Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Enseignement du reo mā’ohi vers une généralisation progressive et efficace



FAA'A, le 17 février 2016. (COMMUNIQUE) Du 4 au 5 février, s’est tenu un séminaire de directeurs à l’école de Pamata’i à Faa’a. Ces directeurs avec leur équipe pédagogique sont déjà dans le dispositif 5 heures d’enseignement de reo où vont y entrer progressivement. A l’initiative de M. GREIG, inspecteur de l’éducation en charge du dossier langues et culture polynésiennes (LCP), et du pôle LCP de la direction générale de l’éducation et des enseignements (DGEE), ce séminaire était inscrit sous le signe du partage d’expériences puisque scientifiques, directeurs et enseignants se sont succédés afin d’échanger sur les effets bénéfiques d’un volume d’enseignement plus conséquent en reo et sur sa mise en place.

Trois grandes expérimentations ont été menées entre 2005 et 2014. L’expérimentation « L’enseignement des langues polynésiennes à l’école primaire publique », appelée plus communément expérimentation LCP a été mise en place de 2005 à 2008. Ce dispositif prévoyait un enseignement renforcé des langues polynésiennes « reo mā'ohi » à raison de 5 heures hebdomadaires (essentiellement à l’oral) réalisé par un enseignant LCP autre que le titulaire de la classe. Par la suite, de 2008 à 2011, le dispositif Ecole Plurilingue d’Outre-Mer (ECOLPOM) s’est mis en place. Une entrée précoce dans l’écrit en tahitien en gestion coordonnée avec le français était prévue pour ce dispositif réparti sur sept sites de Tahiti et Moorea (île proche de Tahiti).ce dispositif a été poursuivi au travers de l’expérimentation Reo cycle 3. Ces trois expérimentations ont confirmé ce que la littérature scientifique internationale atteste depuis plus de 50 ans sur les effets positifs de l’enseignement bilingue. Concrètement, cela contribue au développement général des compétences langagières et engendre des corrélations positives entre la langue polynésienne et le français, en particulier à l’écrit. Plus précisément, l’apprentissage d’une langue polynésienne en gestion coordonnée avec celui du français contribue significativement aux indicateurs de la maîtrise de l’écrit en français.

Au mois d’octobre 2015, la ministre de l’éducation, Mme Nicole FAREATA SANQUER avait rappelé, dans un courrier adressé aux équipes pédagogiques, que l’enseignement du reo à raison de 5 heures hebdomadaires devait être encouragé. Aussi, Moana GREIG, inspecteur de l’éducation en charge de l’enseignement des Langues et Culture Polynésiennes (LCP) a réuni 18 directeurs d’écoles ainsi que les enseignants animateurs en LCP afin de les former au mieux. Anciens directeurs, directeurs, sientifiques, ateliers thématiques ont été au programme durant ces 2 jours afin de définir le cadre le plus propice à une mise en place effective et progressive de ces 5 heures de reo en gestion ccordonnée avec le français et l’anglais. Le rôle du directeur est primordial dans la réussite d’un tel dispositif et chacun a pu échanger, débattre afin de définir les meilleures conditions de réalisation (travail d’équipes, rôle des parents,...).

Au delà des objectifs patrimoniaux, il s’agit bien là de tendre vers une meilleure réussite scolaire chez nos élèves en profitant de la plue value d’un enseignement bilingue efficient. Un menu de contenus de formation continue a été presenté à l’ensemble des directeurs et le suivi de ces sites sera une des priorités du pôle LCP de la Direction Générale de l’éducation et des Enseignements.


Enseignement du reo mā’ohi vers une généralisation progressive et efficace

Ensemble des directeurs conviés à ce séminaire
Ensemble des directeurs conviés à ce séminaire

Rédigé par Pôle LCP - DGEE le Mercredi 17 Février 2016 à 14:04 | Lu 464 fois






1.Posté par Kaddour le 18/02/2016 07:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

au vu de la photo, me semble que le titre eut été plus exact s'il avait été : "ensemble des directrices conviées à ce séminaire" .... Elles représentent une large majorité ..... LOL
Quant à l'enseignement du réo maohi à l'école ? Why not ? Surtout que les parents ne font plus leur part de ce travail d'apprentissage des fondements de la socièté ! Un seul problème : ce travail ne se fera-t-il pas au détriment d'autres matières plus essentielles pour survivre dans le monde du XXI ème siècle ?

2.Posté par lebororo le 19/02/2016 01:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

reo mā’ohi... pas trop facile à écrire pour les jeunes... non plus.
Mais important pour la tradition du Fenua. ♥

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance