TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

En 2015, 12.388 policiers blessés en mission et en service, un nombre en lègère baisse




Près de 12.388 policiers ont été blessés en 2015, un nombre en baisse de 0,6% par rapport à 2014, avec toutefois davantage de blessés parmi les policiers assurant des missions de sécurité publique, selon une étude rendue publique mardi.

Hasard du calendrier, cette note est publiée trois jours après l'attaque au cocktail Molotov contre quatre policiers samedi dans l'Essonne. Plusieurs syndicats policiers ont appelé mardi à une grève du "zèle" et à des rassemblements devant les commissariats à la mi-journée. 

En 2015, six policiers sont décédés dans l'exercice de leur fonction, une "proportion deux fois moins importante comparée à 2014, année durant laquelle 11 policiers avaient perdu la vie", rapporte l'étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). La moitié des décès survenus en 2015 ont impliqué une arme, qu'elle soit à feu, blanche ou par destination.

Cet écart s'explique, selon l'ONDRP, par la diminution du nombre de tués en service, c'est-à-dire des décès survenus durant les heures de travail ou sur le trajet domicile-travail en dehors des interventions.

L'ONDRP constate également une légère baisse (-0,6%) du nombre de policiers blessés, soit une moyenne de 1.032 fonctionnaires blessés par mois, une "tendance essentiellement due à la diminution du nombre de blessures en mission (-2,8%) tandis que celui des blessés en service connaît une hausse de 1,5%".

Pour plus de la moitié des 12.388 policiers blessés en 2015, les "blessures surviennent plus fréquemment en service, c'est-à-dire durant les heures effectives de travail", explique l'ONDRP. Pour près de la moitié d'entre eux, les blessures résultent d'accidents bénins tels que des chutes, des entailles, des piqûres occasionnées de manière fortuite. 

Parmi les 5.674 policiers en mission de police, 65% assuraient des missions liées à la sécurité publique tandis que 27% étaient affectés au sein de la préfecture de police de Paris. Les compagnies de CRS concentrent quant à elles 5% des blessés (263 effectifs), 2% appartiennent à la police aux frontières (PAF) et 1% sont issus d'autres unités.

Autre fait notable, l'ONDRP note une hausse du nombre de policières blessées: elles étaient 1.889 en 2015, soit 1

avec AFP


Rédigé par Roxane Berget le Mardi 11 Octobre 2016 à 05:45 | Lu 145 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par simone grand le 11/10/2016 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sarkozy avait semble-t-il supprimé des postes de policiers dans les quartiers chauds disant: nous n'allons pas payer des nounous à ces jeunes." Le résultat de cette désinvolture est gravissime.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance