TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Deux vaccins expérimentaux anti-Zika efficaces chez des singes




Washington, Etats-Unis | AFP | jeudi 22/09/2016 - Deux vaccins génétiques expérimentaux ont été efficaces pour protéger des singes contre le virus Zika, selon une étude des Instituts nationaux américains de la Santé (NIH) publiée jeudi dans la revue Science.

Un de ces vaccins est également testé chez des humains aux Etats-Unis dans le cadre d'un essai clinique de phase 1 pour évaluer son innocuité et sa capacité à produire une réaction immunitaire.

Aucun vaccin ou antiviral contre le Zika n'est commercialisé à ce jour.

Les scientifiques de l'Institut américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) ont développé ces vaccins par manipulation génétique, afin de produire une particule simulant le virus Zika. Les vaccins ne contiennent ainsi pas de substances infectieuses.

Après avoir vacciné des macaques rhésus avec chacun des deux vaccins expérimentaux, les chercheurs les ont infectés avec le Zika.

Les deux vaccins ont été "très efficaces" pour protéger ces animaux, surtout avec deux doses, indique le NIAID.

Un de ces vaccins (VRC5288) fait actuellement l'objet d'un essai clinique de phase 1 avec des volontaires aux Etats-Unis.

Si les résultats sont favorables, le NIAID commencera une étude clinique de phase 2 dans des pays où l'infection de Zika est endémique, comme le Brésil, début 2017.

Un essai clinique de phase 1 devrait aussi avoir lieu avec le second vaccin (VRC5283).

L'infection par le Zika, surtout transmise par une piqure de moustique et parfois par voie sexuelle, passe souvent inaperçue ou provoque des symptômes bénins durant au plus une semaine.

Mais si une femme enceinte infectée transmet l'infection au foetus, le virus peut provoquer des malformations congénitales irréversibles dont surtout la microcéphalie, un développement insuffisant du cerveau de l'enfant.

Pour l'ensemble des Etats-Unis et de ses territoires, le nombre global de cas d'infection approche les 21.000, dont 3.175 sur le territoire continental.

Parmi les territoires sous administration américaine, Porto Rico est de loin le plus touché avec plus de 17.000 cas.

Rédigé par () le Jeudi 22 Septembre 2016 à 10:22 | Lu 144 fois


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies