Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Deuxième Festival international de la Bounty : et vogue le capitaine William Bligh…



De gauche à droite : Lionel Teihotu, du GIE Tahiti Tourisme, Benjamin Huber, de l'association Bounty Tahiti, Maurice Bligh, le descendant du célèbre capitaine William Bligh, et Thérèse Huber.
De gauche à droite : Lionel Teihotu, du GIE Tahiti Tourisme, Benjamin Huber, de l'association Bounty Tahiti, Maurice Bligh, le descendant du célèbre capitaine William Bligh, et Thérèse Huber.
PAPEETE, le 6 ocotbre 2015 - L'association Bounty Tahiti a présenté, hier matin au GIE Tahiti Tourisme, le programme de la deuxième édition du Festival international de la Bounty. Du 9 au 11 octobre, le public pourra revivre cette célèbre page de l'Histoire grâce à un village animé sur la place Vaiete, mais aussi rencontrer Maurice Bligh, le descendant du capitaine William Bligh.


Le Festival international de la Bounty est de retour pour le plus grand plaisir des amateurs d'Histoire, de voile, de culture, et de tous les autres. La deuxième édition se tiendra du 9 au 11 octobre, sur la place Vaiete, au niveau des quais des goélettes, devant le GIE Tahiti Tourisme. C'est en 2012 que l'association Bounty Tahiti, créée par Benjamin et Thérèse Huber, a eu l'idée de créer cette manifestation avec comme objectif phare : ramener la Bounty à Tahiti, en construisant une réplique de l'embarcation (lire ci-contre).

Pour célébrer l'événement, les organisateurs ont ainsi imaginé un village Bounty qui sera animé par de la musique, des danses, du ma’a Tahiti et des spécialités à base de ‘uru. Par ailleurs, les visiteurs découvriront une boutique vintage, des livres, des démonstrations d’escrime, des promenades en pirogue double, des conférences animées par Sir Maurice Bligh, le descendant du fameux capitaine William Bligh, etc. Un concours de cuisine du meilleur plat salé à base de ‘uru sera en outre organisé samedi 10 octobre, de 11h30 à 12h30, avec un billet d’avion à gagner. Enfin, des milliers de croisiéristes débarqueront à Papeete ce week-end et auront droit à des shows de paréos et de cocos, ce qui devrait contribuer à la réussite de la fête.

LE 'URU AU CŒUR DE L'HISTOIRE

Nous connaissons tous peu ou prou l'épopée de William Bligh, cet emblématique capitaine de la Bounty venu à Tahiti au 18e siècle dans le but de ramener des plants d'arbres à pain ('uru) aux Antilles afin de nourrir les esclaves des colonies anglaises. C'est tout d'abord un échec, car l'expédition, perdant du temps à vouloir passer par le cap Horn, en vain, n'arrive à bon port que le 26 octobre 1788. Débarquant à la mauvaise saison pour récolter les 'uru, Bligh doit alors patienter six mois pour embarquer sa précieuse cargaison. Quand Bligh annonce à son équipage son intention de faire encore route à l’Est et de faire ainsi le tour du globe, le lieutenant Fletcher Christian prend la tête d’une mutinerie et s’empare du navire dans la nuit du 28 au 29 avril, abandonnant son capitaine à son propre sort avec 18 hommes, dans une chaloupe.

Mais c'était sans compter sur son talent de marin exceptionnel… De retour en Grande-Bretagne, Bligh est finalement acquitté par la cour martiale en 1790, pour la perte de la Bounty, puis désigné à la tête du navire Providence en 1792. N'écoutant que son courage, Bligh réitère la même mission qu’avec la Bounty, cette fois avec succès. Pour l'anecdote, en réalité, les esclaves antillais ne voudront jamais manger les fruits de l’arbre à pain… Pour autant, il a fait une carrière honorable dans la Royal Navy, en commençant mousse à sept ans et terminant vice-amiral.


Du 9 au 11 octobre, contribuez au projet de construction de la réplique de la Bounty et rencontrez Maurice Bligh, qui est intarissable sur cette célèbre page de l'Histoire et a écrit notamment un livre tiré de l'un des journaux de bord de son aïeul.

Thérèse et Benjamin Huber : "L'objectif est de ramener la Bounty à Tahiti"

"L'idée a commencé à germer en 2012, et nous nous sommes aperçus, mon mari et moi, qu'il y avait plein de passionnés de la Bounty de par le monde. Il existe des associations, des musiques, des musées, et certains réalisent même des pèlerinages à Tahiti, mais aussi à Tubuai, à Pitcairn. Nous aimerions ainsi créer un parcours pour que tous ces férus puissent découvrir l'Histoire, mais aussi les richesses de la Polynésie. Maurice Bligh a répondu de suite présent ; c'est la troisième fois qu'il vient à Tahiti et souhaite laisser une trace de ce bel héritage. Nous avons une pension de famille à Paofai depuis neuf ans et, au quotidien, nous sommes confrontés au désir des touristes de découvrir autre chose que les plages. Notre projet est de valoriser encore plus les atouts culturels du fenua qui sont uniques. L'aventure de la Bounty est en fait à multiples tiroirs : il y a l'Histoire bien sûr, les descendants, etc. mais également la littérature, le cinéma, la botanique…
Notre rêve est de ramener la Bounty à Tahiti. Le budget nécessaire est de cinq millions d'euros (environ 595 millions Fcfp, ndlr) ; nous avons créé une association, et des partenaires mondiaux nous aident, mais il nous manque encore un million (environ 120 millions Fcfp, ndlr), donc nous cherchons aussi des mécènes pour obtenir des fonds. Les plans se trouvent à Greenwich, en Angleterre, et notre chantier naval est basé à Barcelone. La construction de la réplique sera réalisée en fibres de verre, pour résister à la forte humidité locale, avec un habillage en bois. Nous souhaiterions ensuite y créer un restaurant, faire des cabines pour loger des personnes, etc. Il faudrait davantage de projets structurants pour remplir le bateau. Les partenaires du tourisme l'ont bien compris, le but est de contribuer à la promotion de la Polynésie et de faire venir encore plus de visiteurs."

Le programme

Village Bounty
- Stands et livres (éditions Haere Po, éditions Présumées…) autour du thème de la Bounty
- Conférences animées par : Sir Maurice Bligh (descendant du capitaine Bligh), Robert Koenig (éditions Haere Po).
- Animations Bounty par les étudiants en Licence d’anglais à l’Université de la Polynésie française (accueil d’un paquebot de croisière)
- Toutes les heures, excursion en pirogue double dans le port de Papeete, avec initiation à la perle
- Démonstrations d’escrime
- Restauration à thème : le ‘uru sous toutes ses formes

Concours de cuisine
- Concours du meilleur plat salé à base de ‘uru. Le 10 octobre, de 11h30 à 12h30
- 1er prix : un billet d’avion sur Air Tahiti Nui à gagner (PPT/LAX/PPT).
La meilleure recette sera servie à bord des avions de la compagnie lors du prochain Festival de la Bounty
- 2e prix : 2 excursions en pirogue double offertes sur la découverte de la perle
- 3e prix : un livre sur la Bounty des éditions Haere Po

Contact : Thérèse Huber au 89 72 56 28

Rédigé par Dominique Schmitt le Mardi 6 Octobre 2015 à 18:07 | Lu 1699 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance