Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Deux jours pour le handicap à la Pointe Vénus



Les services de la mairie, du Pays et les associations organisent ensembles deux jours pour les personnes handicapées à la Pointe Vénus
Les services de la mairie, du Pays et les associations organisent ensembles deux jours pour les personnes handicapées à la Pointe Vénus
PAPEETE, le 30 novembre 2015 - La commune de Mahina prépare un gros évènement pour la Journée internationale des personnes handicapées, les 2 et 3 décembre prochains. Autour de 500 personnes sont attendues à la Pointe Vénus pour des journées sportives, ludiques et éducatives. Ce sera l'occasion de rencontres entre les personnes handicapées et le public, les associations et les professionnels du handicap.

Pour cette Journée internationale des personnes handicapées, la commune de Mahina a décidé d'organiser à nouveau un grand évènement ludique et sportif à la Pointe Vénus. Entre 400 et 600 personnes sont attendues, dont de nombreux handicapés. Une délégation d'une cinquantaine de personnes de Moorea et une autre d'une demi-douzaine venant de Bora Bora ont annoncé leur venue.

Au programme de ces deux jours : des activités sportives (du va'a, de la danse sportive, du paddle, des démonstrations de marche nordique, un concours de rameur, du volley, du sumo, du Beach soccer), des spectacles assurés par les élèves des écoles de la commune, des activités ludiques, et beaucoup de stands.

Ces stands présenteront au grand public comme aux personnes handicapées les associations spécialisées dans ce domaine, mais aussi les organismes publics qui peuvent aider à l'insertion des handicapés et les professionnels qui ont des produits et services adaptés. "Le grand objectif de ces deux journées est de fêter la Journée internationale des personnes handicapées avec ceux qui souffrent d'un handicap, mais aussi avec les valides. L'objectif est de faire évoluer les mentalités et faire en sorte qu'on trouve de nouvelles solutions pour l'emploi, le transport, le sport et la culture pour les personnes handicapées" explique Tanou Cojan, 4ème adjointe au maire de Mahina en charge du handicap, de la santé et de la prévention des risques professionnels. "C'est pour ça qu'il y aura des rencontre avec les écoles, les lycées, les professionnels, une présentation des aides et des accompagnements… Tous seront présents."

Les journées auront lieu le mercredi 2 décembre de 8h30 (le village ouvrira à 10h) à 16h ; puis le jeudi 3 décembre de 8h à 15h. L'évènement est ouvert à tous. Ce sera aussi l'occasion de dévoiler le premier Guide de l’accessibilité́, qui recense quels lieux publics sont accessibles aux handicapés et lesquels ont encore des efforts à faire…


Comment travailler quand on est handicapé

Xavier Etaeta est chargé de mission à l'Emploi, l'Entreprise et le Tourisme à la mairie de Mahina. Il nous explique la difficulté que rencontrent les personnes handicapées pour s'insérer sur le marché de l'emploi : "Ca va faire 12 ans maintenant que la mairie de Mahina recrute des personnes handicapées issues du dispositif Stagiaire et Travailleur Handicapé (STH). Alors c'est vrai que les grandes difficultés que l'on rencontre au niveau des personnes handicapées c'est la mise en place d'un poste de travail. On n'a pas les outils qu'il faut pour permettre à un travailleur handicapé de bien se former et travailler. Ca dépend du handicap. Il y a aussi l'accessibilité des personnes handicapées, ce qui fait que nous, généralement, nos bâtiments sont situés à l'étage, donc généralement nous recrutons des personnes qui peuvent marcher…"

Il explique que dans la commune, c'est la mairie qui reste le plus gros employeur de personnes handicapées. 45 demandeurs d'emploi handicapés sont recensés à Mahina, la mairie emploie 6 personnes souffrant d'un handicap et le chargé de mission a recensé 5 personnes employées dans le privé : "il y a de l'emploi à Mahina pour les personnes handicapées, mais c'est plutôt le regard des gens qui les empêche d'être embauchés, et la non-formation des employeurs. Ces derniers ne savent pas comment réagir face à une personne handicapée, face à une difficulté pratique ou face à un mauvais comportement. Ils ne connaissent pas les conditions de recrutement… Du coup je suis là pour former les entreprises, surtout les cadres qui ont des personnes handicapées à leur charge, et aussi former les personnes handicapées."

guide_de_l_accessibilite_2015_v_8_light.pdf Guide de l’accessibilité 2015-v.8-light.pdf  (1.62 Mo)


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Lundi 30 Novembre 2015 à 13:44 | Lu 559 fois

Tags : HANDICAP, MAHINA





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 15:28 Ohana Tahiti, c’est reparti !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance