Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Education : la directrice de la DGEE a déjà démissionné



Le 1er septembre dernier Yvette Tommasini, la nouvelle directrice de la DGEE et Nicole Sanquer la ministre de l'éducation semblaient être sur la même longueur d'onde. Visiblement ça n'a pas duré.
Le 1er septembre dernier Yvette Tommasini, la nouvelle directrice de la DGEE et Nicole Sanquer la ministre de l'éducation semblaient être sur la même longueur d'onde. Visiblement ça n'a pas duré.
PAPEETE, le 7 octobre 2015. Le 1er septembre dernier la ministre de l'Education intronisait officiellement la première directrice générale de l'éducation et des enseignements. A peine quelques jours plus tard, Yvette Tommasini jetait l'éponge. Sa démission a été actée officiellement le 30 septembre dernier.

Ce devait être l'image des relations "apaisées" entre l'Etat et le Pays sur les questions de l'éducation où régulièrement, au cours des dernières années, les deux partenaires : territoire d'un côté et vice-rectorat de l'autre, étaient à hue et à dia au sujet de la répartition des compétences. Le 1er septembre dernier avec la nomination à la tête de la DGEE d'une polynésienne, inspectrice régionale de l'Education, issue du sérail de l'Education nationale et du vice-rectorat on pouvait penser que les passerelles étaient réellement établies. Yvette Tommasini prenait en charge les opérations ultimes de la mutation complète des services de l'éducation locaux (avec la fusion des anciennes DEP et DES) devant s'achever pour le 1er janvier 2016. Devant les personnels de la DGEE, la ministre et la directrice de la DGEE parlaient alors un langage commun où la fluidité de communication entre services était le maître mot.

Hélas, à peine quelques jours plus tard, la situation s'est clairement tendue et la communication a été rompue ni plus ni moins. Au point que la toute fraîche promue directrice générale remettait une lettre de démission auprès du gouvernement qui l'avait nommée une semaine auparavant. Aucune explication officielle n'a fuité sur les raisons de ce changement de cap qui met en évidence néanmoins une mésentente ou une incompréhension des missions et des fonctions. La démission officielle d'Yvette Tommasini a été finalement acceptée, et un arrêté ministériel du 30 septembre paru au Journal officiel du 2 octobre la valide. Dans la foulée, un directeur général par intérim est nommé à la tête de la DGEE, il s'agit de Thierry Delmas qui occupait jusque là un poste de proviseur de la vie scolaire au sein du vice-rectorat de Polynésie française.

Rédigé par Mireille Loubet le Mercredi 7 Octobre 2015 à 17:44 | Lu 6805 fois







1.Posté par stefram le 07/10/2015 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Madame TOMMASINI a démissionné , et que devient-elle ? Elle est retourné à son ancien poste au VICE RECTORAT ?

2.Posté par bluff le 08/10/2015 04:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un chef de service ne peut pas travailler avec un gouvernement pareil

3.Posté par manoivi le 08/10/2015 07:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est sur le fond qu'il faut travailler aujourd'hui. Comment peut-on accepter aujourd'hui que des jeunes titulaire d'un BTS ou d'un niveau universitaire n'ai jamais lu un livre de leur vie, et le ne peux parle pas de cas particuliers mais de la généralité, incompréhensible!!!
Œuvre-t-on comme autrefois, par passion, ou seulement pour l'argent et son propre petit confort!!!

4.Posté par Kaddour le 08/10/2015 07:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La ministre et la directrice se font tirer le portrait, toutes deux souriantes, toutes deux "sur la même longueur d'onde", toutes deux fleuries, toutes deux charmantes à souhait.... Combien j'aimerai revoir un portrait de ces deux représentantes aujourd'hui !!! LOL

5.Posté par tt le 08/10/2015 08:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tommasini !!! ma prof d'histoire geo au lycée du Taaone

ya presque 20ans de cela.

Superbe Prof

6.Posté par gatien le 08/10/2015 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Beaucoup n'osent rien dire, par peur, mais c'est la politique de la ministre qui est en cause, allez donc regarder ce qui se passe du côté de la DES notamment…la démission de madame Tommasini n'est que l'arbre qui cache la foret

7.Posté par Tatou le 08/10/2015 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Beaucoup de services sont touchés par la mauvaise mentalité de ce gouvernement

8.Posté par Zikouille le 08/10/2015 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore un exemple d'un(e) MISS-nistre ( ça aurait pu être un chef dune administration du territoire) qui ne supporte pas de travailler avec plus compétent qu'elle !
Nos ministre sont les meilleurs du monde ils n'ont pas de leçons a recevoir de personnes qui maîtrise le sujet, (c'est de l'ironie ;-))


9.Posté par stefram le 08/10/2015 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est quoi cette mauvaise mentalité de ce gouvernement ? et que se passe t-il à la DES ?

10.Posté par Mathius le 08/10/2015 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'y vois surtout comme d'habitude des fonctionnaires qui se regardent le nombril., combien d'entre eux se sentent responsables de l'échec scolaire en POLYNESIE?

11.Posté par toto le 08/10/2015 21:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Elle a eu raison de démissionner, le pays est en train de perdre plusieurs postes au profit de l'état, la seule personne qui défendait le pays par rapport a'état à été viré par le ministère. le pays perds beaucoup au niveau de l’éducation face a l'état..IL ne suffit pas. de dire amen face au vice rectorat.
Et puis le 2nd degré ne peut pas être conduit par des personnes du 1er degré.
Au ministère, il ne reste que des personnes du 1er degré pour prendre des décisions concernant le 2nd degré.
Et puis si on nomme une directrice ou un directeur faut le laisser travailler. Chez nous, c'est lun conseiller qui dirige tout..
Pauvre personnels de la DGEE? DEGUEUXpour certAINS.lol

12.Posté par TuladiBouffi le 09/10/2015 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme le directeur du CHPF avec Howell, elle n'a pas répondu aux SMS, crime de lèse majesté ! allez hop circulez ya rien à voir. Il est beau le gouvernement d'Edouard 1er, qui se ressemble s'assemble, pas vrai @ Mathius !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Novembre 2017 - 18:35 Le salon du livre 2017 : "une réussite"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance