Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Depuis Tahiti, Alain Juppé réagit à l'attentat de St-Etienne-du-Rouvray



Alain Juppé, hier après-midi à l’aéroport de Tahiti-Faa’a, de retour de son déplacement aux îles Sous-le-vent.
Alain Juppé, hier après-midi à l’aéroport de Tahiti-Faa’a, de retour de son déplacement aux îles Sous-le-vent.
FAAA, 26 juillet 2016 - Alain Juppé a provoqué un point presse dès son retour de Raiatea, mardi après-midi, pour évoquer l’attentat perpétré quelques heures plus tôt à l’église St-Etienne-du-Rouvray près de Rouen.

En campagne en Polynésie française jusqu’à ce mercredi, le candidat à la candidature pour l’élection présidentielle de 2017 a réagi à un attentat qu'il qualifie d’ "acte inacceptable" en présentant les propositions qu’il défend pour renforcer le système judiciaire et carcéral en France et lutter contre le phénomène de radicalisation islamique.

Déclaration : "Je voudrais simplement dire que l’attentat commis à St-Etienne-du-Rouvray nous fait franchir un pas supplémentaire dans l’horreur et également dans la provocation : assassiner un prêtre catholique dans une église, c’est s’attaquer à un symbole sacré de notre civilisation. Un prêtre est un homme de paix et l’église un lieu de communion dans l’amour du prochain. On voit bien ce que les terroristes ont voulu tenter de démonter, par cet acte inacceptable. Ce moment est bien évidemment à la peine et au recueillement : je pense à la famille des victimes. Je suis aussi très touché de voir qu’ici le peuple polynésien, spontanément, a fait preuve de fraternité et de solidarité vis-à-vis de nos compatriotes de métropole. Dans de telles circonstances, il faut bien sûr se rassembler ; mais se rassembler, ce n’est pas se résigner. Comme j’ai eu l’occasion de le dire après l’attentat de Nice, il faut agir, il faut faire mieux. Le fatalisme qui consiste à dire que le risque zéro n’existe pas n’est pas une politique. Beaucoup de propositions ont été exprimées pour faire plus et mieux. Je voudrais insister sur deux points qui me paraissent absolument essentiels.

D’abord, la réponse judiciaire et pénale n’est pas à la hauteur de la menace et des défis qui nous sont lancés : remettre en liberté conditionnelle un individu qui a été placé en détention provisoire parce que soupçonné de complicité de terrorisme après avoir tenté de rejoindre à deux reprises la Syrie, en lui posant un bracelet électronique, ce n’est évidemment pas une réponse adaptée dans le contexte que nous connaissons. Alors que faut-il faire ? Il faut d’abord donner à la justice les moyens d’instruire et de juger beaucoup plus vite ce genre d’affaires, de façon à ce que ça ne s’étale pas sur des mois pour ne pas dire, souvent, des années. Il faut ensuite adapter les peines, pour que l’on ne remette pas en circulation des personnes qui ont commis des actes graves aussi rapidement qu’on le fait aujourd’hui. Il faut enfin se donner les moyens d’incarcérer ceux qui doivent l’être. C’est la raison pour laquelle j’ai proposé le lancement d’un programme de construction de 10 000 places de prison parce qu’aujourd’hui nous n’avons pas les moyens de cette politique.

Le deuxième sujet qui me paraît très important est celui de l’intensification de la lutte contre la radicalisation islamique. On voit bien qu’aujourd’hui beaucoup d’esprits fragiles sont victimes de cette radicalisation. Il faut donc se donner les moyens de la faire reculer, dans deux ou trois secteurs tout particulièrement. Il faut faire taire les sites internet qui véhiculent un message de haine, l’appel au Djihad et à la mort. Ce n’est plus acceptable. Les moyens existent. Il faut ensuite lutter contre la radicalisation dans les prisons : j’ai proposé, il y a des mois maintenant, que l’on crée une police judiciaire pour collecter l’information qui circule dans les prisons et nous permettre de réagir. Et enfin, il y a la radicalisation dans les lieux de culte. Quand, dans une mosquée, on véhicule des paroles de haine, de violence et d’appel à la mort et à l’assassinat, il faut la fermer sans attendre. Et les imams qui véhiculent ces paroles doivent être punis s’ils sont Français ou expulsés immédiatement, s’ils sont étrangers.
Je crois qu’à ce sujet, nous devons vraiment passer à la vitesse supérieure, sans en faire naturellement un sujet de polémique
".

Alain Juppé a annulé deux rencontres publiques programmées mardi en fin d’après-midi à Punaauia et à Papeete, pour pouvoir se joindre à la messe donnée à partir de 18 heures à la cathédrale, en hommage aux victimes de l’attentat de St-Etienne-du-Rouvray. Il achève sa visite en Polynésie mercredi soir.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 26 Juillet 2016 à 17:12 | Lu 2438 fois







1.Posté par Mac Dougall Michel le 26/07/2016 17:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces mesures sont très insuffisantes. Elles améliorent notre défense, mais elles ne luttent pas contre le mal.
Et il a fallu tout ce temps pour que concédiez ces petites mesures et que vous preniez conscience du danger ! Comment vous faire confianc

2.Posté par Lou le 26/07/2016 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Accord total avec les propositions de Alain Juppé. Des réponses fermes aux terroristes potentiels, sans pour autant tomber dans la polémique politicienne (ce que souhaitent les inspirateurs du terrorisme), ni dans l'extrémisme qui ne peut déboucher que sur une sorte de guerre de religions.

3.Posté par tuladibouffi le 26/07/2016 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout cela c'est encore du blablabla ! On chiale sur les conséquences et on refuse de voir la réalité et les causes qui sont multiples et s'additionnent avec comme source principale les guerres que la France mène au moyen-orient et en Afrique et un échec total de l'intégration de la 3 ° génération des immigrés notamment du Maghreb. Nos gouvernants ont le choix, continuer à s'impliquer dans des guerres interminables ou mettre un terme à ces guerres coloniales d'un autre temps. De nombreux spécialistes de ces pays déstabilisés depuis des décennies par les bombardements y compris de civils dont les milliers de morts n'ont semblent-il pas la même valeur que celle des occidentaux .ne sont pas entendus ni écoutés par nos politiques. C'est le jugement de l'Histoire qui finira par juger de la responsabilité de ces malades qui nous gouvernent.

4.Posté par emere cunning le 26/07/2016 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Tuladibouffi,
Très vrai. Comment ne pas penser que la France est la cible favorite des jihadistes du fait de son engagement dans les guerres menées par la coalition internationale contre l'EI et qu'il faudrait que ça cesse. Mais voilà, la réponse du président des français que nous sommes au lendemain de l'attentat de Nice a été d'intensifier les frappes aériennes en Syrie et en Irak. Sitôt dit, sitôt fait, les bombardements des 18/19 juillet dernier ont fait au nord d’Alep une soixantaine de victimes civiles dont des enfants et des femmes tout aussi innocents que notre prêtre, en plus de détruire des quartiers entiers, des hôpitaux, écoles, etc. Hey, we're all becoming butchers. What about those values we’re proud of ??? Gone in hell ???

5.Posté par KillerDev le 27/07/2016 09:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel hypocrite lui qui finance les mosquées et qui veut islamiser les faranis !!!

6.Posté par RAVA'I ROA le 27/07/2016 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La réalité, ce n'est pas ls guerres que la France mène à travers le monde pr "La Paix", d ailleurs d autres pays aussi y participent, à la seule différence près, c que la France est FAIBLE, fort en G. et le pays des droits de l homme refuse à prendre des décisions radicales pr irradier l'ennemis. Le politico-correct les bien-pensant refusent d admettre que le loup est ds la bergerie..Trop de paroles peu d actions voilà ou en est la France !

7.Posté par pat le 27/07/2016 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@poste 6, entièrement de ton avis sauf qu'il n-y a pas qu'un loup dans la bergerie, mais des milliers qui veulent égorger le troupeau. ..

8.Posté par simone grand le 27/07/2016 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est aussi l'échec de l'éducation nationale qui n'a pas su insuffler les valeurs de vrai courage.
La fascination de la mort a vaincu ces magnifiques vers de Corneille: "A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.."

9.Posté par hotutea le 27/07/2016 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La seule solution c' est éliminer ceux qui sont fichés S en les embarquant dans un avion et les lacher d'une hauteur de 3000 m sur Mossoul, la ville qu'ils veulent rejoindre. Il y en a marre de voir et d'entendre les débats à la TV sur les explications des experts et des politiques, c'est le seul moyen des les éliminer en cachette et sans Médias, çà nous feras des économies.
Hotutea.

10.Posté par Fiu!!! le 27/07/2016 19:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tient, la chanson bien connue ici : c'est la faute à la France !

Les ignares aboyeurs ont oublié que les attentats en Europe et en France de ces tordus sanguinaires ou de leur précurseurs islamistes ont commencé dès les années 80 du 20ème siècle, bien avant que la France bombarde l'état islamique en Iraq ou en Syrie.
Il ne savent pas non plus que ces fanatiques ne font qu'appliquer les principes édictés dans leur livre "sacré" et écrit il y a 15 siècles.
La France bombardait-elle DAESH à l'époque ?
Les ignares qui se font les porte-paroles de ces hystériques sanguinaires devraient avoir honte, à défaut d'avoir un cerveau.

11.Posté par atchoum le 28/07/2016 07:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore un menteur de plus .

12.Posté par Xenos le 28/07/2016 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@KillerDev : +1

Juppé n'a vraiment aucune honte, lui qui se vante d'avoir autorisé la création de (et financé ?) la plus grande mosquée d'Europe à Bordeaux.

Ces politiciens veulent à toute force islamiser la France, malgré le dégoût de ses habitants - pourquoi ? Mystère.

Ils racontent n'importe quoi pour se faire élire, puis continuent de nuire. Pas un pour rattraper l'autre...

Tiamaraa !

13.Posté par RAVA'I ROA le 28/07/2016 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Solution, protéger notre territoire, instaurer un contrat une charte de déontologie en fonction des us et coutumes des français qui devra être signé à ts ceux qui voudront s installer sur le sol français, ou ceux qu'ont les doubles nationalités idem.. La même chose ds les DOM TOM les mêmes règles adaptées aux territoires, et ceux ou celles qui ne le respecteront pas, ils sont ramenés à leur point de départ !..T'aimes pas la France t'aimes pas la Polynésie, t'aime la Nouvelle Calédonie...T'aimes pas le pays qui t'accueille, t'es pas la bienvenue !

14.Posté par Lou le 28/07/2016 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Xenos: Tu devrais te renseigner un peu sur ce qui se passe à la Mosquée de Bordeaux. Son imam est en pointe pour lutter contre la radicalisation des jeunes musulmans. Et c'est sûrement une des meilleures réponses de fond au terrorisme islamiste.
Il te suffit de taper "imam de Bordeaux" sur Google ou un autre moteur de recherche pour comprendre... si tu es sincère!

15.Posté par emere cunning le 28/07/2016 15:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Fiu !!!,
Sois honnête, rien à voir avec ce qu'il se passe aujourd'hui, j'y étais dans les années 80. Mais bon, libre à toi d'applaudir aux bombardements de la Syrie et de l'Irak dont il n'est pas dit que ces tordus sanguinaires soient éliminés. Very hard to know FROM UP THERE, and may be... NONE OF THEM. C'est sûr, par contre, qu'ils font, à chaque frappe, des victimes INNOCENTES dans la population et détruisent leurs habitations, écoles et hôpitaux. J'aurais aimé t'y voir, le cervelet en bouillie. Et on s'étonne après cela qu'ils fuient leur pays et débarquent en France.

16.Posté par simone grand le 29/07/2016 09:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les tueurs ne fréquentaient pas de mosquée et l'un des deux était psychiatrisé depuis son enfance. Son cas révèle peut-être aussi l'absence de politique nationale de la maladie mentale. C'est en HP qu'il aurait dû être pas en prison.

17.Posté par RAVA'I ROA le 29/07/2016 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un conseil à nos politiciens, ne laissez pas le loup entrer sur notre territoire!
Ne commettons pas les mêmes erreurs que la France, interdisons les de l installer chez ns, il en va de notre sécurité de l avenir de nos enfants !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance