Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


ESPE : les lauréats du Capes externe félicités



De gauche à droite : Marion, Turami et Vainui, lauréates du CAPES Lettres, et Orianne, lauréate du CAPES Anglais. (Photo service de communication UPF).
De gauche à droite : Marion, Turami et Vainui, lauréates du CAPES Lettres, et Orianne, lauréate du CAPES Anglais. (Photo service de communication UPF).
PAPEETE, 6 juillet 2017 - Alors que se déroulent les inscriptions pour la prochaine rentrée, l’École supérieure du professorat et de l'éducation (ESPE) de la Polynésie française, accueillait mercredi quelques-uns des lauréats déjà rentrés de métropole où ils ont brillamment passé les oraux de ce concours d’Etat particulièrement sélectif.

Ils seront plus d’une vingtaine, toutes disciplines confondues, C’est qu’ils étaient nombreux cette année encore, les jeunes Polynésiens à souhaiter devenir enseignants dans le secondaire pour transmettre leurs connaissances et leur amour pour une discipline (Anglais, Lettres, Mathématiques, Physique-chimie, Histoire-géographie, Tahitien…), dans les établissements publics et privés.

Pour concrétiser ce beau projet, que d’années d’efforts ! Il leur a fallu obtenir une licence, puis s’inscrire en master, pour pouvoir passer des épreuves qui les mettaient en concurrence avec leurs homologues métropolitains. Cette année, le ministère de l’Education nationale a mis 7 315 postes au CAPES externe toutes disciplines confondues. Parmi les 38 033 inscrits, des candidats polynésiens qui doivent affronter des difficultés particulières liées à l’éloignement. Lors de la première phase du concours en avril, ils ont passé les épreuves écrites en même temps que la métropole, donc de nuit ! A l’issue de cette première sélection dont les résultats n’ont été connus que fin mai, les « admissibles » ont été convoqués en métropole pour les oraux d’admission. Après un long voyage en avion, ils ont rejoint en juin la ville de province où les attendait les jurys qui allaient décider de leur carrière : Tours pour les Lettres, Orléans pour l’Anglais, Nancy pour les Mathématiques…Les derniers convoqués ont appris leur succès ou leur échec avant leur retour au fenua. Autant de tracas et de contraintes que seuls vivent les candidats ultramarins.

Le directeur de l’ESPE de Polynésie française, Jean Chaumine, et les équipes pédagogiques qui ont formé et entraîné les lauréats ne peuvent que saluer la persévérance qui a permis à leurs étudiants et anciens étudiants de surmonter difficultés d’un tel parcours.

Les quatre lauréates présentes à l’ESPE ce mercredi matin ont témoigné du caractère essentiel du soutien de leur entourage familial, qui a dû s’adapter aux différentes contraintes d’un concours dont la préparation a requis toute leur énergie pendant des mois, voire des années. Certains nouveaux certifiés, puisque c’est ainsi qu’on les désigne, ont cumulé activités professionnelles et préparation d’épreuves hautement spécialisées, ou ont préparé plusieurs concours à la fois (enseignement général et enseignement de deux disciplines en lycée professionnel). Elles ont pu, comme leurs collègues, aussi compter sur le soutien sans faille des enseignants qui les ont entraînés jusqu’au jour du départ.

L’on mesure le soulagement et la joie ressentis à la publication de résultats tout à fait honorables en comparaison avec les candidats métropolitains.
Après des vacances bien méritées, ils achèveront leur formation par une année de stage pendant laquelle ils devront encore faire leurs preuves et obtenir un master 2.

Puissent ces nouveaux certifiés, dont la vocation et le désir le plus cher est former la jeunesse du Pays, servir de modèles aux jeunes bacheliers qui s’apprêtent à commencer des études universitaires.

Données chiffrées pour le CAPES externe 2017

Cette année, le ministère de l'Education nationale a mis 17 483 postes aux concours d'enseignants du second degré, dont 7 315 au capes externe toutes disciplines confondues. Le nombre total d'inscrits est en hausse en 2017 : 38 033 (contre 36 779 en 2016)

CAPES EXTERNE Section : TAHITIEN
1 seul poste au concours cette année. L'oral a été organisé localement.

La lauréate : TUPORO RAUREVA JOSIANE


CAPES EXTERNE Section : LETTRES OPTION LETTRES MODERNES
1137 admis à l’échelle nationale

En Polynésie française : 6 admissibles et 4 admises :
BRUOT SABRINA VAINUI
HUBERT MARION JENNIFER
ITCHNER TURAMI
MOU VAIHERE CHANTAL


CAPES EXTERNE Section : LANGUES VIVANTES ETRANGERES : ANGLAIS
847 admis à l’échelle nationale

En Polynésie française : 4 admis :
GRILLET ORIANNE POEHEANA MARIA
TAUAROA RAHEI NATASHA
VONS MARINA ODILE DOMINIQUE
YUNE VATEA


CAPLP EXTERNE Section : LANGUES VIVANTES - LETTRES OPTION ANGLAIS – LETTRES
175 admis à l’échelle nationale dont 8 en Polynésie française.

ALLGAIER ANNE CATHERINE
FAAIO MARINA TETUANIO
HUCK RUTA-VAITIARE VALERIE
IENFA JOHANN EMMANUEL HEREMOANA
LO KIN PO VALERIE
NGO MARIE
WILSON LUCIE MICHELLE POEHERE
YUNE VATEA


CAPES EXTERNE Section : MATHEMATIQUES
6 admissibles en Polynésie française.
1066 admis à l’échelle nationale et 2 admis en Polynésie :

AMAR DOMINIQUE
HAINAUX FRANCK ALEXIS SERGE

Et 1 admise au concours privé :
CAFEP-CAPES (PRIVE) Section : MATHEMATIQUES : VERSIGLIONI VAIANU SIMONE MIRIAMA


CAPLP EXTERNE Section : MATHEMATIQUES - PHYSIQUE CHIMIE
HAINAUX FRANCK ALEXIS SERGE
TAVERE HEREITI ODILE MARIE
TEUIRA TEEHUARII TAUHANIHEREHIA
WONG RUDY TIMIONA
1 admis dans le privé :
CAFEP-PLP (PRIVE) Section : MATHEMATIQUES - PHYSIQUE CHIMIE
ALLAGUY-SALACHY BERNARD HUBERT

Rédigé par compte rendu par UPF le Jeudi 6 Juillet 2017 à 10:42 | Lu 983 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance