autour de l'équipe de France se fait déjà sentir, plus de 9000 personnes assistent chaque jour à l'entraînement. Hatem Ben Arfa, réserviste, plébiscité par le public, suscite toutefois le débat: pourquoi n'est-il pas dans les 23?

. 24 mai: Varane forfait

Berezina. Après Karim Benzema (mis en examen dans l'affaire du chantage à la sex-tape), Mathieu Valbuena (non retenu pour raison sportive) et Mamadou Sakho (infraction présumée au code antidopage), Deschamps est contraint de se passer de Raphaël Varane, victime d'une déchirure à une cuisse. Privé de son patron de la défense, "DD" fait appel à Adil Rami, qui n'a plus joué en Bleu depuis trois ans, plutôt qu'à un de ses arrières réservistes (Umtiti, Sidibé).

. 26 mai: La saillie de Cantona

Dans le Guardian, Eric Cantona soupçonne Deschamps de ne pas avoir retenu Karim Benzema et Hatem Ben Arfa en raison de leurs "origines nord-africaines". "Deschamps a un nom qui sonne bien français. C'est peut-être le seul en France à avoir un nom aussi français. Personne ne s'est jamais mélangé avec personne dans sa famille. Comme les Mormons en Amérique", assène-t-il.

. 28 mai: Mathieu forfait

L'hécatombe continue: victime d'une blessure, Jérémy Mathieu est à son tour contraint de déclarer forfait. Cette fois, Deschamps intègre le jeune Samuel Umtiti (22 ans) dans les 23.

. 30 mai: France-Cameroun, Payet déjà

Le premier match amical à Nantes accouche d'une victoire (3-2), grâce à un but de Dimitri Payet à la 90e minute. Personne ne se doute alors que s'imposer en toute fin de match sera la marque de fabrique à venir des Bleus. Si Adil Rami, titulaire aux côtés de Laurent Koscielny, inquiète sur son niveau de jeu, Olivier Giroud, auteur d'un but, rassure tout le monde et éteint même quelques sifflets.

. 31 mai: Diarra forfait

Premier jour de stage à Neustift en Autriche et nouveau coup dur. Lassana Diarra a un problème persistant à un genou et déclare forfait. Il est suppléé par Morgan Schneiderlin.

. 1er juin: Benzema et le racisme

Didier Deschamps a "cédé à la pression d'une partie raciste de la France": Karim Benzema justifie son absence en équipe de France pour l'Euro en lançant une polémique spectaculaire. L'onde de choc est grande pour Deschamps, mais il refuse de réagir.

. 10 juin: Les larmes de Payet

Le match d'ouverture entre les Bleus et la Roumanie touche à sa fin quand Dimitri Payet, déjà auteur d'un centre décisif pour Olivier Giroud, libère la France d'une frappe du gauche exceptionnelle à la 89e minute. Son but et ses larmes d'émotion font le tour du monde, les Bleus ont souffert mais sont lancés (2-1).

. 15 juin: Griezmann sauveur à son tour

L'équipe de France est encore à la peine face aux Albanais qui la tiennent en échec. C'est alors qu'Antoine Griezmann surgit pour offrir la qualification en 8e de finale d'un coup de tête à la 90e minute. Payet ajoute un deuxième but dans les arrêts de jeu (2-0), un but célébré par une sorte de bras d'honneur de la part de Paul Pogba. La jeune star des Bleus niera ensuite avoir fait un tel geste, invoquant "une sarabande".

. 26 juin: Griezmann évite le trou d'Eire

Décidément, les Bleus ne font la différence qu'après s'être mis en difficulté, comme avec ce penalty concédé par Pogba dès la deuxième minute. Menés, ils s'en remettent à Griezmann, repositionné en seconde période près de Giroud et auteur d'un doublé en trois minutes pour renverser la situation (2-1).

. 3 juillet: Vikings éperonnés

La surprenante Islande a éliminé l'Angleterre en 8e, mais elle explose face aux Bleus en quarts de finale. A la mi-temps, il y a 4 à 0 pour les Bleus, le match est déjà plié. Score final 5 à 2.

. 7 juillet: "Schweini" trahit la Mannschaft, "Grizi" top buteur

La France efface 34 ans de malédiction face à l'Allemagne, qui l'a par trois fois éliminée (demi-finales des Mondiaux 1982 et 1986, quart de finale 2014), pour se hisser en finale où elle retrouvera le Portugal. Bastian Schweinsteiger, joueur talisman des Allemands, fait une main et provoque un penalty réussi par Antoine Griezmann. Le joueur de l'Atletico Madrid double ensuite le score, confortant un peu plus sa place de meilleur buteur de l'Euro avec 6 réalisations. Les Bleus sont en finale.

. 10 juillet: Eder anéantit le rêve bleu

Les Bleus semblent prendre l'ascendant après la sortie prématurée sur blessure de la superstar du Portugal, Cristiano Ronaldo, en larmes, dès la 25e minute. Las! La Selecçao, renforcée par le retour de Pepe en charnière centrale, est toujours aussi solide en défense et finit par trouver l'ouverture en prolongation grâce à un coup de canon d'Eder. La France passe à côté d'un troisième titre européen. Ronaldo, revenu en boitant et en serrant les dents, peut maintenant pleurer de joie: le Portugal remporte enfin son premier titre majeur!

Rédigé par () le Dimanche 10 Juillet 2016 à 11:23 | Lu 1618 fois






1.Posté par emere cunning le 11/07/2016 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dommage, dommage !
J'en ai tellement lu et entendu sur les bleus que j'aurais juré que la France gagnerait, fastoche. Et même, les doigts dans le nez après la sortie de Ronaaaldo blessé. Oupss (ce devait être les doigts de pied), le Portugal est reparti avec le trophée sous le bras !!! BRAVO PORTUGAAAAL. Beccasse jusqu'au bout des ongles, j'étais curieuse de voir la Tour Eiffel se parer aux couleurs du vainqueur, en vain.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance