Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Ecoparc : l'association Haururu monte au créneau



17 membres du conseil d'administration de l'association Haururu ont voté contre ce projet Ecoparc
17 membres du conseil d'administration de l'association Haururu ont voté contre ce projet Ecoparc
PAPENOO, le 05/08/2016 - L'association culturelle de Papenoo ne veut plus du tout entendre parler du projet Ecoparc prévu dans la vallée de la Maroto. Lors de leur conseil d'administration qui s'est tenu le 3 août dernier, 17 membres sur 20 ont voté contre ce projet touristique. Une décision qui fait suite à la présentation de ce projet par le comité de pilotage le 16 juin dernier, où le village d'accueil géré par Haururu sera déplacé. Un coup de massue pour ces défenseurs de la culture.

C'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Lors du comité de pilotage du projet Ecoparc qui s'est tenu le 16 juin dernier, il a été proposé de déplacer le village géré par l'association Haururu. Une idée qui ne ravit pas du tout les concernés : "Ça fait plus de 30 ans, que nous sommes sur ce site, on a bâti des fare sur ce site, et il y a du monde qui vient. Et c'est eux qui viennent nous dire de sortir ? On n'est pas dans un pays démocratique ? Cette proposition nous affecte vraiment, en plus des téléphériques et ça nous fout en rogne", prévient Alphonse Faufau, président de Haururu.

En plus de ce déplacement, un projet de route est également prévu au-dessus de Fare Hape. "Quels seront les dégâts les jours de pluie ? Tous les marae seront engloutis dans la terre ou dans la boue. Nous ne sommes pas d'accord. Voilà ce qui est ressorti de ces réunions menées par Jean-Christophe Bouissou et les promoteurs", explique Alphonse.

Deux nouvelles qui tombent comme des "bombes pour nous". Ce vendredi dernier, plusieurs associations se sont réunies derrière le tāvana pour dénoncer à nouveau ce projet Ecoparc. D'ailleurs, le 13 août prochain, une deuxième marche sera réalisée dans la vallée de la Maroto, à partir de 8 heures. "On va en voiture jusqu'à Mati'eti'e, au PK 6, et on va à pied jusqu'à Maeru vahine où on s'arrêtera pour réunira et on parlera de ce projet Ecoparc". Une première marche a été réalisée le 4 juin dernier.

Protester contre ce projet, c'est bien, mais l'association a une contre-proposition à faire. Elle aurait d'ailleurs été présentée au ministre de la culture et de l'environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu. "Nous l'avons rencontré jeudi et il a été séduit par notre projet qui porte le nom de Fare Fenua", précise le président de Haururu, qui estime s'être trompé de ministre depuis le début de cette affaire.

Dans ce projet, l'aspect culturel est mis en avant. "On va d'abord faire un fare rāpa'au, où on pourra retrouver les plantes médicinales et les médicaments traditionnels. Il y a même un médecin qui nous soutient, c'est taote Parrat et toute son équipe. Ils étaient venus en séminaire là-haut. C'est urgent pour eux de monter ce projet. Ce sera une immersion dans la culture. On a prévu aussi un fare de gravure sur bois, pareil pour le caillou, sans oublier les jeux traditionnels et le plus urgent pour moi est de garder le fameux pétroglyphes qu'on appelle le 'Opurei a Pere. Nous allons le couvrir".

Un projet qui se chiffre en dizaine de millions, et "les financements ne devraient pas tarder, l'année prochaine tout sera mis en oeuvre pour faire vivre ce village", assure Alphonse Faufau, et de conclure, "on veut faire des trucs anciens chez nous, et pas de blocs de ciment et puis esquinter notre montagne".

Un aperçu de ce qui est proposé dans le projet Ecoparc, et qui a créé l'indignation de l'association Haururu. Sur cette photo, la nouvelle route (en jaune) qui passe au-dessus du site de Fare Hape (zone en rouge).
Un aperçu de ce qui est proposé dans le projet Ecoparc, et qui a créé l'indignation de l'association Haururu. Sur cette photo, la nouvelle route (en jaune) qui passe au-dessus du site de Fare Hape (zone en rouge).

Rédigé par Corinne Tehetia le Vendredi 5 Août 2016 à 16:02 | Lu 2861 fois







1.Posté par Je suis contre tout le 05/08/2016 17:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis fonctionnaire ou assimilé grassement indexé ou rémunéré par une des multiples officines publique. J'ai été biberonné au CEP et je ne veux aucun projet de développement qui pourrait donner des emplois et surtout je ne veux pas payer d'impôts pour indemniser le chômage de tous ces faignants. J'ai conscience que le Pays est dans la mouise et j'ai LA solution : aller voir l'Etat pour qu'il crache encore plus au bassinet.

2.Posté par viracocha le 05/08/2016 18:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un grand BRAVO à cette association !!!
La population vous soutient à 100%
Il ne faut rien lâcher. à ces affairistes pollueurs et destructeurs de l'environnement

3.Posté par Mathius le 06/08/2016 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Buissou fait de la politique comme Flosse, il aime et défend les magouilleurs. Il serait temps qu'edouard remarque que son pays avec des ministres incompétents est chaque jour d'avantage en fritche.....

4.Posté par Erick Monod le 06/08/2016 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On connaît bien les noms des associations qui sont opposées à ce projet d'Ecoparc ...et c'est normal et démocratique dans un débat .
Par contre , il est vraiment étrange que les promoteurs ne soient jamais identifiés et soient aussi discrets , laissant des membres du gouvernement en première ligne ...Pourquoi ?
Est ce la nature même du projet ? Qu'est ce que veut dire "Ecoparc" ? Quelle superbe magouille est-on en train de nous préparer ?
Après avoir abîmé parfois de manière irrémédiable les côtes et les plages de Tahiti , voilà que l'on veut détruire , sous couvert d'aménagements touristiques , les vallées et plateaux de l'intérieur de l'île .

5.Posté par Tonton le 07/08/2016 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour , Et La privatisation des plages publiques ainsi que des accès direct à la Mer , la loi Maritime pourtant FRANCAISE!!! et la encore bafoué chaque jour, et personne ne dit rien , c 'est normal regardez bien de plus prés qui y Habite , a bon entendeur sa_pue Lollllllllllllll

6.Posté par Tantine le 07/08/2016 15:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Tonton,
Peut-être bien qu'ils veulent copier nos zélus qui ont privatisé nos hippodromes et nos autoroutes pour mieux empocher le pactole par les cacquarantaises de leurs copains coquins qui puent. hé tonton, pourquoi tu tousses ? Faut pas t'étouffer pour si peu.

7.Posté par Lydie le 08/08/2016 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que l'association Haururu continue à se battre pour que cette vallée soit préservée .Nul besoin de téléphérique pour faire venir les touristes, nul besoin de route goudronnée.Ce que recherchent les touristes, c'est l'authenticité. On l'a déjà grâce à cette association et tous ceux qui partagent ses idées et projets.

8.Posté par lex le 09/08/2016 13:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

allez nuna''à maohi allons marché pour notre vallée....

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Août 2017 - 17:22 Une nouvelle ère à Polynésie 1ère radio

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance