Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Escrime – Challenge #1 : Des duels intenses mais fair-play


C’est parti pour la saison 2016-2017 de l’escrime polynésienne. La discipline suscite de l’intérêt auprès des petits et des adolescents et différents voyages sont au programme de 2017. Cinq clubs étaient présents pour en découdre au fleuret et à l’épée. Cet engouement n’est pas dû au hasard puisque le président de la fédération Bruno Sanchez intervient en milieu scolaire depuis des années.


La saison d’escrime a commencé le week end dernier dans le parking du lycée hôtelier de Punaauia transformé en zone de duels d’escrime, avec tout le matériel électronique nécessaire. Cette compétition était la première des trois compétitions du championnat de Polynésie proposé par la jeune  fédération polynésienne d’escrime, présidée par Bruno Sanchez. C’est la deuxième année consécutive que le championnat officiel est proposé.
 
Les duels ont été intéressants, chaque touche étant combattue âprement. Comme le tennis, l’escrime est une discipline de précision qui demande beaucoup de concentration. Plusieurs petits étaient en larmes après leur défaite, pas évident de gérer son stress ! Les parents étaient là pour soutenir leurs enfants lors de cette compétition qui s’est déroulée dans un esprit de franche camaraderie.
 
Le président de la fédération lui-même s’impose en senior open en fleuret comme à l’épée, devant Gabriel Egretaud en fleuret et devant Cyrille Viriot à l’épée. En moins de 17 ans, Jérémie Shan Sei Fan termine premier devant Maxime Rousseau en fleuret. A l’épée, c’est Manua Picard qui s’impose devant Hugo Sanchez. En moins de 14 ans, Germain Nathan s’impose au fleuret face à Elisée Djanel et à l’épée François Honovai s’impose face à Mauitahi Forges Davanzati au point en or, après une finale très serrée.
 
A l’épée chez les filles, Mélissa Luine s’impose en –de 17 ans, Emma Ruedas s’impose en – de 14 ans et Jamet Lada en fleuret – de 11 ans. Toujours en fleuret, en – de 9 ans, Hailey Gilroy s’impose devant Dayana Chung et Roxana Cimper-Dybman. SB

Belle finale proposée par les - de 14 ans
Belle finale proposée par les - de 14 ans
Bruno Sanchez, président de la fédération polynésienne d’escrime
 
Satisfaits de la participation ?
 
« C’est génial, on approche la centaine de participants pour la journée jeunes qui s’est déroulée samedi et la cinquantaine d’adultes en senior le dimanche. Ils ont été rejoints par quelques jeunes surclassés. On intervient également dans 28 écoles de Taravao à Mahina, avec 20 à 25 heures de cours de la maternelle SG jusqu’en CM2. On a une grosse activité avec trois clubs dont je m’occupe et deux dont s’occupe Arnaud Bellanger. Taravao et la Mission pour Arnaud, Punaauia, Tiki Club et les fines lames d’Arue pour moi, où il y a des jeunes prometteurs. »
 
Content du développement ?
 
« On a une kinésithérapeute, Nathalie Chapuis, une ancienne de l’équipe de France, qui vient faire les étirements en fin de séance dans tous les clubs et sera rattachée à la fédération polynésienne d’escrime. Arnaud Bellanger va prendre ses fonctions en tant que directeur technique pour structurer le haut niveau en prenant des jeunes de 11-12 ans qui seront susceptibles d’aller chercher des médailles. Il y a 50% de l’effectif de l’équipe de France qui est ultra-marin, alors aujourd’hui il passe à la Polynésie. »
 
C’est votre deuxième année d’existence en tant que fédération ?
 
« Oui, mais les clubs ont une dizaine d’années pour certains. On a le vent en poupe, on a réussi à avoir la délégation de service public. On a l’oreille attentive du ministère des sports, de la MAAT, du COPF, on est allés faire des compétitions à l’étranger et on a rejoint l’OFC, tout ça dans l’attente d’une reconnaissance internationale mais c’est compliqué politiquement au CIO. Ceci dit, on va quand même essayer de participer aux Jeux du Pacifique, si jamais l’escrime est intégrée.
 
« Cela n’empêche pas que tous les ans, on envoie des jeunes aux championnats de France minimes-cadet, en 2017 on en enverra 9 à Paris en juin. On participera aux Oceania à Nouméa en octobre 2017 en cadet-junior-senior-vétéran. Nous avons également les championnats de France vétéran, on partira à huit à Grenoble en juin 2017. » Propos recueillis par SB

Rédigé par SB le Vendredi 9 Décembre 2016 à 07:52 | Lu 604 fois





Dans la même rubrique :
< >

Sports | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017