Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

En août 2017, la Polynésie française compte 275 918 habitants



PAPEETE, 13 novembre 2017 - Le recensement général de la population dénombre 275 918 habitants en Polynésie française. Ce comptage exhaustif quinquennal a été réalisé du 17 août au 13 septembre derniers par l’ISPF en collaboration avec l’Insee.

Ce sera la base statistique de référence utilisée durant les 5 prochaines années. L’exploitation des données du recensement général de la population polynésienne du 17 août 2017 sera faite en détail, au gré d’études spécifiques, au cours des prochains mois jusqu'en septembre 2018.

Mais après recoupement et affinage des données de recensement, l’Institut de la statistique en Polynésie française (ISPF) a dévoilé lundi les premiers chiffres de ce comptage exhaustif quinquennal, lors d’une conférence de presse organisée dans ses locaux en présence d’Isabelle Gauchenot, cheffe de mission pour l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Au 17 août 2017, 275 918 habitants résident dans l’une des 48 communes de Polynésie française. Cette population municipale augmente de 2,9 %, par rapport au dernier recensement, celui du 20 août 2012 qui avait dénombré 268 270 habitants. En 40 ans, la population de Polynésie française a été multipliée par deux depuis le recensement de 1977, qui avait recensé 137 382 individus sur le territoire.

La croissance de l’augmentation démographique dans les îles du Vent se stabilise progressivement. L’archipel abrite 75 % de la population polynésienne. (Source ISPF)
La croissance de l’augmentation démographique dans les îles du Vent se stabilise progressivement. L’archipel abrite 75 % de la population polynésienne. (Source ISPF)
La répartition démographique par archipel évolue peu au cours des cinq dernières années. Les trois-quarts (75 %) des Polynésiens sont toujours concentrés dans l’archipel des îles du Vent (Tahiti, Moorea-Maiao), qui montre une évolution démographique de 3,2 % en 5 ans avec un effectif de 207 333 au 17 août. L’archipel des îles Sous-le-Vent rassemble 13 % de la population (35 393 habitants), devant celui des Tuamotu-Gambier (6 % avec 16 881 habitants). On compte 9 346 habitants aux Marquises (3,4 %) et 6 965 habitants aux Australes (2,5 %).

Faa'a en tête mais en baisse

Dans l’archipel des îles du Vent, quatre communes ont franchi, entre 2012 et 2017, le seuil des 10 000 habitants : Arue, Hitia'a o te Ra, Teva i Uta et Bora Bora. Leur conseil municipal comptera en conséquence quatre conseillers supplémentaires et passera de 29 à 33 élus dès 2020, pour les prochaines élections municipales. Le franchissement de ce seuil démographique doit également permettre une augmentation des indemnités de fonctions des élus, mais impose de nouvelles contraintes budgétaires.

De même, la commune de Rangiroa franchit en 2017 les 3 500 administrés contre 2567 en 2012. Cette commune devient la plus peuplée de l'archipel des Tuamotu. Son Conseil municipal passera de 23 à 27 conseillers dès 2020.

Sur Tahiti, le processus d'étalement urbain se poursuit. La population municipale de Faa'a a diminué de 181 habitant depuis 2012 pour s'établir à 29 538 habitants en 2017. La commune demeure la plus peuplée de Polynésie française. Les populations de Punaauia, Papeete, Pirae et Mahina demeurent quasi inchangées. On observe en revanche une forte progression des populations de Papenoo, Mataiea, Papeari, Afaahiti, et de la commune de Taiarapu Ouest. A Moorea, la population de Afareaitu progresse de près de 5 %.

Comme en 2012 déjà, le recensement de 2017 observe un solde migratoire en déficit, dans la Collectivité. Ce déficit de 5 000 individus est moins important que celui de 7 600 mesuré en 2012. Il indique que globalement, sur la période, il y aura eu plus de départs que d'arrivées sur le territoire. En outre, la tendance baissière du solde naturel (différence entre les naissances et les décès) confirme le vieillissement progressif de la population observé depuis 1988. Dans l'ensemble, l'augmentation annuelle moyenne de la population polynésienne aura été de 1 500 individus depuis 2012.

Le recensement général 2017 de la population de Polynésie française a été financé sur les deniers de l'Etat par l'Insee pour un montant de 314 millions Fcfp. Près de 800 enquêteurs, dont un grand nombre recrutés pour l'occasion, ont été nécessaires pour faire ce relevé exhaustif sur l'ensemble du territoire de la Collectivité. L'opération était en préparation depuis 2 ans.

Entre 2012 et 2017, la plus forte croissance de population a été observée dans les communes de Mataiea et de Teahopoo. (Source ISPF)
Entre 2012 et 2017, la plus forte croissance de population a été observée dans les communes de Mataiea et de Teahopoo. (Source ISPF)

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 13 Novembre 2017 à 11:52 | Lu 3067 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 17:44 Le nouvel ATR d’Air Tahiti béni à Rurutu

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance