Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Des étudiants américains découvrent la culture mā'ohi



Durant leur séjour, ces étudiants américains ont pu apprendre à tresser les palmes de cocotier.
Durant leur séjour, ces étudiants américains ont pu apprendre à tresser les palmes de cocotier.
MOOREA, le 10/01/2017 - Des étudiants de l’université de la Californie du Sud ont effectué un voyage culturel en Polynésie, la semaine dernière. Après avoir visité la vallée de Papenoo et la Presqu’île, ils ont été accueillis par l'association "Puna Reo Piha'e'ina", à Moorea. L'occasion pour eux d'apprendre à réparer un "fare pōte'e" et à nettoyer le lagon de Piha'e'ina.

Dans le cadre d’un programme de vacances appelé Alternative Winterbreak (que l'on pourrait traduire par vacances d'hiver alternatives), 16 étudiants de l’université de la Californie du Sud ont effectué, la semaine dernière, un voyage d’immersion culturelle en Polynésie française.

Ce programme propose aux étudiants de cette université d'aider, en tant que volontaire, certaines communautés, en dehors de la région de Los Angeles. Cependant, il faut que ces communautés soient touchées par certaines problématiques, telles que la pauvreté, la perte de la culture des peuples autochtones ou les problèmes environnementaux.

En Polynésie, le thème retenu est la préservation de la culture polynésienne et la protection de l’environnement.

Après avoir découvert la vallée de Papenoo et la Presqu’île en début de semaine dernière, les jeunes Américains se sont rendus à Moorea, de mercredi à vendredi.

Sur place, ils ont été accueillis par l’association Piha'e'ina. Au programme de leur séjour sur l’île soeur : la réparation de la toiture d’un des fare pōte'e de l’association. Chacun avait une tâche bien précise à réaliser. Certains étaient au tressage des nī'au (palmes de cocotier) et d’autres se chargeaient de poser la toiture. Et pour compléter les 20 heures de service requises par le programme Alternative Winterbreak, les étudiants ont également procédé au nettoyage du lagon de Piha'e'ina.

Une expérience inoubliable et enrichissante pour ces jeunes Américains qui ont beaucoup appris sur la culture polynésienne. Ils ont quitté le fenua samedi dernier.

Kylin Levy, 21 ans
Étudiante en marketing

"Je voulais apprendre et aider à préserver cette culture, car la nôtre est individualiste"


"J’ai réalisé qu’à travers l’occidentalisation, on détruisait les autres cultures ainsi que l’environnement. C’est la raison pour laquelle je suis venue en Polynésie française. Je voulais apprendre et aider à préserver cette culture car la nôtre est individualiste. Le fait de voir qu’à Tahiti, les gens s’entraident, nous rend humbles. Et c'est ce que je voudrais faire plus tard, aider les autres."

Ayman Siraj, 21 ans
Étudiant en ingénierie chimique

"Vous gérez très bien les ressources naturelles"


"C’est intéressant de venir ici et de voir comment les gens s’identifient en tant que Tahitien, alors qu’ils sont des Français à part entière. À Tahiti, les gens sont soucieux de l’environnement tandis qu’au Bangladesh (son pays d’origine, ndlr), ce n’est pas le cas. Vous gérez très bien les ressources naturelles. Les gens ici travaillent aussi très dur, et ils sont en même temps très décontractés. J’ai aimé les échanges avec les gens d'ici, la découverte de la culture polynésienne et le poisson cru."


Nina Regan, 18 ans
Étudiante en langue française et en sociologie

"On est venus dans un endroit magique"


"J’ai voulu découvrir un pays francophone autre que la France. On est venus dans un endroit magique. D’un côté, j’aurais aimé que plus de gens connaissent Tahiti. Mais d’un autre côté, vous risquez de perdre votre culture, s’il y a trop de touristes. C’est le cas à Hawaii, où l’on ne recense que 10 % d’Hawaiiens. Durant mon séjour polynésien, j’ai aimé la visite des sites sacrés, le nettoyage du lagon et la découverte des différents paysages."



Rédigé par Toatane Rurua le Mardi 10 Janvier 2017 à 15:08 | Lu 890 fois

Tags : CULTURE, MOOREA




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance