TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Egalité réeelle Outre-mer: La Fedom inquiète du calendrier




La Fédération des entreprises d'Outre-mer (Fedom) s'est inquiétée jeudi du manque de rapidité quant à la mise en oeuvre de certaines mesures économiques du projet de loi égalité réelle Outremer, et son président a demandé que le gouvernement intègre certains amendements dans la Loi de finances 2017.
Le projet de loi Egalité réelle Outre-mer a été adopté le 11 octobre en première lecture par les députés, mais doit désormais être débattu au Sénat à la fin de l'année ou en janvier. Or, le projet de loi de finances (PLF) 2017 et le projet de loi de finances de la sécurité sociale (PLFSS), par le biais desquels doivent transiter certaines mesures économiques et sociales du texte Egalité réelle, sont actuellement en cours de discussion, mais ne peuvent intégrer des mesures encore non adoptées par les sénateurs.
Conséquences: la Fédom craint "que des mesures économiques et fiscales importantes" ne soient décalées d'un an, jusqu'au projet PLF 2018.
"Nous avons des inquiétudes sur le calendrier. Je demande au gouvernement qu'il reprenne les amendements sur lesquels il était favorable et les mettent en loi de finances", a déclaré Jean-Pierre Philibert, lors d'une conférence de presse à l'issue d'un conseil d'administration de la Fédom.
Parmi les amendements qu'il souhaite voir intégrés dans le PLF 2017, il cite notamment la possibilité pour les contribuables de l'Hexagone d'investir dans le fonds d'investissement de proximité outre-mer (FIPDom), qui s’adresse à des entreprises implantées dans les DOM. "Une mesure très attendue", selon M. Philibert. 
Autre amendement qu'il souhaite voir repris par le gouvernement dans le PLF: l'extension du crédit d'impôt aux entreprises oeuvrant dans le logement intermédiaire, "une filière en panne", a-t-il souligné.
Mais la Fedom déplore aussi que dans le PLF 2017 ait été actée l'augmentation d'un point du crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE, qui passera donc de 6% à 7% de la masse salariale pour les salaires allant jusqu'à 2,5 fois le Smic), pour les entreprises hexagonales, mais pas pour les entreprises ultramarines.
"Le gouvernement parle de convergence dans le projet de loi Egalité réelle outre-mer, et l'un de ses premiers gestes consiste en une divergence", a déploré M. Philibert.  
Enfin, la Fedom s'inquiète également dans le PLFSS 2017, d'un "coup de rabot" sur les exonérations de charges spécifiques pour les travailleurs indépendants en Outre-mer, "chiffré à 30 millions d'euros par an à compter de 2017". La ministre des Outre-mer Ericka Bareigts s'est dite récemment favorable à l'idée de revoir la dégressivité du dispositif. 

avec AFP

Rédigé par Roxane Berget le Vendredi 28 Octobre 2016 à 05:58 | Lu 179 fois


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance